mardi 21 avril 2009

A l'horizon

Quand on me parle de l'horizon, je pense à la ligne légèrement courbée, que l'on voit sur la mer, là ou celle-ci rejoint le ciel, et derrière laquelle les navires disparaissent comme au temps où on pensait que la terre est plate comme une crêpe bretonne.

On a beau prendre la mer, avancer vers l'horizon jour après jour, on ne l'atteindra jamais, car il se déplace à la même vitesse que les navires. C'est d'ailleurs ce phénomène qui a permis aux grands navigateurs de faire le tour de la terre sans tomber dans le vide, une fois épuisé leur stock de crêpes et autres galettes.

En passant devant une maison de presse l'autre jour, j'ai aperçu une rubrique qui affichait : 18 600 emplois à l'horizon.

Et je me suis dit qu'il faudra courir vite pour attraper ces emplois-là. Plus vite que l'horizon.

39 commentaires:

Thérèse a dit…

Parfois c'est dur d'avoir à penser à la réalité toute la journée.
J'en reste à la beauté de ta photo.

SusuPetal a dit…

This photo is you, Helene.

Kari a dit…

Meri ja lienee aamu. Tästä kuvasta tulee auvoinen tunnelma.

lyliane a dit…

l'horizon étant bouché,il ne faut pas espérer les voir rester là, mais fuir avec l'horizon si tu cours après...

alice a dit…

Devant tant de beauté, j'en oublierais de manger ma crêpe.
J'ai lu -800 000 emplois d'ici fin 2010. ON ne doit pas lire le même journal.

Olivier a dit…

"J'ai envie de toucher l'horizon avec le bout de mon doigt
Ca fait longtemps que j'ai préparé mon sac je le porte sur mon dos
Ma force, ma culture, il contient toute ma richesse
J'ai envie que l'on arrive plus loin
Et cela même si cela prendra du temps..............
Il faut toujours rester optimste et il faut insister, persister, résister
Il ne faut pas te désister
Admiral T

Un jour peut-être on arrivera a jusqu'a l'horizon, mais pour y decouvrir quoi...

delphinium a dit…

c'est fou. Avec une belle photo, vous arrivez à nous faire une petite "leçon" sur le monde qui nous entoure. J'ai envie de dire que notre horizon, c'est nous qui le dessinons, d'une façon ou d'une autre. On choisit de monter dans tel ou tel navire, certains peuvent devenir de véritables galères mais il nous reste un peu d'espoir pour dessiner la ligne de notre mer et de notre ciel. N'est-ce pas?

claude a dit…

J'aime bien ton montage d'hier. Mélanger la nature avec des yeux de chattes avec deux belles photos raprrochées.
Trop tard pour te prêter mon Chéri, il est parti sur Le Lansd monter une autre cuisine. Cela va demander au moins deux jour faïence comprise.
En faut, l'horizon est une ligne imaginaire. Donc, tout ce qui est à l'horizon est peu probable.
En tous les cas l'horizon de ta photo est très belle. C'est un doux mélange d'un ciel et d'une mer argentée. Belle photo !

claude a dit…

Dis, comme je vois que DD patine sur son blog,je ne le vouldrais comme bricoleur chez moi !

Delphinium a dit…

DD sait se faire désirer

Daniel a dit…

Bien vue ta remarque sur l'horizon des emplois!!!!
Gamin j'ai souvent rêvé aller jusqu'à l'horizon ou tout aussi prosaïque atteindre le bord d'un arc-en-ciel... mdr
Bonne journée ;-))

hpy a dit…

Thérèse, tu voudrais qu'on passe nos journées à rêver?

SusuPetal, you know how to make me happy!

Kari, ilta! Vahan ennen seitsemaa viime torstaina. Kesaaikaa.

Lyliane, c'est ce que je me suis dit!

Alice, j'ai du lire le tien aussi :-(

Olivier, l'important n'est pas d'atteindre l'horizon mais le voyage.

Delphinium, on peut aussi choisir d'être le commandant ou le capitaine du notre galère, simple passager sur le bateau de croisière, ou moussaillon sur un vieux rafiot!

Claude, il n'y a pas deux mais trois photos (à part les yeux) sur le montage vert! Tu n'as pas vu, hein?
Et, pourquoi l'imaginaire ne pourrait-il pas devenir vrai dans l'avenir. Les grands inventeurs ont tous eu beaucoup d'imagination!

Claude, DD patiner? Je voyudrais bien voir cela!

Delphinium, vous ne l'avez pas encore rencontré, c'est cela?

hpy a dit…

Daniel, pourquoi ne pas essayer - au moins de temps en temps - de faire de nos rêves de la réalité? Moi aussi, j'aimerais bien toucher un arc-en-ciel pour voir si on peut marcher dessus!

Ina a dit…

Ihana kuva! Siinä on ikäänkuin kaikki. Siihen voisin sulautua.

Pernelle a dit…

Très réussie, une belle peinture impressionniste : la mer et le ciel qui se confondent et cette lumière grise. Bravo.

Nazzareno a dit…

l'horizon est un lieu magique et irrangiungibile que nous voyons toujours de loin. Mais celui vrai se trouve dans le nôtre coeur et les nôtre je destine il est naviguer toujours dans sa direction même si nous savons que le rejoindre il est impossible.

Catherine a dit…

Très belle métaphore.
Un horizon bien improbable, en effet. Mais quand le temps s'améliore, que la lumière atteint l'horizon, il paraît saisissable.
Il y a toujours un autre horizon caché derrière celui qui est à portée de vue, ainsi qu'un sommet ensoleillé après la sombre vallée. Il faut seulement assez d'énergie et d'espoir pour aller le chercher. A certains moments plus qu'à d'autres.

KooTee a dit…

Komea kuva!

hpy a dit…

Ina, meri, tai oikeastaan merenranta, on suosikkipaikkojani.

Pernelle, merci pour l'impressionnisme.

Nazzareno, ce n'est pas parce qu'une chose est impossible à atteindre qu'il ne faut pas essayer!

Catherine, tu viens de prouver qu'on peut atteindre l'horizon ;-)

KooTee, komea paikka! Lisaa huomenna!

claude a dit…

Je suis très bigleuse sur les bords mais ce sont les yeux de chattes qui m'ont attiré les miens, Bien sûr que j'ai vu les trois autres photos very green. Est-ce dans ton jardin tout cela ?
Parce que si c'est oui c'est very clean !

Sirokko a dit…

joskus on hyvä ettei horisonttia saavutakaan, mistäs sitten unelmoisi, tuotakin kuvaa vain katselisi paikallaan ikuisuuksia.
Ne työpaikat voisivat kyllä olla muuallakin kuin horisisontissa..(tuo oli lapsus mutta niin kiva että jätin silleen)

Lucie a dit…

Et tu n'as pas acheté le journal ? Il va devoir licencier ses journalites, les imprimeurs vont mettre la clef sous la porte, les buralistes qui déjà râlent parceque plus personne ne fume et que les jeux seront vendus en grande surface vont voir leur chiffre baisser....
(Et je ne parle pas des transporteurs et des livreurs)
Certains arrivent à atteindre l'horizon, ce sont les sages comme le bushman qui dans le film "les dieux sont tombés sur la tête" a ramené la bouteille de coca tombée du ciel aux dieux à la limite de la Terre...

Georges a dit…

ehhhhh oui, c'est moi, georges. Le Bushman. :-))))))

hpy a dit…

La bigleuse, non, c'est au Havre de Paix.

Sirokko, horisontista horisemista tama kaikki. Eiko vain?

Lucie, pas le temps d'acheter le journal, et puis, pourquoi acheter un journal avec de mauvaises nouvelles, alors qu'on peut en inventer des bonnes.

George(s), Bush-man. Cela va de soi. Ca va à la retraite? Que deviens-tu?

Lucie a dit…

Une bonne nouvelle ? Il doit y en avoir des sardines dans cette mer d'huile !

Lucie a dit…

Et pis on fait des économies ce qui n'est pas négligeable à notre époque, car quand ça a dîné ça redîne...

hpy a dit…

Lucie, la mer d'huile est ici!

georges a dit…

je m'occupe de mes chats dans mon ranch.

namaki a dit…

Excellent HPY ! Je n'avais jamais réalisé à quel point cette expression est le comble de la langue de bois ! Existe-t'il un telle expression en Finnois ?

hpy a dit…

Georges, occupation zen. Tu aurais du le faire bien plus tôt.

Namaki, j'avoue ne pas savoir, mais en tout cas je ne m'en souviens pas. Bien sûr il peut y avoir des choses à l'horizon, des navires par exemple, mais je ne sais pas si en finnois on utilise l'expression "à l'horizon" de la même façon qu'en français. (Je suis partie depuis trop longtemps, et si j'écris aujourd'hui de temps en temps en finnois, c'est surtout pour ne pas l'oublier.) Mais je suppose que les finlandais sont tout aussi illogiques que les français. Pourquoi pas, finalement! Les uns n'ont pas le monopole des tournures bizarres. Les autres, non plus.

Joseph Pulikotil a dit…

Hi :)

Incredible photo:)

Sitting in Kochi backwaters I see sun setting in a blaze of glory in a dazzling red fire ball, sometimes over a beautiful blue sea with glittering water and sometimes over cloudy skies as you have shown with amazing skill. And I make my three wishes :) Sounds superstitious, isn't it?

Have a beautiful day :)
Joseph

Mick a dit…

So, the only job left is for that one little fisherman in his little speck of a boat?

hpy a dit…

Joseph, I don't know if it's superstition. I would say it's dreaming, and dreaming is, or at least can be good.

Mick, so yo found him!

isopeikko a dit…

Tuossa kuvassa ei ole juurikaan jännitteitä, se on levollinen kuva.

april a dit…

Très, très joli, la mer et le ciel et l'argent et tant de sortes de bleu.

Tarolino a dit…

Jag gillar skarpt sådana här diffusa bilder där man inte egentligen kan skönja exakt var horisonten går och ändå finns det ju färger i fotot. Väldigt fint.

ALAIN a dit…

L'horizon est incertain mais le rayon de soleil dessine un joli miroir ovale dans un cadre gris.

Marie-Noyale a dit…

On aurait plus vite fait de monter la haut la ou le soleil perce sur la photo!!

M'man a dit…

Encore, bien écrit ;) Mina naureskelen taalla huumorillesi, en noita 18 600 tyopaikkaa vaain lettujasi ;) Mina olen kuin Saint Thomas, uskon kun naen - lukuihin ei ole uskomista, kunnes ne tyyopaikat ihan oikeasti tuntuvat. ;)