vendredi 31 juillet 2009

Egarements




Depuis quelques jours, voire un peu plus, j'ai l'impression que la mer est toujours haute. Plutôt plus haute que moins haute, d'ailleurs.

Chaque fois que je me rends au bord du bassin, protégé il faut le dire par une écluse, le niveau d'eau y est élevé. Et de l'autre coté de l'écluse c'est pareil. La mer est donc haute partout où je vais.

J'ai égaré l'annuaire des marées de Fécamp, mais celui de St Valéry en Caux donne la pleine mer à 7h26 et à 20h07 aujourd'hui.

Ceux qui vont à la rocaille sont plus intéressés par les basses mers. Elles interviennent à 1h31 (c'est donc trop tard pour aujourd'hui) et à 14h06, toujours à St Valéry, car malgré mes recherches je n'ai pas encore trouvé l'annuaire des marées de Fécamp. (C'est toujours comme ça quand je range mon bureau!)

Ce matin il ne pleut pas, pas encore en tout cas, et le bassin et la mer ne se rempliront pas plus que prévu. Je ferai donc mieux de me mettre sérieusement à la recherche de l'annuaire des marées de Fécamp si je veux vérifier que le coefficient de marée qu'il indique est bien le bon.

Vous ne l'auriez pas vu, par hasard? Il n'est pas très grand, et si je me rappelle bien il est bleu et noir sur fond blanc.

Mais où ai-je bien pu le mettre?

***

Les bateaux que j'ai photographiés sous la pluie il y a quelques jours n'ont pas besoin de l'annuaire des marées, car ils ne sortent jamais. Jean, qui a pris sa retraite il y a quelques années et que j'ai revu cette semaine à Fécamp me l'avait dit avant de partir. Et les bateaux sont toujours là, à la même place, jour après jour, année après année. Je me demande si c'est parce qu'eux aussi (ou leurs propriétaires) ont égaré l'annuaire des marées de Fécamp!

16 commentaires:

lyliane a dit…

Fait une prière à St Antoine..
Pauvre bateau il a une bien triste retraite, comme certains petits vieux de chez nous!!

Daniel a dit…

Eh voilà, c'est malin il est parti rejoindre Phalacrocorax le fameux annuaire des marées si non comment va t il savoir quand aller a la pèche ?

meretnature a dit…

Les coefficients de marée sont très élevés cette semaine mais je crois bien que cela se termine d ailleurs Ne soit pas triste bientôt ces bateaux vont trouver grands amoureux et vont repartir au loin
bonne journée
ps : La tout Tabarly est effectivement toute enveloppée

alice a dit…

J'ai bien celui du Golfe mais je ne suis pas sûre que cela t'intéresse... Chez nous, c'était la semaine passée les grandes marées (106 jeudi).
Tu es en vacances ce soir?

Robert a dit…

En ce moment sur St Malo se sont les mortes eaux

Fifi a dit…

Il va refaire surface cet annuaire quand il en aura mare de ne pas être trouvé ! :-)

Cergie a dit…

Tu peux aussi consulter le journal local, c'est ce qu'on fait à St Brévins qd on veut pêcher la crevette (à l'épuisette à marée descendante) et puis il y a aussi internet.
La marée est tjrs haute qd tu sors ? Cela montre bien les limites des témoignages...
Ta photo semble un peu tremblée, soit c'est dû à la brume de chaleur (à 7H00 ou à 20H00 cela m'étonne) soit plutôt la marée était si haute que tu as photographié dans l'eau.

Thérèse a dit…

Photo prise de hublot à hublot?
Il doit bien y avoir une raison cachée à ne pas trouver cet annuaire et c'est surement une bonne.
Bon week-end/vacances ensuite.

claude a dit…

Au secours ! Les crabes ! La mer monte !
Il pleut beaucoup dans ton coin pour faire monter la mer à ce point !
C'est triste des bateaux à l'abandon.
Tu es comme un ancien boss à moi, il avait horreur qu'on mette de l'ordre sur son bureau, il ne retrouvait plus rien. Il y avait que son foutoir qu'il s'y retrouvait, soi-disant (c'est pour cela que des fois je trouvais un dossier dans un autre...
En tous les cas, moi, je ne l'ai pas vu ton annuaires des marées.

namaki a dit…

et si le niveau de la mer continue de monter elle finira par entrer dans le bateau ...

Prospero a dit…

Ce soir, je cherchait ton annuaire. Comme par chance, je le trouve dans ma voiture. Je l'ai envoye aux proprietaires de ces charmant bateaux. Quand tu les recontreras, demande leur et ils seront presque oublige de vous en faire connaissance. Sorry for the inarticulate, albeit fanciful extension of the narrative.

hpy a dit…

Lyliane, vive la retraite, quand on peut encore faire quelque chose, c'est ça?

Daniel, ne me dis pas que Phalcrocorax te manque! Il est aussi égaré que l'annuaire des marées, il me semble.

Meretnature, on peut l'espérer.

Alice, je travaille encore aujourd'hui, samedi. Grrr! D'habitude je ne travaille pas le samedi. Grrrrrr!

Robert, ça doit être beau à St Malo.

Fifi, si c'est comme le reste, il fera surface en fin d'année...

Cergie, j'étais sous l'eau!

Thérèse, merci. Mais le weekend a mal commencé!

Claude, ce n'est pas du désordre, c'est de l'ordre très personnel.

Namaki, pauvre épave. Non, pas toi. Le bateau.

Prospero, it was mighty nice to read the continuation of the story. Maybe, no , I'm sure it will go like that!

Mick a dit…

I may be mistaken, but I believe Susu has it. She has the shipping forecast as well! :O

Pena a dit…

Voisitko ottaa yhteyttä minuun sähköpostilla. Olen Turunmaan saaristossa seilailemassa ja ennen matkaa ostin uuden kannettavan tietokoneen, mutta en tietenkään muistanut lisätä sähköpostiosoitteita tähän koneeseen. Asiani koskee sitä teidän Suomeen tuloa. Minulla on
langaton verkkoyhteys ja sama sähköpostiosoite toimii myös tässä koneessa.

Edelliseen kuvaasi laitoin jo yhden kommentin.

Kiitos/Tack!

Joseph Pulikotil a dit…

Hi:)

At some time or the other all of us have to go into retirement. So also the boats. They have done useful service when they were sea worthy and now they are resting. But believe me they will not be allowed to rest for a long time. They will be sold to the scrap merchant. He will cut them into pieces and take it away. If you want a souvenir you can buy from him a small piece of the boat.

This reminds me of cows in India. When they can do no more useful service to the owner, they are sold for slaughter and we get beef. How do you like that?

Have a wonderful day
Joseph

ALAIN a dit…

Quand la mer monte, j'ai honte, dit la chanson.
La marée, c'est traitre, quand on arrive et qu'on veut se baigner, elle est toujours basse.