lundi 24 janvier 2011

Pas d'énergie éolienne

J'ai vu les éoliennes arriver dans la région. Au départ il n'y en avait aucune, maintenant elles sont installées un peu partout, et d'autres sont prévues d'arriver.

Sur les cinq moulins à vent du Cap Fagnet il y en a un qui ne tourne plus depuis pas mal de temps. Le quatrième. Ou le deuxième si on commence à compter de l'autre coté.

Je suis donc allée voir, en compagnie de DD, ce qui se passe - ou plutôt ce qui ne se passe plus.

J'ai jeté un regard, à défaut de jeter un œil comme quelqu'un d'autre l'avait fait avant moi, se trompant par ailleurs de cible, vue que l'œil s'est collé sur un petit bâtiment dans le coin.

La quatrième éolienne est immobiliseé à l'aide de filins qui descendent des pales vers le pied. La deuxième aussi. Mais c'est la même. Sinon il y en aurait deux.

Une grosse grue à une dizaine ou une douzaine d'essieux - donc bien lourde - s'y trouve aussi. Elle a du arriver par la route, comme l'ont fait les éoliennes - en morceaux - quand on les a installées.

Dans la soirée du jeudi dernier, trois poids lourds pleins de matériel probablement destiné au chantier de l'éolienne en panne, étaient garés sur un parking de supermarché en ville, sans doute le seul endroit où ils avaient pu se mettre. *)

Eh oui, l'énergie si propre des éoliennes est arrivée par la route. Il n'y a pas d'autre possibilité.

Voici un exemple de matériel qu'il faut (photographié par DD en avril 2010) pour transporter du matériel lourd et encombrant.

J'ai compte seize essieux sur la remorque!

*) J'ai un jour assisté à une réunion, en tant qu'observatrice, où on parlait de fermeture d'un lieu où des poids lourds se garaient en attendant l'ouverture du lieu de chargement/déchargement. A la question, où se mettront les camions si le lieu est fermé, la réponse unanime était "ils n'ont qu'à se débrouiller". Sachant que les parkings où les camions peuvent se garer sont de plus en plus rares, cette attitude démontre un peu plus en quel estime on tient les professionnels de la route.

Il n'y a pas longtemps, une voiture a heurté un camion stationné sur la bande d'arrêt d'urgence sur l'A63. Un incendie a suivi et quatre personnes y sont mortes. Le conducteur du camion a été mis en examen.

Les places de stationnement sur les autoroutes sont rares, les parkings sont souvent pleins, et en même temps les conducteurs de poids lourds ont l'obligation de s'arrêter après un certain temps de conduite. Le chauffeur s'est donc arrêté là où il a pu (il n'était pas sur la chaussée, il n'a même pas débordé sur la voie).

Qui est vraiment responsable dans ce cas? Le chauffeur qui a voulu s'arrêter sur un parking mais qui n'a pas pu, et qui a malgré tout tenu à respecter la loi sur les coupures? Ou la société d'autoroute qui ne met pas assez de places à disposition des camions, malgré le prix exorbitant des péages que les transporteurs payent? Ou encore l'automobiliste qui l'a heurté? Ou celui qu'on appelle "pas de chance"? L'opinion a probablement déjà tranché.

15 commentaires:

Olivier a dit…

j'aimerais bien savoir pourquoi il y a un camion qui tire dans un sens, et un autre camion qui va dans l'autre sens.......En effet les societes d'autoroutes (qui savent si bien augmenter les tarifs) ne font pas grands choses, il devrait y avoir des parkings reserves aux camions

ALAIN a dit…

Tu es bête, Olivier ! Il y en a un qui va en marche avant et l'autre en marche arrière, bien sur !

ELFI a dit…

pas besoin d'un gros camion pour tirer ma caravane minuscule!

Cergie a dit…

J'aime bien les photos de DD avec la petite cabane de chantier. Les pièces pourraient venir par la mer aussi comme celles de la fusée Ariane mais les camions en fin de parcours seront tjrs incontournables.
J'ai un endroit à Cergy sur lequel j'étais hier où il y des camions en repos depuis bien longtemps. Ils sont taggués d'ailleurs et aussi il y en a un qui a été ouvert un peu comme une boîte de conserve pour voir ce qu'il y a dedans...

Cergie a dit…

PS : c'est un peu grand pour une cabane je sais, pour une poubelle de tri sélectif aussi, alors caisse ?

Sciarada a dit…

Buongiorno Hélène, the story is always the same things are ignored until the tragedies do not happen!

P.S.very nice your comment in italian on my blog! Mercy!

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

Je n'ai pas besoin de camion pour tirer lol
N'importe quoi encore mais enfin. >
Au moins tu as des photos bien sympa je trouve.

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

HPY bonjour
OUI je trouve qu'elle est bien sympa cette
petite fauvette. Mais hier j'ai eu un rouge gorge et la photo est extra pour une fois.
Elle passera plus tard chez moi mais surement sur l'autre blog.
A voir. J'espére que tu vas bien?
As tu du soleil chez toi HPY!!!
BISOU et encore merci

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

HPY
Mais tu es fatiguée et alors les vitamines à gogo je pense.
PUIS essaye aussi de te reposer. SI tu peux bien entendu.
ICI aussi tu sais le temps n'est pas beau du tout.
Et cela fatigue pas mal.
TU vis sur les nerfs OOPS PAS BIEN TU SAIS
BISOU

Simo a dit…

très sympa tout ça bravo,bonne soirée.

Mick a dit…

There's a red eyeball staring at me from the shed in the first photograph!

meretnature a dit…

Bonsoir HPY , tes photos elles sont très reussies Surtout l'eolienne
Bonne soirée à toi

Thérèse a dit…

L'oeil de la cabine a t'il enregistré l'heure de ta venue? Encore beaucoup de béton dans le sol mais un jour on trouvera une solution confortable...
En attendant il y a du travail pour les camioneurs.

Marguerite-marie a dit…

un messages plein de messages. Les éoliennes poussent très vite sur le routes de Bretagne!
j'aime bien tes photos.
Je te donnerai quelques explications sur le passeur (ton explication est la bonne) dans le prochain message.
Tu as changé ta photo nous avons ton reflet en plus dans la carrosserie. Ta cicatrice à l'air de s'effacer, ça va maintenant?

Solange a dit…

Tu as raison de t'indigné, le bon jugement, plusieurs étaient absents quand il est passé. Elles sont belles les photos.