mercredi 5 janvier 2011

Cadeaux de fin d'année


Quand j'étais petite, j'aidais souvent mon père à emballer les cadeaux de fin d'année qu'il avait achetés avec ses propres deniers pour distribuer au personnel qu'il dirigeait.

Souvent je les portais aussi à domicile de chaque destinataire.

Chacun était bien content de recevoir quelque chose, une bouteille, une fleur ou autre chose, mais je soupçonne fort tout le monde de penser que mon père n'y était pour rien, et que le cadeau leur était du.

Quand il a pris la retraite personne n'a reçu de cadeau de son successeur.

Ce n'est qu'en réclamant leur du, qu'ils se sont rendus compte que ce n'en était pas un, et qu'ils étaient passés à coté de la gentillesse et la générosité d'un homme qui s'était donné la peine de vouloir leur faire plaisir pour les fêtes.

Faire des cadeaux de fin d'année est une habitude qui a tendance à disparaître dans les entreprises, étant donné la course à la productivité et à la rentabilité - et aussi à la crise. On trouve cependant encore des entreprises qui en font - tout comme on trouve des personnes qui en réclament!

On trouve aussi ceux qui en reçoivent et qui oublient de dire merci. Ou ceux qui disent qu'ils auraient préféré autre chose.

C'est un peu comme les cadeaux personnels qu'on va échanger dès les fêtes finies, à condition d'avoir reçu aussi le ticket de caisse.

Pourtant il y en a qui continuent d'avoir envie de donner, et d'autres qui disent merci. Merci à eux.

18 commentaires:

ALAIN a dit…

Les cadeaux, contrairement aux promesses, font souvent plus plaisir à ceux qui les font, qu'a ceux qui les reçoivent.

claude a dit…

T'es en plein dans le mille, Hélène et ALAIN a tout à fait raison. Lorsqu'on fait un cadeau, c'est d'abord s'en faire un à soi même.
Je n'ai pas honte de dire que j'ai échangé une seule fois un cadeau, car celui acheté était tout le contraire de ce que j'avais demandé, car l'acheteur était incapable d'avoir non seulement une idée, mais n'était pas foutu de se rappeler ce dont je désirais.
C'est pas la même chose avec mon Chéri !
Tu as raison aussi quand tu dis que les gens réclament. Chez mon Chéri, y en a qui viennent lui demander des entrées gratuites pour la foire du Mans, par exemple. Le gros problème est qu'il faut qu'on les paie et qu'on ne peut plus le faire.
Ton Papa faisait partie d'une autre génération.
Moi, j'ai connu une quête en entreprise pour l'annif du patron !!!

ELFI a dit…

merci HPY pour les publications sur ton blog! un cadeau perpétuel!

Marguerite-marie a dit…

je trouve que plus ça va plus en général les gens pensent que tout leur est dû ce qui leur évite les remerciements.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Tu vois je trouve que de recevoir un cadeau en fin d'année et un superbe geste.
OUI je pense aussi que les habitudes partent bien rapidement.
Il faut faire ces petits cadeaux de fin d'année mais bien entendu ce n'est pas obligé mais quand même.
Ton papa était un bel homme car mon pére aussi tenait une étude et ils pensaient à ces petis cadeaux. PUISD recevoir un cadeau je trouve que c'est un grand bonheur. Il ne faut pas perdre cette coutume je pense.
Car la vie a déjà bien changé.
Merci pour ce post.
Je te souhaite une belle journée

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je viens de recevoir un petit cadeau. Passe sur mon autre blog si tu as le temps.
BISOU

Daniel a dit…

Belle réflexion...
A décourager de faire des cadeaux, les gens sont de plus en plus exigent...
(Ma première orange j'ai du la manger à 6 ans) lol
Bonne journée A +

namaki a dit…

une belle réflexion sur la générosité spontanée ... je suis entièrement d'accord avec toi !

Mick a dit…

This photograph is, as always, a beautiful gift, making the snow appear as a comfortable blanket. Susu and I would prefer something else!

delphinium a dit…

bonjour dame du Nord. Mon papa est patron d'une petite entreprise, je crois que je l'ai déjà dit ici.
En fin d'année, il avait pour habiture d'inviter ses employés au restaurant. Avec la crise, il ne le fait plus mais il offre des bouteilles et des saucissons. Et je crois que c'est le geste qui compte plus que la grosseur du cadeau. Mon père ressemble au vôtre en cela.
Merci aussi pour la belle photo.

alice a dit…

Moi, j'ai reçu un minuscule éléphant rose en peluche avec un ruban me souhaitant une bonne année. Je l'ai trouvé très drôle mais qui est l'expéditeur? Je n'en ai pas la moindre idée...

hpy a dit…

Alice, en tout cas ce n'est pas moi, mais l'idée de faire un cadeau sans dire dire que c'est toi qui le fais est géniale.

isopeikko a dit…

Talvi on mustavalkoinen, vähän väriä on vielä jäljellä.

Ina a dit…

Saavutettu etu - moni pitää osalleen tulevaa ystävällisyyttä todellakin itsestäänselvyytenä, eikä muista edes kiittää. Aikamme on tullut kovemmaksi ja ihmiset vaateliaammiksi.

Jutustasi tuli mieleeni, miten oma isänikin (sairaalan ylilääkäri) piti tärkeänä joulukukan antamista hoitajille. Veimme kukat sairaalaan ja kun paketeissa luki senjasen osaston sisarille, niin lapsena ihmettelin, että onko isällä noin paljon sisaria (ja minulla siis tätejä), kun olin tavannut vain Liisa- ja Saaratädin. En tiedä kutsutaanko sairaanhoitajia sisariksi yleisemminkin, mutta Diakonissalaitoksella tällainen nimike oli käytössä.

KooTee a dit…

Olette saaneet taas lumipeitteen?

Solange a dit…

Je trouve que c'est de plus en plus difficile de faire des cadeaux.Les gens sont gâtés et s'attendent à trop.

hpy a dit…

Kootee, tama on viime vuodelta, taitaa olla se kolmas lumipeite. Paikoittain sita on viela mttei ihan meidan rannikolla.

Cergie a dit…

Tu as eu la chance, comme moi, d’avoir un père bon et généreux. Le mien ne se préoccupait pas de ses grandes misères mais se souciait toujours des petites des autres.