dimanche 28 décembre 2008

Faut-il aider l'industrie automobile?


La trêve de Noël est terminée, et nous retournons dans la réalité avec une question qui brulait les lèvres déjà bien avant les fêtes : Faut-il aider l'industrie automobile?

Une personne au chômage technique dans l'automobile engendre quatre personnes au chômage chez les sous-traitants. En fin de compte cela en fait beaucoup, et pourtant nombreux sont les particuliers qui ont répondu, sans aucune hésitation de leur part : Non, car à quoi sert-il de fabriquer des voitures que personne ne pourra acheter, faute de moyens?

Et alors, les plus petites entreprises qui avaient un problème de liquidités déjà avant la crise, et qui avaient recours au découvert bancaire, ou à l'affacturage, en le payant cher. Celles-ci ont vu leur découvert refusé, et leur cash-flow est pire qu'un désastre malgré l'argent que l'état a promis aux banques pour que celles-ci le prêtent aux entreprises.

Mais une banque qui prête à quelqu'un qui n'est pas viable, et dont elle pense qu'il ne pourra rien rembourser, n'est-elle pas responsable de ce qu'elle fait, et ne va-t-elle pas se faire taper sur les doigts, lorsque la cessation d'activité de l'entreprise aura été prononcée?

Et les entreprises unipersonnelles qui n'emploient que leur créateur? Peut-on les oublier? Une personne qui n'a pas de travail et qui doit cesser son activité, ce n'est pas comme toute l'industrie automobile qui va mal!

Et l'intérim, premier touché lors des restrictions d'emploi? Cent-trente-mille postes en moins en 2008. Faut-il aider le secteur d'emplois précaires, ou doit on demander aux intérimaires de se reconvertir?

Et les sans-emploi? Un gros secteur en progression aujourd'hui. Faut-il l'aider, lui aussi?

17 commentaires:

Peter a dit…

Malheureusement facile de poser ces questions an ce moment. Tu ne donnes pas les réponses? C'est à nous de répondre? Alors, je reviens plus tard.

hpy a dit…

Réfléchis bien Peter, et reviens avec la bonne réponse!

Abraham Lincoln a dit…

What a wreck this turned out to be.

april a dit…

*lol* As we do the same with all our cars and buy a new one, I think that will help.

Ina a dit…

Elinkelpoisia yrityksiä tulee tukea niin että ne eivät väliaikaisen globaalin kriisin vuoksi mene konkurssiin. Ei-elinkelpoisten yritysten ja toimialojen kuolinkamppailua taas ei tule pitkittää julkisella tuella, vaan niiden on annettava kaatua. Näitä yrittäjiä ja näiden yritysten työntekijöitä tulee tukea työttömyyskorvausten ja uudelleenkoulutuksen avulla niin että he pääsevät kiinni uuteen, kannattavaan elinkeinoon. Tämähän on selvää ja helppoa!

Vaikeus on vain siinä, että etukäteen on mahdotonta tietää mihin suuntaan maailma kehittyy ja mitkä toimialat tai yritykset pitkällä aikajänteellä kuuluvat elinkelpoisiin ja mitkä ei-elinkelpoisiin.

Il faut subventionner les entreprises qui sont viable, et il faut laisser tomber celles qui ne le sont pas. Il faut aider les employées et les patrons de celles-ci à trouver un nouvel métier par rééducation. Facile, jusqu'ici. Le problème, c'est de savoir quelle entreprise ou quelle filière sera viable dans l'avenir et quelle ne le sera pas.

Mick a dit…

In a flood, do we not rush to add sandbags to the levy? If the dike fails, do we not rush to stop the leak? In these two analogies, who is helped? It's the individual in harms way ... so, save the companies making cars no one wants? I say no. Instead of billions to companies who seem reluctant to change, that money must go to individuals and families who will need support to weather this storm.

alice a dit…

Je ne sais pas ce qu'il faudrait faire mais peut-être peut-on supposer que cette industrie automobile est arrivée à un tournant...Tout ce qui tourne autour de la bagnole est tellement cher, la voiture elle-même bien sûr, bourrée de gadgets plus ou moins utiles, l'assurance, l'essence, les réparations, les prunes (et le permis, un autre vaste sujet, les deux enfants sont en plein dedans, aïe aïe aïe). Peut-être va t-on vers une vision moins "sentimentale" de la voiture, une vision plus "raisonnable", moins passionnée, peut-être est-on arrivé à un point où on va dire stop, assez payé, assez roulé (dans les deux sens du terme), peut-être va-t-il sortir quelque chose de bon de cette impasse...Mais la voiture rend tellement c.n que rien n'est moins sûr.

Bergson a dit…

Il faut aider tout le monde mais comme d'habitude et encore plus en 2009 on commence par moi puis ma famille, puis mes amis et les autres si on a le temps!

C'est le temps de chacun pour soi !!

Isopeikko a dit…

Jos kasvu on autuuden mitta...

claude a dit…

Et qui va aider mon Chéri quand il sera dans la m... parce que les clients ne viennet plus chez lui car ils auront préféré acheter une voiture que des meubles ? Hein !
On aide toujours les gros, jamais les petits. C'est pas grave un ébéniste qui se casse la gu... à côté de l'industrie automobile. Le problème c'est que lui il n'a pas droit au chômage.
En fait, je crois que tout le monde a besoin d'aide, malheureusement.

claude a dit…

J'oubliais. Pour les kilos, je ferai attention après les Fêtes et de toute façon je pense qu' on va être au régime patates pour un certain temps.

Peter a dit…

Désolé; je n'ai pas trouvé des solutions miracles...., tu me donnes un délai supplémentaire? :-)

hpy a dit…

Abraham, it could be worse...

April, so it could be a solution, you think?

INa, koulutus on sana jota monet lausuvat tanaan, mutta mihin ihmisia sitten pitaa kouluttaa? Joskus joulutusta voi myos olla liian paljon.

Mick, do you have the money?

Alice, es-tu une ennemie jurée de la voiture?

Bergson, à ta santé.

Claude, ton Chéri n'est pas seul, malheureusement il y en a beaucoup comme lui qui n'ont droit à rien en cas de problème.

Claude bis, tu me donneras ta recette!

Peter, tant que tu ne fais pas de politique tu peux prendre le temps qu'il faut!

Ina a dit…

Työnsä menettäneiden ihmisten pitää saada uusi työ.

Joskus sitä vaan ei omalta alalta enää löydy; jotkut toimialat yksinkertaisesti supistuvat niin paljon. Esimerkkeinä voi olla juuri auoteollisuus Ranskassa ja USAssa tai metsäteollisuus Suomessa.

Uudelleen koulutus ei välttämättä ole akateemista koulun penkillä istumista, se voi olla myös perehdytystä uuteen työhön vaikka oppisopimuskoulutuksen kautta.

Mikään ei todellakaan ole niin turhaa ja turhauttavaa kuin hyödytön koulutus. Nytkin Suomessa akateemisesti koulutettujen työttömyys kasvaa kovaa vauhtia! Mutta samaan aikaan joillakin aloilla on pulaa tekijöistä.

Vaikea juttu, mutta jotain tarttis tehrä kumminkin. Tuleen ei saa jäädä makaamaan!

Therese a dit…

Et tu t'attends à ce que nous répondions?
Même problème ici: 3 millions de personnes seraient à la rue du jour au lendemain... et pourtant laisser les entreprises se casser la g... serait la meilleure solution.
Des travaux financés par l'état... réparation des grandes infrastructures (routes, ponts... tout ce qui tient à peine debout ici) une vraie taxe sur l'essence (qui est passée de $ 4 à $ 2.13 ici en l'espace de 1 mois 1/2)
Something is really Wrong...
Je n'ai répondu à rien...
Aurais-tu une traduction pour "Friede, Freude, Eierkuchen"?

Kutuharju a dit…

I wouldn't mind at all, if the all cars in the world ended up like that, and no new ones appeared... or perhaps a few ambulances and police cars -- which would, by the way, have much, much less work without any other cars...

Maxime a dit…

Fabriquer des choses que ceux qui ont peu de moyens ne peuvent pas acheter, et que les plus riches n'ont pas envie d'acheter n'a jamais été une bonne solution en économie de marché...
Sommes-nous sur le point de passer d'une société d'échange basée sur le désir( lequel est largement entretenu par la publicité) à une société d'échanges basée sur le besoin réel?
Peut être l'avenir nous le dira-t-il... alors, en attendant 2010, je te souhaite tout de même une bonne année 2009 !