lundi 22 mars 2010

Lettre recommandée

Je remontais la rue Eugène Marchand à contre-sens, mais ce n'était pas bien grave car j'étais à pied. J'avais enfin trouvé une place pour ma voiture en zone bleue dans cette rue, après avoir essayé toutes les places habituelles sans la moindre chance.

Finalement je n'étais pas si mal que cela. Avec une lettre recommandée à récupérer au bureau de poste - le bâtiment sur la photo - je n'avais pas loin à aller sous le crachin.

La banque où j'allais déposer un chèque était à proximité aussi, et j'ai même profité pour passer dans la rue piétonne et m'acheter un T-shirt ou deux. (Cinq!) Tout cela sans dépasser le temps de stationnement autorisé, bien que la queue était longue, et à la poste, et à la banque, et pour payer mes achats.

D'avis de certains je tourne peut-être un peu trop en rond à la recherche d'une place de stationnement, mais j'ai horreur de ceux qui se garent en double-file, comme l'individu qui a arrêté sa voiture au milieu de la chaussée pour aller acheter son pain - et à qui j'ai demandé s'il faisait toujours ainsi! Sa réponse fut "oui, Madame" car il était poli!

***

And last, but not least, Happy Birthday Mick!

23 commentaires:

Olivier a dit…

c'est déjà bien , tu es tombe sur qq de poli. Bon moi j'ai l'avantage d'avoir la poste a 100 mètres de chez moi....

Roger Gauthier a dit…

Les bâtiments, les bâtiments... en Europe, on fait dans le solide on fait dans le permanent quoi. J'aime beaucoup...

Pour ce qui est du stationnement... nous aussi avons nos abrutis égoïstes, pas de doute ! Mais comme de façon générale nous avons BEAUCOUP plus d'espace, comme la plupart des édifices ont leur propre aire de stationnement, le problème est beaucoup moins important.

Il est pratiquement toujours facile mais coûteux de ranger son véhicule même dans le centre-ville de Montréal. On peut bien sûr stationner illégalement mais c'est chose risquée : les aubergines circulent beaucoup et auront tôt fait de coller un petit bout de papier dans le pare-brise... ce qui n'est que justice.

Là où je vis, le stationnement illégal est très rare. Trop d'espace, pas assez de gens... :-)))

claude a dit…

Le "Madame" est important. Tu es tombée sur un gentleman.
Moi, je n'ai pas trop de problèmes
pour garer ma belle auto. sur la grande place à 20 pas de la poste et la même chose pour la banque.
Je croyais que tu allais encore râler après la poste.
Chez nous la poste s'est fait un lifting intérieur.
Toujours et seulement 2 guichets d'ouverts pour la ville et tout le canton et un guichet pour les professionnels, mais il n'est pas toujours ouvert. Tu sais à quelle heure tu y entre mais tu ne sais jamais quand tu vas ressortir de là dedans.
A la baquen c'est un peu pareil en moins pire, Seulement 2 guichets et un est souvent fermé. En fait il faut connaître les heures d'affluence que j'évite.

Peter a dit…

Avec mon Solex je me gare ou je veux!

☼ FRANCE ☼ a dit…

Et moi aussi dés que je dois aller à la poste j'en suis malade et oui puis une fois à l'intérieur faut voir le sourire des employés. Je n'en vois jamais pas cool du tout mais que faire pour avoir un petit sourire!!!Et dés que je sors j'ai des boutons lol

Sandra a dit…

Je me gare oùje peux puis je ne reste pas des heures donc tu vois moi tout est clair

Marguerite-marie a dit…

moi je fais tout à pied à Cesson...mais ce qui m'intéresse c'est l'histoire des tee shirts...5 dis-tu c'est que tu as trouvé le modèle idéal..;si't'plait dis moi lequel car j'en rêve (du tee shirt idéal!!!)

Flo ♪ a dit…

un petit bonjour

Mick a dit…

I think I see a piece of cake in one of those windows ... thanks so much for my birthday greeting, Hélène. :)

hpy a dit…

Mick, the whole building is a cake!

hpy a dit…

Olivier, et à moi il arrive de faire des kilomètres en plus afin de trouver un bureau où il n'y a pas de problème de stationnement. Mais pour une lettre recommandée on ne peut pas trop choisir son bureau!

Roger, on ne fait plus dans le solide aujourd'hui!

Claude, mais tu voudrais que je râle tous les jours!

Peter, et on te le vole où on veut...

France, ils sont toujours très souriants!

Sandra, tu as de la chance.

Marguerite-Marie, quand je trouve un modèle qui me plait je rafle tout. C'est rare! (Et je ne pas pris celui couleur rouge fuschia virant sur tomate...)

Flo, bonjour!

Cergie a dit…

En fait il ne se passe rien de marquant dans ce message mais on est suspendu comme le temps. Le titre est bien choisi, accrocheur.
Je suis en train de terminer "les dix femmes de l'industriel Rauno Rämekorpi" de Arto Paasilinna (il y a un parking en épi juste tout près de la bibli et il y a toujours des plces) ; une des protagonistes, il me faut retrouver laquelle ainsi que la citation exacte dit qu'en tout fnlandais il y a un écrivain.

Thérèse a dit…

En somme de bons petits conseils pour ceux qui viendraient s'établir à Fécamp...
La semaine dernière je suis partie m'aventurer dans le centre ville (qui n'a pas du tout la même définition qu'en France...) pour quelques photos et j'ai payé $ 12/9 € pour trois heures de temps, j'aurai pu me garer à quelques rues de là mais au risque d'avoir à rentrer à pieds.

Daniel a dit…

Allons donc il y a donc des Zones bleu pour les piétons!
Je te taquine j'ai fais semblant d'avoir mal lu...
Bonne soirée ,))

Sirokko a dit…

Et le Café des Sport est derrière ce batiment.. je commence à apprendre.

hpy a dit…

Cergie, encore un Paasilinna que je ne connais pas :-(

Thérèse, on a toujours la main à la poche - ou au porte-monnaie. Partout.

Daniel, tu le taquines, je ne m'en étais pas aperçue!

Sirokko, au moins une qui suit... ça fait plaisir.

Simpukka a dit…

Auton jättäminen keskelle katua leipurissa käymisen ajaksi on varsin tavallista täälläkin. Samalla voi suukotella parit tuttavat ja vaihtaa kuulumiset. Käden heilautus anteeksipyynnöksi eteenpäin pääsyä odottaville autoille riittää hyvin. Kukaan ei osoita mieltään edes torven törähdyksellä.
Taitaa leipä olla niin pyhä asia.

Miss_Yves a dit…

Une petite rue bien tranquille, avec des bâtisses solides , un air de prendre son temps, un air d'autrefois...

isopeikko a dit…

Kaikki lumi ei mahtuisi noiden talojen väliin, jos se päättäisi sataa välillä sinne :)

Abraham a dit…

If you set me outside the car I would be completely lost. I have no idea where I am at.

Trotter a dit…

Bonsoir Hélène! Lettre recommandée (je ne reçois qu'une fois par an pour payer des impôts... ;)), chèque à déposer (je ne les ai depuis des années...), tout ça me semble si lointin... Ah, mais garer en double file, ça c'est bien XXIème siècle... ;)

Merci pour les commentaires chez Blogtrotter 2, qui est maintenant arrivé au Mexique. Amuse-toi et bonne semaine!!

amatamari© a dit…

And the rabbits??
Oh no, I'm very worried, you're gone away, and meanwhile Fous Le Camp???
:-)

hpy a dit…

Simpukka, eikohankaikki riipu paikasta ja tavasta, mutta kun pysahtyy nain kapealle kadulle jossa on aika paljon liikennetta se ei ilahduta juuri ketaan.

Missive, peut-être, non, certainement devrions- nous plus prendre notre temps, et pourtant la vie nous fait courir.

Isopeikko, onneksi meilla sataa vahemman lunta. Ja silloinkin siita tulee kaaos.

Abraham, so please remain seated.

Trotter, au moins ainsi, je sors.

Amatamari, you're worried - so am I.