lundi 1 décembre 2008

Elagage


Quand on a un arbre a élaguer,
de deux choses l'une,
soit on fait appel à une entreprise
qui se déplace avec une nacelle
et deux, trois bonshommes,
voire plus,
soit on fait appel à son singe personnel,
muni d'une petite scie.


25 commentaires:

namaki a dit…

Quand j'ai vu la première image, j'ai de suite pensé à un singe effectivement ! Je vois qu'il a fait du bon boulot au péril de sa vie ! Un grand bravo !

Olivier a dit…

superbe ce choix des ombres, un vrai acrobate ton singe personnel.

KooTee a dit…

Melkoista akrobatiaa

lyliane a dit…

A première vue j'ai cru à une panthère noire dans les branches!!
C'est plus flateur pour DD à qui j'ai oublié de souhaiter la fête hier,je lui ferai doubles bises dans 15 jours.

alice a dit…

Il me semble que les singes professionnels sont attachés...et même de cette façon, je tremble quand je les vois danser là-haut!

Cergie a dit…

Cela donne un saule têtard, si je ne me trompe...
Tu es sûre que ce n'était pas un coq plutôt ? Il est fier là haut perché !
(Au fait j'ai re-regardé bien : je n'ai toujours pas vu de chat mais j'ai cru voir un coq se détachant sur ton fond de ciel du soir)

Pena a dit…

Tuli mieleeni vanha vitsi.
Filmaus alkaa,nostakaa Tarzan puuhun!

Bergson a dit…

j'espère que pour l'économie réalisée le singe a eu un peu plus qu'un paquet de cacahuètes à manger et à boire

Miss_Yves a dit…

N'ayant pas de singe personnel-ou trouvant cela trop dangereux pour un singe amateur-j'ai opté pour la première solution !
Mais moi, je n'ai pas pris de photos !!!!
Celles-ci valent le coup d'oeil !

delphinium a dit…

Est-ce que le singe sait qu'on le traite de singe? :-))
J'aime toutes les photos mais surtout la petite en bas à droite car on voit un ciel magnifique avec une trouée de lumière. Je souffre un peu du vertige et donc je ne ferai jamais cela, grimper aux arbres. Même quand j'étais petite, je restais sur la terre ferme. Pour la petite scie, et bien là aussi, je détestais les travaux manuels qui nécessitaient l'usage de la scie. Je brisais toujours la lame quand je commençais à scier et je me faisais engueuler par la maîtresse des travaux manuels que je détestais cordialement en mon for intérieur.
Voilà mesdames et messieurs, c'était encore un épisode de la vie trépidante de delphinium. Je vous rends l'antenne. Bises!

Chezsiam a dit…

Oh! une image de travail dans l'arbre, c'est comme même très dangereux un l'artiste. Je te donne une réponse suis commentaire sur le blog. Très facile, je prends toujours en RAW "NEF NIKON " qui n'est pas compresser comme JPG, ensuite avec le logiciel Adobe Photoshop Lightroom, je travail sur les courbes zone par zone, le ciel étais trop bleu,j'ai peu modifier le ciel.

hpy a dit…

Namaki, bienvenue au zoo!

Olivier, les singes sont des zacrobates.

KooTee, yrittaisitko sinakin?

Lyliane, je ne peux plus le retenir! Il veut ses bises tout de suite.

Alice, oui, on attache les singes professionnels, mais pas ceux qui sont sauvages.

Cergie, il n'y en avait pas, sauf dans le proverbe.

Pena, Tarzanilta terkkuja.

Bergson, ce singe préfère le vin au cacahuètes. Pourtant il n'est pas en famille avec Delphinium.

Missive, il s'agit d'un spécimen de singe coupe-bois, assez rare.

Delphinium, n'est-ce pas que vous préférez le vin au cacahuètes? Comme le singe qui sait qu'il est singe.

Chezsiam, j'avais posé une question?

evlahos a dit…

wonderful shapes but very dangerous "sport"

Therese a dit…

Et tu oses nous prendre comme témoins?
Très jolie silhouette d'un rameur en bas à droite de la photo principale.
C'est tout l'arbre qui y passe?

hpy a dit…

Evlahos, living is dangerous.

Therese, non, pas encore, peut-être l'année prochaine. Quand l'envie nous prendra d'y planter autre chose.
Ce saule pleureur commençait à prendre beaucoup trop de place pour qu'on le laisse s'étaler encore, la vue de ma fenêtre de bureau est déjà plus claire, plus aérée.

claude a dit…

En ces temps difficiles, on essaie de na pas dépenser d'argent inutilement mais là, DD aime élaguer dangereusement. Il n'a même pas une tronçonneuse pour massacrer son arbre !
On dirait un acrobate et tes photos en contre-jour sont très réussies. J'espère que l'élagage l'a été aussi !
Bonne Fête à DD avec retard mais le coeur y est !

Mick a dit…

I look at all the trimmed pieces and think again of the sculpture I might create there.

Pas-a-pas se fait notre chemin a dit…

cette fois c'est le singe perso que vous avez choisis
patrick

Liisa a dit…

Aika vaarallista puuhaa. Ei näytä turvaköyttä. :)

hpy a dit…

Claude, pas besoin de tronçonneuse pour couper ce bois-là. La scie coupe ce bois là comme si c'était du beurre sorti depuis longtemps du réfrigérateur.

Mick, something on each top, maybe?

Patrick, c'est toujours le singe perso qui fait ce travail le mieux. (Je lui ai tout appris...)

Liisa, turvakoysi? Missa? Mita? Milloin? Eivat apinatkaan kayta sellaista.

Isopeikko a dit…

Hassun oloista urheilua. Kissamaistakin.

Lasse a dit…

Lihasaineenvaihdunnan kannalta vaihtelevat työasennot ovat kannattavia. Liika staattisuus, kuten tietsikan ääressä näprääminen, aiheuttavat niska-hartiavaivoja. :)

tr3nta a dit…

I would be afraid of doing that... It looks like to much temerary for me... :-)

april a dit…

Des photos extraordinaires, someone cutting the trees, mais c'est vraiment bizarre. Bien vu, hpy.

Amalia a dit…

Jostain eksyin tänne. Mitään en ymmrrä mutta kuvasi ovat ienoja.Tämä kuva on yliveto.