lundi 17 janvier 2011

Pas d'aide alimentaire

On râle contre les camions, mais on en réclame pour transporter l'aide alimentaire.

Plus de 3 millions de Français ont droit à l'aide alimentaire. La Croix-Rouge, les Restos du Cœur, la Banque Alimentaire et d'autres associations collectent des denrées par des dons de particuliers et d'entreprises, par tout moyen et à tout moment.

Mais il faut quelqu'un pour transporter les denrées, et depuis 2009 - chose que le public ne sait probablement pas - on (entre autre le Ministère du logement en charge de l'exclusion) demande aux transporteurs routiers d'y participer bénévolement.*)

Déjà au moment de la guerre en ce qui fut autrefois la Yougoslavie, j'ai pu remarquer que l'aide des transporteurs était indispensable.

En effet, Jacques Aublé, qui à cette époque était responsable d'un centre de recherche pour la création de nouvelles variétés de pommes de terre, avait décidé de venir en aide aux victimes de la guerre. C'est ainsi, qu'à travers de quelques relations professionnelles, et d'autres amicales, nous avons été amenés à transporter des sacs de semence vers le lieu de groupage, d'où d'autres camions devaient ensuite acheminer la totalité de l'aide vers les Balcans.

A la fin de cette initiative caritative, un concert a été tenu par la Lyre Maritime de Fécamp, et l'Abbé Pierre y était invité, tout comme nous. C'est la seule fois que j'ai pu serrer la main et échanger quelques mot avec cet homme qui me paraissait à l'époque déjà bien fragile physiquement, quoique pas moralement.

La Yougoslavie me fait penser à Tito. Cela s'est passé l'année de mes 12 ans. Le président yougoslave était en visite d'état en Finlande, et comme cela pouvait arriver, j'ai glané quelques informations qui ne sortaient pas vers le grand public. Ceux qui savaient ne divulguaient pas tout à la presse comme cela se fait souvent aujourd'hui...

Tito avait, parait-il, une peur bleue de se faire tuer, et même pendant les dîners officiels il avait un goûteur (comme l'avaient autrefois les rois) pour s'assurer que ce qu'on lui servait n'était pas empoisonné. En même temps, s'il avait pu manger du "lenkkimakkara" (une sorte de cervelas) à chaque repas, il aurait été le plus heureux des hommes. Il demandait même qu'on lui en apporte pour son petit déjeuner.

***

*) "Le transport de denrées alimentaires pour une association à titre gracieux peut être qualifié de don au sens de l'article 238bis du CGI et ce quel que soit le volume ou le poids transporté. Ce don ouvre droit à une réduction d'impôt de 60% de la valeur du don et ce dans la limite du 5 millième du CA de l'entreprise."

17 commentaires:

Olivier a dit…

beau texte en hommage aux camionneurs

ALAIN a dit…

J'espère pour lui que son goûteur aimait le cervelas !

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

TU as raison j'aime ton t exte
HPY vient de parler
BRAVO
Et superbe photo cet oiseau est magnifique
Merci

Cergie a dit…

Tito était un homme simple, d'autre part il n'avait pas du "lenkkimakkara" tous les jours... Est ce que tu lui as serré la main ? Fais la bise ? Porté un bouquet ?
(Ce message est tout un roman mais vrai)

ELFI a dit…

as tu transporté de la nourriture à la mésange gratuitement? encore un don à faire diminuer les impots! :))))

Liisa a dit…

Mielenkiintoinen yksityiskohta Titon elämästä ja omastasi. Viehätyin ensin kuvasta, jonka takaa löytyi painavaa asiaa.

Thérèse a dit…

J'ai bien repere la couronne de saintete au dessus de la tete de ton pioupiou... L'abbe Pierre en a probablement une aussi.
P.S. Tu as eu le droit a mes pensees ce week-end, nous avons vu des tas de camions sur la route. Et ma moitie a arrete de raler quand je lui ai raconte un dixieme de ce que tu nous racontes.

SusuPetal a dit…

Talitintti, kohta maaliskuu.

Daniel a dit…

Tu aimante les resto ZoZieax!!!!
Tu as droit a un crédit d'impôts ? lol
Pour l'ex Yougoslavie j'ignorais que Tito était "parano"...

Bonne journée A + :))

Marguerite-marie a dit…

encore un message parti de rien pour arriver à des choses sérieuses. Quand j'étais gamine on me faisait manger de la cervelle avec des patates...ma foi j'en remangerais bien cuite à l'eau avec une petite vinaigertte (si ma maman me la préparait).. Tito avait bon goüt!
J'ai signé la pétition!!!!Mon amie Solange (Québec a continué le scabble)

Mick a dit…

Did this handsome gourmand sign up for benefits? I don't see his "Official GIMME FREE Card".

Bergson a dit…

Je ne crois pas que donner des graines aux oiseaux donne droit à un abattement fiscal
sinon Claude ne doit pas payer d'impôts

isopeikko a dit…

Märkä lintu :) Ihan kuin sen nokasta tippusi vettä. Hyvä kun sille on annettu ruokaa.

Miss_Yves a dit…

la photo est charmante, et le texte profond .
Tu as l'art de passer de l'individuel au collectif, de l'histoire personnelle à la grande Histoire-l'Histoire avec sa grande Hache, pour reprendre l'expression de Georges Perec.
(j'ai eu Q Pb de connexion internet , d'où une interruption momentanée de la communication.
Merci beaucoup pour ta réponse,avec ces charmants timbres , je l'exposerai et j'en parlerai + tard, car j'ai pris du retard)

beatrice De a dit…

Bien faire et laisser dire !

hpy a dit…

Cergie, non, je n'étais pas porteuse de bouquets!

Thérèse, merci!

Daniel, non, pas de crédit d'impôts; ce n'était pas encore inventé à l'époque.

Marguerite-Marie, de la cervelle; ça fait longtemps que je n'y ai goûté. On n'en vend sans doute plus.

Missive, nous sommes entourés par la grande Hache. Tous les jours. En prenant un peu de recul on s'en aperçoit sans doute mieux.

Anonyme a dit…

Je suis impressionnée, je l'ignorais. J'ai au moins appris quelque chose ce soir. Je diffuserai cette bonne parole.