mardi 1 septembre 2009

Le débarquement

DD s'était très bien débrouillé avec la blonde suédoise qui lui avait vendu les billets, car le ferry nous a effectivement fait débarquer à Nådendal (Naantali en finnois, Vallis Gratie en latin et Vallée de Grâce en français) comme prévu, et non pas à Paldiski ou ailleurs, comme cela aurait certainement été le cas, s'il avait été servi par la mouette.

A Nådendal nous aurions pu faire un tour dans la vieille ville, visiter l'église de l'ancien couvent, manger un morceau au restaurant Kaivohuone, écouter la mer glouglouter sous le ponton en bois où j'amarrais ma barque à rames*) autour des années 1960. Nous aurions pu regarder les vieilles maisons en bois, l'ancien puits de Kaivokatu (rue du puits), mais nous n'avons rien fait de tout cela, car le port de commerce se trouve un peu à l'extérieur de la ville, et la route que nous voulions prendre afin de mettre encore plus d'espace entre nous et la mouette, se trouvait plus près.

Nous aurions bien le temps de faire un peu de tourisme plus tard. Et puis, la ville avait tellement changé depuis l'époque où j'y allais le plus souvent en vélo**), que nous aurions pu nous y perdre!

*) Je dis "ma" barque, mais elle ne m'appartenait pas, je l'empruntais seulement au domaine qui se trouve en face de Nådendal.

**) Le vélo, un vélo bleu d'adulte, m'appartenait. J'avais appris à pédaler avant de pouvoir m'assoir sur la selle - j'étais trop petite - et j'aimais la vitesse et les courses avec les copains.

22 commentaires:

Thérèse a dit…

Il faut toujours bien se préparer quand on décide de reprendre le chemin du passé. Les dimensions, le passé et le présent se mélangent sans parfois faire bon ménage. Mais quel plaisir tout de même.

Famu falsetissa a dit…

Kuvasi ovat niin hyviä, että tekee mieleni astua niihin sisään ja kävellä vähän Naantalissa. Olen käynyt siellä joitakin kertoja. Tunnelmallinen kaupunki.

Amalia a dit…

En muistanutkaan, että Naantali on noi kivan näköinen kaupunki

Olivier a dit…

je suis d'accord avec therese, nos souvenirs nous trahissent souvent

Robert a dit…

Il y a des souvenirs d'enfance qui restent toujours dans notre téte.

claude a dit…

J'aime assez la forme du clocher.
C'est bon de faire un bon dans le passé. On a presque les deux même souvenirs, Hélène. Dans mon enfance à moi, dans le Berry, nous allions voir de la famille de l'autre côté de la Loire, que nous traversions en barque et j'ai appris à pédaler, sans pouvoir non plus m'asseoir sur la selle, sur le vélo de mon arrière Mémé.
Dis moi, vous en avez fait des kms et des kms !

Daniel a dit…

Voici un voyage a la source, qui semble plutôt bien se passer...
Bien sur cette foutu mouette, qui aide à faire passer la nostalgie iiiiiii

Bonne journée..

meretnature a dit…

Retour à la source qui n'apporte pas toujours ce qu'on en espérait , mais bien utile pour le moral

Pas a pas a dit…

de la fraicheur cela va nous faire du bien avec cette canicule française

alice a dit…

Tu n'étais pas retournée sur les lieux depuis ton enfance?

Ina a dit…

Oi, miten nostalginen kuva! Ex-mieheni vanhemmilla oli/on huvila Luonnonmaalla aivan Naantalia (Kuparivuorta)vastapäätä ja siellä olin usein 60-luvun lopulla. Naantali on söpö kaupunki.

hpy a dit…

Thérèse, je ne pense pas m'être préparée du tout...

Famu falsetissa, Naantali on muuttunut huomattavasti (kasvanut aivan valtavasti) sitten lapsuuteni. Huh huh!

Amalia, en minakaan! Se oli lapsuudessani aika tylsakin paikka. (Anteeksi naantalilaiset, mutta minulla ei ole sielt pelkastaan hyvia muistoja.)

Olivier, à moins que ce soit le contraire, à savoir nous qui trahissons nous souvenirs.

Robert, encore plus si on a un début d'Alzheimer.

Claude, ceci prouve qu'on fait les mêmes choses où que l'on soit dans le monde.

Daniel, mais cela fait déjà quelque temps que nous n'avons pas vu la mouette.

Meretnature, il vaut mieux ne rien espérer, si on ne veut pas être déçu.

PAsàpas, qui parle de fraicheur?

Alice, si, à la fin des années 1980.

Ina, olen ehka kaynyt siella. Oliko Ukko-Pekan sillan vieressa? Kerro sukunimi niin katsotaan herattaako se minussa muistoja.

Ina a dit…

Raaden huvila on sillan kupeessa. Perheen pojat, Juhani ja Antero lienevät hivenen vanhempia kuin sinä. Ehkä olet tosiaan siellä kyläillyt, naapureita kun olitte. Kerrohan minulle, jos näin on. Sillan toisella puolella, Nesteen alueella isäntänä hääräsi poikien setä Uolevi.

hpy a dit…

Ina, oliko se se isohko vaalea huvila? Niùmet jotenkin tuttuja, mutten mene vannomaan etta olisimme haarineet yhdessa.

Ina a dit…

Oli se iso vaalea huvila, sauna rannassa. Kekkonen taisi joskus lainata niiden venettä.

hpy a dit…

Ina, olen kylla joskus kaynyt siella - enhan sita muuten muistaisi. Muttemme olleet leikkitovereita. En ainakaan muista etta olisimme olleet. Luulen lahinna etta tapasin vanhemmat jossain vaiheessa. Uolevikin on tuttu nimi - ehka tutumpikin. Mutta siita on niin kauan....

hpy a dit…

Ina viela, ehka he olivat enemman Levon pojan tovereita. Han oli vahan vanhempi.

isopeikko a dit…

Meinasin sanoa että melkeen kun suomessa mutta sitten huomasin jättää sen melkeen pois

Mari a dit…

12 kuvaa käyttää MckLinkyä linkityksessä. Syyskuun oma löytyy täältä:

http://kameraveneblogi.blogspot.com/2009/09/12-kuvaa-photos-092009.html

MckLinky on avoinna 15.9 saakka.

Miss_Yves a dit…

La vallée de grâce semble bien porter son nom.

Deslilas a dit…

Cela me rappelle non pas des souvenirs d'enfance mais des premières années après notre mariage lorsque nous prenions ce ferry pour aller voir les parents de ma femme chaque année avec nos enfants.

Cergie a dit…

Ton vélo me fait penser à une chemise de nuit que j'avais, je trouvais qu'au fil des lavages elle rétrécissait.
[Tu es toujours attirée par les symboles phalliques, lorsque ce n'est pas un phare ni un château d'eau c'est un clocher une tour. Tu remarqueras que je ne te dis pas cela sur ton dernier message par discrétion, mais je n'en ai pas pensé moins.]