lundi 13 août 2007

Esteville



La petite commune d'Esteville au nord de Rouen ne compte pas 400 habitants, pourtant son église et son cimetière accueillent autant de visiteurs chaque jour depuis bientôt un an.

C'est en effet ici qu'a été enterré Henri Grouès, dit l'abbé Pierre fin janvier 2007.

Une chose m'a frappée lorsque je suis arrivée devant l'église. Est-ce délibéré, ou est-ce un "accident", je ne le sais pas, mais juste à côté du panneau cimetière il y en a un autre qui indique bien ce que pensent certains, mais a priori pas les réligieux et les croyants : Voie sans issue.

Je ne ferai pas de commentaire.

12 commentaires:

delphinium a dit…

Alors là, j'ai bien ri. Et l'abbé Pierre doit bien rire aussi.

hpy a dit…

Emmauksen perustajan hauta on pienessa kylassa Rouenin pohjoispuolella. Kylassa ei ole 400 asukasta mutta saman verran kavijoita on sen kirkossa ja hautausmaalla joka paiva. Minuun vaikutti kuitenkin eniten kyltit "hautausmaa" ja "umpikuja" jotka seisovat vierekkain. Onko se tehty tahallisesti vai ei, on sitten toinen asia.

SusuPetal a dit…

:D

Liisa a dit…

Valokuvaajan katse on tarkka. Paikalliset eivät välttämättä huomaa koko asiaa. :)

Olivier a dit…

cela me rappelle une photo de notre miss cergie, avec une voie sans issue mais vers l'eglise. Je le trouve tres bon ce panneau ;o)
Comme quoi une tombe, attire beaucoup de gens.

hpy a dit…

L'abbé Pierre attirait beaucoup de monde aussi de son vivant. Je l'ai rencontré une fois, lors de ce qu'on peut appeler la crise jugoslave. Nous avions été amenés à participer à une opération d'aide, suite à laquelle l'abbé s'était déplacé pour remercier ceux qui s'en étaient occupés. Il y a eu de la musique et des paroles, et ensuite tout le monde s'est précipité pour serrer la main de l'abbé. Je l'avais trouvé bien fragile. Mais il devait être fort pour nous supporter tous.

Mick a dit…

I find the grave in the top photo very interesting with all of the picture frames and a figurine left instead of flowers. I'd love to see another photo of what's inside each frame.

hpy a dit…

I'm sorry Mick, but I'm not much of a graveyeard photographer (or visitor) but as far as I recall there may be a picture of the dead one, or kind words in the frames. Like, to my beloved husband. Or, to a good customer!

marja a dit…

tiens ... justement à ce que je pensais aujourd'hui, aux voies sans issues.

c'est drôle.

hpy a dit…

Ce n'est pas toujours aussi drôle, Marja l'Abeille de la Forêt.

lyliane a dit…

Bonne précision, des fois qu'un de leurs pensionnaires serait ressorti par une autre porte, heureusement il y a encore une porte de sortie pour nous les vivants!!

Koselig koselig a dit…

Jeg er heller ikke så glad i å ta bilder på kyrkogårdar... det er lite konstig det der ja...