jeudi 24 janvier 2008

V1



De l'autoroute (A29 - E44) on peut apercevoir des constructions gris beton, mais pour les voir de près il faut aller sur le reseau routier secondaire au niveau de Bosc le Hard.
De quoi peut-il s'agir? J'ai fouillé un peu, c'est aujourd'hui assez simple grace à internet, à condition de savoir dans quel sens orienter ses recherches.
Il y avait, pendant la deuxième guerre mondiale des rampes de lancement de V1 dans le secteur de Bosc le Hard, au Mont Cauvaire et au Val Ygot, mais les constructions que j'ai vues se trouvent à Biennais, encore plus près de la ville.
Et à Biennais se trouvaient les entrepôts de robots.
La région a essuyé de nombreux bombardements à cause de ces installations.
Comme quoi on peut s'intéresser à l'histoire tout en se promenant en voiture. Et je crois que j'ai encore beaucoup à découvrir.

21 commentaires:

Peter a dit…

C’est fou ce qu’on peut apprendre en lisant – et en faisant – des posts ! Tu as fait des recherches toute la matinée ? Tu postes tard ! (Le travail, sans doute. Bonne journée !)

hpy a dit…

Le travail! (Je blogue entre les coups de fil aujourd'hui.)

hpy a dit…

V1 launching pads were constructed near Bosc le Hard (north of Rouen in Normandy) during the Second World War. The constructions on the photo were probably robot warehouses. They are even closer to Bosc le Hard. The region suffered much from bombs (dropped from Lancasters) because of these installations.
I'm sorry I'm late with the translation (please use Babel fish), but the phone doesn't stop ringing today. I hope that I can start my visits soon...

Nessa a dit…

Very interesting and mysterious.

nazzareno a dit…

J'imagine que maintenant elles soient employées pour quelque autre motive. tu sais quel ?.

alice a dit…

Quand nous étions enfants, on jouait dans les blockhaus dont toute la côte atlantique est truffée, j'étais terrifiée et fascinée en même temps. Ces "souvenirs" choquent beaucoup les jeunes Allemands qui les découvrent...

hpy a dit…

Je ne sais pas si cet endroit sert à quelque chose, j'essayerai de demander la prochaine fois que je vais par là (mais ce n'est pas souvent et je n'y connais personne).

Olivier a dit…

"Comme quoi on peut s'intéresser à l'histoire tout en se promenant en voiture" tout a fait, on decouvre et apres on fait des recherches, et puis je pense que le photographe-bloggeur est par nature tres curieux, cela va bien ensemble.

Tarjuska a dit…

Mitä kuvassa lieneekään, mutta aika erikoisen näköinen. Nuo tuulenpesät ovat hauskoja tuossa puussa ainakin. :)

Mick a dit…

In spite of the past associated with this site, the photograph - three score years onward - is simply beautiful. It recalls some WWII bomb factory bunker ruins at a developed community where I used to live.

Lara a dit…

nevertheless, let' s just admire that wonderful tree! nature is the best!

Cergie a dit…

AH ! Il faut que je montre ce message à Patrick !
Tu sais bien que lorsqu'on prévoyait d'aller en Normandie les enfants croyaient que c'était pour aller à la plage et lui en réalité voulait y aller pour les bunkers !
Et j'ai toujours une peur bleue, je regarde la route car il a les yeux qui furètent et voient tout en conduisant: les anciennes voies de chemin de fer mètrique, les biches, les écluses,les buses, les ponts à bascule, etc etc....

(Pat est anti-blog, ça ne l'empêche de s'intéresser à plein de choses, surtout à ce qui l'intéresse d'ailleurs...)

hpy a dit…

There is so much to see everywhere.

claude a dit…

Ils nous en ont laissé des vestiges affreux et ceux-là font particulièrement froid dans le dos.
Quand on voient ce que les V1 ont fait comme ravages à Londres. Je remarque qu'il y a encore un arbre avec des boules de guis.

Isopeikko a dit…

Sota näkyy maastossa monella tavalla ja monessa maassa.

Elina a dit…

Tässä on jotakin todella mystistä ja samaan aikaan karua. Tuulenpesät puussa näyttävät uhkaavilta. Idyllinen!

lyliane a dit…

Il y en a plein le long de la mer du Nord, quand nous étions jeunes j'allais jouer dedans et nous avions trouvé une petite bombe à ailette, ma mère est allée le dire aux gendarmes, on ne faisait pas tant de tintamarre que mainrenant à évacuer des villes entières!! quelques Blokhaus sont habités par des gens très pauvres, car on ne sait pas les détruire, c'est normal, c'est du solide, c'est Allemand.

Bergson a dit…

je préfère ton bâtiment d'hier moins guerrier

Kutuharju a dit…

Puu täynnä tuulenpesiä. Eikö tuulenpesä ole itse asiassa jokin puun tauti? Mitähän tuulenpesä on enkuksi tai ranskaksi, siis onko ne myös 'pesiä' ja nimenomaan 'tuulen'. Voishan nuo olla harakankin pesiä.
Onnistunut kuva!

Anonyme a dit…

Les installations de Biennais le long de l'autoroute A29 sont des entrepôts de stockage de V1 code Feltmulag n°1007 BIENNAIS

hpy a dit…

Merci Anonyme pour ces précisions.