lundi 29 mars 2010

La maison de Raoul

Quand Raoul, chambellan du duc de Normandie, fit construire sa maison il y a un millenaire, il ne se doutait pas qu'un jour on puisse traverser la Seine par un pont à quelques pas de chez lui. D'ailleurs, il ne l'aurait sans doute pas souhaité, craignant une invasion de ses ennemis les Anglais, et sachant qu'un pont raccourcit les trajets.

Quelques quatre siècles plus tard le château tomba d'ailleurs dans leurs mains, et pourtant l'invasion ne se fit pas par le Pont de Tancarville, qui ne fut construit que beaucoup plus tard, comme le laisse deviner son style architectural tout à fait différent.

Le château est aujourd'hui déserté, et par les Français, et par les Anglais, et personne n'admire la vue sur la Seine par les fenêtres de la maison de Raoul, chambellan du duc de Normandie, mort sans avoir vu le pont qui porte le nom de son château.

















Quand Hpy, fille d'Anshelm, chambellan comme Raoul mais pas du duc de Normandie, ouvrit son blog sur les conseils de deux neveux, elle ne se doutait pas un instant que celui-ci allait lui fabriquer des ponts à la vitesse très grand V.

Un pont vers son passé d'abord, passé qu'elle avait souvent négligé car ne trouvant personne faisant semblant de vouloir en entendre parler.

Un pont vers des langues qu'elle avait pratiquées dans ce même passé lointain mais qu'elle négligeait, et qu'elle néglige toujours, mais un peu moins.

Un pont aussi vers la photographie, quelque chose qu'elle avait beaucoup pratiqué mais qu'à un moment elle avait laissé tomber - aussi.

Un pont qui mène à un monde imaginaire où les images et les paroles s'entremêlent, pour râler, pour choquer parfois, mais surtout pour jouer et raconter. Inventer. Se découvrir et faire découvrir.

Un pont aussi, très important celui-ci, vers des amitiés, des retrouvailles, d'autres personnes, chacun ayant ses propres raisons de tenir un blog - ou d'en tenir plusieurs.

Quand ce matin, en ouvrant son courrier, elle a découvert un message de Simpukka lui donnant le prix du Beautiful Blogger, elle a pensé à tous ces ponts qui lui permettent d'en oublier d'autres.

Des ponts coupés par des bêtises, des trahisons, des raisons qu'elle ignore parfois.

Des ponts coupés par des accidents de la vie, de la mort aussi.

Des ponts qu'on ne pourra pas reconstruire, au moins pas à l'identique.

Ces ponts, elle peut les oublier, ou en tout cas moins y penser, car maintenant elle en a d'autres qui lui permettent de regarder ailleurs, vers d'autres horizons.

Pour symboliser toutes les amitiés, tous les contacts et aussi les joies que le fait de blogguer régulièrement lui a donnés, elle choisit de transmettre ce prix du Beautiful Blogger à une co-bloggueuse qu'elle a souvent négligée quand il lui a fallu transmettre d'autres prix.

Une de ses plus fidèles, sinon la plus fidèle commentatrice, Cergie, se voit ainsi représenter tous ceux et toutes celles qui lui donnent la force de trouver le temps, de prendre le temps surtout, de créer encore d'autres ponts et de les entretenir.

Un grand merci à tous ceux qui travaillent à la voirie de tous ces ponts qu'il faut entretenir afin de ne pas les voir s'effriter, tomber en ruines, s'anéantir.

Malgré une semaine de travail qui s'annonce encore chargée avec des piles de papiers, des coups de fils et au moins une réunion longue et importante, encore en préparation, Hpy trouvera encore le temps de travailler sur les ponts, elle aussi.

31 commentaires:

SusuPetal a dit…

Upea, sadunomainen, tuo ylempi kuva.

Olivier a dit…

ce post est sponsorisé par l'école nationale des ponts et chaussées ;) très beau post sur les relations virtuelles ou pas....bise a miss cergie qui est le ciment de beaucoup de blogs

isopeikko a dit…

Peikko tykkää tuosta ekasta kuvasta kovasti.

Peter a dit…

... et si je suis blogueur aujourd'hui, je n'oublie pas que c'est grâce à toi! Ça m'a permis de retrouver quelques ponts un peu oubliés et trouver beaucoup d'autres!

ELFI CELLA a dit…

je me trouve volontiers sur le pont.. du blog de HPY..pour divers raisons..d'abord , pour rire et sourire..pour apprendre.. pour le lien d'amitié..
bonne semaine!

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour je suis là sur ce pont tu ne me vois pas !!
Mais si tourne la tête et HOP
COUCOU

sirokko a dit…

Avec tes mots tu construis des magnifiques ponts traversant des paysages époustouflants.
(même si la verification des mots m'offrait une insulte tellement grossière en finlandais que j'osais à peine écrire)

☼ FRANCE ☼ a dit…

Hyp bonjour oui ils étaient jaunes aussi mes papilllons donc je vais patienter. Pour les petites bêtes elles sont bien là. Il pleut aussi chez toi car ici non pas encore mais le ciel est bien gris tu sais bye

Sandra a dit…

Et bien c'est superbe cet endroit et jolie photo. passe un bon lundi

Ceciel a dit…

Je traverse sur le gué des mots pour venir vous saluer en ce début de semaine... :-)

C'est Robert le Diable au bord de son autoroute ?

Marguerite-marie a dit…

wouah!!!que tout cela est bien amené et bien dit...moi j'espère être sur le pont mais je me sens souvent plutôt en dessous, me posant souvent la question de la raison pour laquelle, moi, j'essaie parfois de faire une passerelle vers je ne sais pas quoi.

Famu falsetissa a dit…

Jännittävä kuva. Pidetään huolta blogisilloistamme.

Daniel a dit…

Illusion d'optique ou le pont débarque direct dans la cour du château ? (Ne pas répondre je taquine).
Le pont résistera t il aussi longtemps que le château? Cze n'est pas prouvé&...
Bonne journée ;))

Ina a dit…

Siltoja voi rakentaa ja siltoja voi polttaa takanaan. Linnanherrat suojasivat itsensä nostosiltojen avulla. En tiedä olisiko kuvasi linnassa ollut hauska elää ilman siltaa ja ilman teitä.

Rinnastuksesi blogista siltana menneisyyteen, omaan itseen, uusiin ystäviin, uusiin seikkailuihin, tulevaisuuteen on hyvä oivallus.

Fifi a dit…

Quelque soit la nature du pont, il faut du temps, de l'attention, de la patience pour le construire. Cergie mérite cette belle distinction, elle a les aptitudes nécessaires pour construire et entretenir ce pont indispensable à la vie: l'amitié !
Merci Hpy pour cette belle page !

Flo ♪ a dit…

Bonjour tu sais j'adore cette photo et ce chateau génial

Miss_Yves a dit…

A l'époque où nous allions vers Rouen (a long time ago)ce château , appelé, si je ne m'abuse, le "château le Robert le Diable"m'intriguait et me plaisait, avec son allure de ruine romantique, dessinée par Victor Hugo...
Un pont vers mon enfance ...merci .

hpy a dit…

SusuPetal, itse linnaan ei kuulemma paase mutta jonkinlaiseen puistoon kyllakin. Minun pitaisi varmaan yrittaa menna sinne joskus kesalla.

Olivier, je n'ai pas vu les sous arriver!

Isopeikko, kuva taitaa sopia peikon mielikuvitukselle.

Peter, bon pont!

ElfiCella, les ponts sont très utiles. C'est pour cela qu'on en détruit par temps de guerre.

France, coucou!

Sandra, bon lundi à toi.

Ceciel, Robert le diable se trouve plus en amont, plus près de Rouen.

Sirokko, merci!

Marguerite-Marie, je ne t'ai encore jamais vue sous les ponts!

Famu, pidetaan huolta. Se on aika tarkea asia.

Daniel, c'est le pont levis du château!

Ina, ilman siltaa piti varmaan soutaa!

Fifi, merci pour ton soutien.

Flo, ce serait sûrement une belle découverte pour toi.

Missive, ce n'est point le château de Robert le Diable qu'on peut voir de l'autoroute un peu avant d'arriver à Rouen (en provenance de Caen) mais le château de Tancarville, près du pont du même nom, donc plus près de l'estuaire de la Seine.

alice a dit…

Je ne suis plus qu'une bloggueuse épisodique, pour le moment du moins, mais les ponts ne sont pas coupés pour autant!
(tu n'as toujours pas traduit tes mots de l'autre jour...)

Roger Gauthier a dit…

Ponts nécessaires, ponts parfois fort beaux... mais doivent-ils absolument envahir des scènes de toute beauté ? Et si oui, s'intègrent-ils vraiment ? Sont-ils durables ?

On voit tellement souvent des bâtiments millénaires qui finissent entourés et cachés par des d'autres plus récents. Ça me laisse souvent songeur.

april a dit…

Without the bridge it would louk like a fairytale castle, just wonderful and a bit romantic.

Roger Gauthier a dit…

Et en passant, c'est là de l'excellente photographie.

Mick a dit…

The castle (1,000 years old?) looks pretty good. Maybe get those who kept it up to work also on the bridge. :|

Deslilas a dit…

Très beau texe .
Mieux vaut être sur le pont que passer ses nuits sous les ponts.
Ils ont perdu beaucoup de poésie depuis la chanson "Sous les ponts de Paris".

ALAIN a dit…

Et pon et pon petit patapon...

☼ FRANCE ☼ a dit…

Un petit bonjour à cet endroit bye

Cergie a dit…

Les ponts permettent de passer les frontières et d'aller de l'autre coté, tiens celui-ci mériterait d'être un viaduc.
J'aime beaucoup ce message of course à cause bien sûr de sa chute (pas dans le ravin) et la promesse qu'il contient.
De son préambule : la filiation, l'histoire personnelle de la bloggueuse et du blog.
La nature sauvage et maîtrisée (le pin-pin-pin à la cîme coupée), l'ouvrage d'art, LES ouvrages d'art celui qui relie et celui qui surveille.
Mais je m'insurge : tu ne m'as pas oubliée dans tes dernières nominations au contraire et de toute les façons je sais bien ce qu'il en est mais cela fait toutefois plaisir de le lire.
Merci des magnifiques photos et de l'award
(J'ai répondu ici)

namaki a dit…

J'aime toujours beaucoup tes textes ... Bravo ! Je suis vraiment admirative ! Et puis elle est tellement vraie ton histoire de ponts !! construisons des ponts pour rapprocher les personnes, les peuples ....

Nefertiti a dit…

ne t epuise pas au travail hein et prends soins de toi ;O)

amatamari© a dit…

You are truly a beautiful person and a great blogger!!!
:-)

Thanks for this wonderful post!

Anonyme a dit…

Bonjour hpy...oui, cela fait un bail que je n'ai pas mis de com sur ton blog. Beaucoup occupé en tant que retraité (on n'arrête pas de travailler en retraite, tu t'en rendras compte un jour, par toi-même!) mais je n'oublie pas de faire un tour de temps en temps, comme un fidèle qui fait son pèlerinage pour se ressourcer ! J'ai particulièrement apprécié l'aisance avec laquelle tu as enjambé les ponts de la vie.
Continue ainsi...Rolka