vendredi 10 avril 2009

Les lièvres

Ce n'est pas tous les jours qu'on a la chance de voir plusieurs lièvres en même temps. Même d'en voir un, seul et unique, est devenu rare, bien que cela arrive encore de temps à autre.

Alors, quand dimanche dernier, en route pour acheter une douzaine de plants de salade et une dizaine de fraisiers, DD et moi avons aperçu six lièvres dans la brume nous étions plus qu'étonnés. Le premier des six a traversé la route devant les roues de la voiture. Il a eu de la chance de ne pas tomber sur un fêlé de la vitesse qui aurait pris son pied en l'écrasant, comme cela arrive bien trop souvent.

Ayant admiré les cinq autres pendant quelque temps, nous avons repris notre route, en guettant d'autres animaux par la même occasion. Un lièvre est apparu au loin, et une buse nous survolait pendant quelque temps.

Au retour, près d'une heure et demi plus tard, nous étions sur les mêmes petites routes de rase-campagne, et pour notre plaisir les lièvres étaient toujours à la même place, en train de gîter.

Nous y retournerons peut-être un autre jour, avec l'espoir de revoir nos nouveaux copains .

Les lièvres sont plus grands que les lapins de garenne et ne mènent pas la même vie que ceux-ci. Les lapins creusent des terriers, les lièvres gîtent à même le sol.

Ces parfaits athlètes peuvent courir à une vitesse de 70 km/heure, ce qui ne les empêche pas d'être attrapés par l'urbanisme, la réduction de leur territoire, le remembrement, le bétonnement de la planète, les maladies, et plein de choses encore, car ce n'est pas parce qu'on a des grandes oreilles qu'on peut faire entendre sa voix.



26 commentaires:

Sirokko a dit…

Sumu taitaa olla pysyvä ilmiö teillä.. siinä on pupujussikoidenkin mukava lymytä, korvat vaan vilkkuvat ruohikossa, hauskoja kuvia.

Thérèse a dit…

De vrais concurrents à nos "Jack rabbits"
Ils sont surement sortis pour aller cacher les oeufs en chocolat et en profiter pour se dégourdir les jambes. Ils faut espérer qu'ils ont une meilleure cachette quand les chasseurs rappliqueront.

Nazzareno a dit…

petites grandes opportunités qu'ils peuvent arriver seulement aux gens capables de regarder la vie avec les yeux spéciaux.

Marjut a dit…

Voi siellä ne pääsiäispuput pomppii:)

Olivier a dit…

j'adore la dernière photo. Si ils sont pas en chocolat, je vois pas bien l'utilité de ces animaux ;o)))

claude a dit…

Une histoire de Lièvres après une histoire de Renard. Que de belles rencontres ! J'aime bien la photo du Lièvre tout seul.
Ce matin en buvant mon kawa devant la fenêtre de la cuisine, je vis une pinson se poser sur le rebord de la fenêtre et pioupiouter (en fait le pinson ramage) comme pour me dire qu'il n'y avait plus de graine au resto.
Puis qq minutes plus tard je vis l'Ecureuilroux traverser la pelouse toujours sur la même trajectoire, que ce soit dans un sens ou dans un autre. Il a des poils au bout des oreilles et surtout une belle queue !

hpy a dit…

Sirokko, kesasumua on viime vuosina ollut liiankin paljon. Mutt amiksi Normandia on vihrea? Koska se on kostea! Aurinko pyrkii talla hetkella pilkahtamaan esille, mutta DD joka on Calvadoksessa talla hetkella, eli taalta vahan etelaan, kertoi juuri etta siella sataa...

Thérèse, on ne chasse plus le lièvre comme avant. Ils sont contingentés! Heureusement.

Nazzareno, merci de ce compliment qui me fait chaud.

Marjut, siella! Mutteivat ne ole suklaata!

Olivier, ils ont de l'utilité pour le photographe, même sans être en chocolat. Mais je n'ai pas goûté!

Claude, l'important c'est la queue! Les lièvres n'en ont pas, ou alors une toute petite. ;-D

Peter a dit…

On trouve bien des petites « campagnes » à Paris, mais toi, une vraie campagnarde maintenant, vivant dans la vraie campagne, tu as même appris de voir la différence entre lapins et lièvres !

SusuPetal a dit…

Sumua, sumua...Hgissä aurinko pyrkii esiin, ei kyllä näytä ponnistelevan kovin lujasti.

Pääsiäispupuja!

alice a dit…

Comment comment? J'en apprends de belles! Des lapins géants aux oreilles bizarres et aux cuisses démesurées qui ne creusent pas de terrier et s'aplatissent dans l'herbe? Ah, ce ne sont pas de vulgaires lapins? Et bien, des lièvres, je n'en avais jamais vus. Je suis ravie d'en avoir appris davantage sur eux, surtout maintenant que je sais que DD est un chasseur repenti ;-)

Liisa a dit…

Ihana kuvasarja. Hyvää pääsiäistä! Täällä ei sumua, vaan lumisadetta ja pakkasta miinus 3 astetta.

hpy a dit…

Peter, mais j'habite en ville, moi!

Sulua, hyvaa paasiasta sinullekin. Tanaan meilla ei ole sumua, mutta aurinko joka pyrki aamulla esille on luovuttanut. Ainakin toistaiseksi. Mutta onko silla valia, istun kuitenkin toissa iltaan asti. Pitkaperjantai ei ole vapaa Ranskassa, ja siita syysta tavallista pitempi.

Alice, DD a toujours été un bon chasseur, sachant quand il ne fallait pas tirer!!!

Liisa, lumisadetta! Hyi! Meille voi viela tulla tavallista vesisadetta, mutta hyvaa paasiaista kuitenkin sinulle.

.

Cergie a dit…

"Il ne faut pas courir plusieurs lièvres à la fois..."
Ce ne sont pas des lièvres qui prennent un pelage d'hiver comme celui de Vatanen qui donne les états d'âme de son copain grâce à ses petites crottes (apeurées, fatiguées...)

Dans le bois du Hazay il y a un ENORME terrier sans doute un habitat collectif puiqu'on est en Région Parisienne. Par contre il n'a pas de commodités sans doute donc les lapins "font" dehors.
Le terrier rendrait pas bien (du moins je n'oserais pas pour ma part le publier) par contre les 'tits pectoïdes sont tout mignons.
(J'ose pas tout de même montrer la belle photo que j'en ai faite)

Cergie a dit…

Le bestiaire de la bloggueuse Hpy...
Après la mouette au petit monde, le Renard....
Le Petit Prince aux cheveux couleur de blé le cherche sur Passerelle... Il est dans le champ de roses pour le moment.

Catherine a dit…

C'est le paradis des chasseurs à courre et de la chasse tout court !
J'adore voir des photos comme celles çi. Parce que comme je te l'ai dit hier, je n'ai jamais vu de telles scènes moi-même. Et ça me ravit de voir que ça existe encore.

hpy a dit…

Cergie, le lièvre de Vatanen est un lièvre variable, timide de surcroit, comme l'indique son nom, lepus timidus. D'ailleurs les finlandais sont souvent timides, sans pour autant être des lièvres.

Cergie II, est après le lièvre, ce sera quoi? Des souhaits?

Catherine, je crois que c'est fini avec les bête pour le moment. J'ai du en faire le tour - à moins que j'aille faire un tour ce soir, et que j'ai de la chance. Sinon, il y a toujours les mouettes et d'autres cormorans sur le bord de mer.

lyliane a dit…

Ils préparentr les oeufs de Pâques pour les enfants de l'Est.
Le long de la base d'Evreux, il y en a toute une colonie, à Paris le long des périfs aussi d'ailleurs.

hpy a dit…

Lyliane, à Paris et à Evreux ce ne sont pas des lièvres mais des lapins! Les lapins sont plus petits et ils portent malheur sur les navires. C'est au moins ce que l'on dit. Mais on ne dit pas lapin à bord, on dit animal à longues oreilles.

Amalia a dit…

Pääsiäispupujen kevätkokous?

hpy a dit…

Amalia, saattaa olla. Kuvat ovat vajaan viikon vanhoja, eli viime sunnuntaina otettuja.

Mick a dit…

Post a photo of the rabbit stew when it's prepared.

Miss_Yves a dit…

Une véritable animalerie ...Alice a-telle rencontré le lapin blanc parmi ces lièvres ?
A quand les sangliers ?

hpy a dit…

Mick, yes! I'll do that.

Miss Yves, je n'ai pas vu de sangliers cette année. Et ce n'est vraiment plus l'époque pour en apercevoir sur les routes.

Isopeikko a dit…

Ihan kuin Ruohometsän kansa. Heti ajattelin kuvien kuvaavan sitä tarinaa. Hienoja. Kettukin tykkäisi :)

namaki a dit…

une chouette série ...

hpy a dit…

Isopeiko, Rouhometsan kansa kuullostaa mielenkiintoiselta. Yritan hankkia jostakin.

Namaki, où sont les chouettes?