mercredi 30 septembre 2009

Pêche au lancer

Le magasin d'alimentation le plus proche étant à une quinzaine de kilomètres par la route (en bateau c'est sans doute à peu près pareil) nous avons décidé d'aller à la pêche. Le mois d'août n'est pourtant pas propice à la pêche, l'eau est trop chaude, et le poisson ne mord pas.

Peut-être y sommes nous allés plus pour le plaisir de faire un tour en bateau que dans le but de ramener quelque chose à la maison, mais c'était malgré tout un plaisir rare pour DD de lancer le leurre près des roseaux et de sentir le varech y faire des touches.

Heureusement un petit brochet s'est mis à suivre le leurre aussi. Une fois hors de l'eau et les filets levés, cela nous a fait un repas pour quatre, accompagné, bien sûr, de quelques pommes de terre, et une légère sauce à la Linnéa. Salade du jardin et tomates du magasin. Sans oublier le vin, bien entendu.


20 commentaires:

hpy a dit…

Cette cochonne de grippe de me lâche pas! Pas beaucoup de visites chez vous aujourd'hui non plus, je crains.

Robert a dit…

Juste de quoi faire un repas.
Bonne appétit.

Olivier a dit…

pas d'accord avec Robert, a peine de quoi faire l'apero ;o)

Ina a dit…

Itse pyytämällä saa taatusti tuoretta kalaa. Ja kalan paras ominaisuus on tuoreus! Kalan laji on tuoreuteen verrattuna toissijainen seikka, vaikka kieltämättä kuha ja ahven ovat maukkaimmat, Hmm, ja tietysti muikku ja silakka ja ..

♠ ♠ France a dit…

Et bien une photo tout de bleue une couleur que nous adorons. La mer la pêche que demander de plus. Rien je pense. C'est un plaisir. Bon A.P
Magnifique ta photo comme toujours

claude a dit…

Il paraît petit ce petit brochet pour manger à quatre dessus ! Remarque avec beaucoup de patates et de sauce machin, ça le fait.
Soigne toi bien, surtout !

Peter a dit…

Quelle sorte de grippe? Soigne toi!

Concernant la taille du brochet, je pense que tu nous montres que la moitié! ?

Cergie a dit…

Quand il fait chaud, faut pêcher à la mouche en surface donc, le brochet a pas les même horaires de sortie que la truite. C'est bon à la mayo mais gaffe les arêtes.
Sinon notre fille a acheté une vraie maison en bois sur pilotis sur le terrain en pente et tout et tout et il y a même une chambre pour les invités qui donne sur le balcon.

SusuPetal a dit…

Minä olen kalastanut kerran elämässä, mutta muistaakseni koukussa ei ollut edes matoa, kunhan huljuttelin onkea vedessä.

Pidän kyllä kalasta ja kesällä sitä tulee syötyä tuoreena, suoraan järvestä. Kunhan muut kalastavat tai laskevat verkot.

Miss_Yves a dit…

Vraiment trop petit pour qui aime le poisson,(comme moi) mais quelle belle harmonie en gris et bleu !

lyliane a dit…

ça c'est du frais!! quel régal.
soigne toi bien, dure décision à prendre pour mon Tirou demain matin s'il ne s'en remets pas.

Lara a dit…

I find fishing boring...

Mick a dit…

Pike! Yum!

Marie-Noyale a dit…

Belle symphonie de bleu qui termine dans l'assiette...

isopeikko a dit…

On hassua, miten tuollaiset puiset kalankuvat muuttuvät veteen heitettynä joskus sätkiviksi lihaa ja suomuja täynnä oleviksi oikeiksi kaloiksi.

Famu falsetissa a dit…

On niin kaunis tuo houkutin, etten minä ainakaan pustyisi sitä vastustamaan jos olisin hauki.

namaki a dit…

au moins vous en avez capturé un ... bravo !!

Thérèse a dit…

Vous avez remarqué, quand les gens commencent à parler de grippe, ils ne disent jamais laquelle. Peter l'a bien remarqué, lui.

La tienne est probablement finie car je suis en retard dans ma lecture, sinon relaxe.
Le bleu: couleur royale en France. Mais c'est aussi le bleu marin comme ici. Je suis très poisson, et comme ce n'est pas le fort en Arizona d'en avoir du frais, je m'installe parfois dans un fauteuil avec un bon livre de recettes au chapitre "poissons" et je lis en me léchant les babines...

Jim a dit…

Super shot - the spinner contrasted with the water

hpy a dit…

Robert, on s'est regalés.

Olivier, ogre!

Ina, turska on ylivetokala.

France, on n'y voit que du bleu.

Claude, ogresse!

Peter, c'est vrai, il n'était pas bien grand.

Cergie, au contraire, il faut pêcherplus profond, là où le brocher se cache des rayons du soleil.

SusuPetal, voithan kuvata kalastajia sen sijaan.

Missive, vous aussi! Une ogresse!

Lyliane, comment va Tirou?

Lara, you can always take pictures instead.

Mick, yummy.

Marie-Noyale, plus blanc que bleu dans l'assiette.

Isopeikko, vahan mielikuvitusta vaan, ja se siita. Tama todistaa etta kaloilla on mielikuvitusta. enemmankin ehka kuin joillakin ihmisilla.

Famu, varo!

Namaki, le seul pendant tout notre voyage.

Thérèse, des livres de récettes, quelle bonne lecture. J'avoue, je le fais aussi parfois.

Jim, thank you!