jeudi 4 mars 2010

257 grammes

Je venais de jeter mon courrier, 257 grammes plus les timbres, dans la grande gueule de la boîte aux lettres, côté autres départements et étranger du bureau de poste à droite, à coté de la photo, et je m'engouffrais de nouveau dans la voiture en me disant que je n'avais jamais mis les pieds au Café des Sports en face à gauche.

C'est vrai, je ne suis pas comme un peintre local qui donne régulièrement à manger aux chevaux (c'est au moins ce qu'on m' a dit, et je l'ai même vu le faire un jour dans un autre troquet) et le PMU du coin ne m'attire pas plus, plutôt moins même que l'église St Etienne que j'aurais pu visiter en sortant de la Place Bellet et en traversant la RD 925 à pied.

Mais j'étais en voiture, il ne faisait pas tellement beau et il était déjà 18h28, alors j'ai tourné le volant à droite et je suis rentrée à la maison où les chats et, pour une fois, même DD m'attendaient.

Il fallait encore que je prépare le dîner.

24 commentaires:

☼ FRANCE ☼ a dit…

Tu n'as donc pas été boir un petit café mais la prochaine fois je pense. Puis tu sais le repas c'est important donc tu y passeras une fois prochaine je pense.
Bonne journée

Olivier a dit…

c'est sympa les troquets, perso le matin, j'aime prendre un café au bistrot du bas, écouter les conversations, faire parti d'une 'petite' famille ( "alors une petite noisette comme d'habitude"...bon c'est vrai, il faut pas avoir envie de changer, sinon cela perturbe le serveur ;o)), donner son avis sur rien....c'est un rare moment ou la ville nouvelle redevient un village...

claude a dit…

Je viens de lire un truc que Lyliane m'a envoyé et cela me fait penser à toi.
DD t'atendait-il avec Moumoune et Nefertiti dans le canapé en train de regarder la télé.
Il fait tristounet dans ton coin à 18h28. Elle a un beau clocher l'Eglise St-Etienne.
Hier soir aussi je suis rentrée à la maison à 18h30 ou 35, sur les rotules. J'étais allée aider mon Chéri et son frangin à finir d'installer le stand pour le salon de ce week-end.
Mais moi tu vois au niveau dîner, je suis assez organisée. Ou c'est un diner froid, ou c'est tout ready à chauffer au MO.
Journée repose today avant trois jours presque non stop.

Daniel a dit…

Si au PMU on donne à manger aux chevaux, on engraisse surtout les éleveurs et la société de course...mdr
Bonne journée A +

☼ FRANCE ☼ a dit…

Merci donc je passe le chercher mais un peu plus tard Merci encore

Marguerite-marie a dit…

une photo d'ambiance : un village de France au quotidien sous la pluie. Olivier araison je pense que certains y trouvent un semblant de fraternité, claquent un peu voir beaucoup de "fric" dans leurs paris et les tournées mais bon il faut de tout pour faire un monde vivable!
j'ai trouvé saisissante ton ruisseau avec son panneau et encore grâce au ciel(?) pas trop de dégâts chez vous.

sirokko a dit…

Kahvilassa käynti on ilmeisesti melkoista urheilua, vaarallistakin jos pitää loikkia autojen keskellä.
Kirkko on kyllä aika kutsuva..

sirokko a dit…

Hups karkasi käsistä... piti vielä sanoa että kirkko on kuin kaksi eri rakennusta, jotenkin tuo tapuli on niin erilainen että luulisi takana olevan toisen katedraalin.

Simpukka a dit…

Vanhassa talossa urheilukahvila ja raviveikkaus. Komea kirkko ja märkä katu ennen pimeän tuloa, iltaruokana lämmin keitto, arvailen.

Thérèse a dit…

Il me manque mon petit troquet parisien où je passais prendre mon p'tit noir serré après le métro chaque matin. Etre attendue réchauffe toujours le coeur.

hpy a dit…

France, je ne suis pas très "bistrot", sauf pour casser la croûte.

Olivier, la bonne ambiance entre habitués...

Claude, je te souhaite un bon salon!

Daniel, et les chevaux restent maigres?

Marguerite-Marie, le quotidien de beaucoup.

Sirokko, enpa kay juuri kummassakaan.

Simpukka, hyva etta lmuistutit keitosta. Harvemmin tulee tehtya vaikka se on hyvaa.

Thérèse, je n'ai pas encore trouvé de bistrot parisien ici ;-(

Famu falsetissa a dit…

Parempi mennä kotiin, jos kissulimissuilla oli jo nälkä:))

Mick a dit…

I wonder if they show Syracuse University basketball games in there? With a 6-hour time difference, maybe not.

√ Abraham a dit…

I like the idea of a sports cafe. There is one not very far from where we live.

Miss_Yves a dit…

Tu as au moins eu le temps de faire une belle photo où les reflets colorés transforment la grisaille du quotidien ...et de lui donner un titre énigmatique à souhait .

claude a dit…

Merci Hélène !

jps a dit…

Qu'a fait du sport au café ?? Pas sérieux ça, attention à la maréchaussée...

Bergson a dit…

engraisser les chevaux ; ces derniers te diraient je ne panse pas
(je suis en forme)

isopeikko a dit…

Siellä on jo valot päällä.

Ina a dit…

Miten sitä voisikaan istuskella kahvilassa, kun nälkäiset suut kotona odottavat päivällistä. Tietysti olisi mukavaa, jos nälkäisten suiden sijaan kotona odottaisikin valmis illallinen ;)

Cergie a dit…

J'aime bien ce texte, un petit bout de la vraie vie
Et une part de rêve : l'oiseau, tu as toujours l'oiseau pour t'échapper !
(Combien pése-t-il d'après toi ?)

Ceciel a dit…

Très juste... Tous ces endroits côtoyés et que nous ne connaissons pas, que nous ne voyons peut-être même plus, happés que nous sommes par le quotidien...

Trotter a dit…

Belel photo! Même sans un petit café...

Catherine a dit…

Le café des sports-PMU du coin, une institution ! Après le vin de messe à l'ombre des pileirs de St Etienne, la tournée pour les piliers de comptoir pour célébrer les gains ou sceller les amitiés.