jeudi 4 décembre 2008

En décembre

Il neige dans les terres, mais en bord de mer il ne fait que pleuvoir. Le ciel était pourtant menaçant, et aurait bien pu annoncer une chute de neige.

Les arbres ont perdu leurs feuilles, le saule pleure même ses branches. Seul subsiste l'échelle laissée par le grand singe acrobate.

Les bouleaux le regardent avec étonnement, car, je précise, on ne taille pas un bouleau, et jamais au printemps quand la sève monte, car l'arbre pourrait en perdre l'envie de vivre.

Le pin sylvestre fait grève de grandir. Il veut rester petit et profiter des joies de l'enfance et de l'insouciance. Etre rêveur.

Nefertiti surveille la situation du haut de la voiture, et constate que tout est dans un désordre savant avant de rentrer se mettre au chaud, à l'abri du vent et de la pluie.

19 commentaires:

claude a dit…

Il y a une grande différence entre cette photo et celle du 29 novembre. Les couleurs de l'automne ont disparu pour faire suite à la tristesse de l'hiver. Effectivement on se rend bien compte du travail de ton élagueur acrobate. Cette taille permet à la lumière d'éclairer la façade de ta maison qui est fort belle. Je ferais comme Nefertiti, arès avoir jeté un coup de bel oeil à cette nature endormie, je rentrerais au chaud boire un bon capuccino. Il y a de la poésie dans ton texte. Bonne journée Hélène !

alice a dit…

Dans mon petit jardin, il faut bien limiter la hauteur des bouleaux...D'ailleurs, les singes viennent demain (si le coup de vent est passé, sinon ils risquent de s'envoler!).

Olivier a dit…

dans mon studio, j'ai décidé de ne pas mettre de bouleau ;o) donc pas besoin de singes-acrobates ;o). Bon je vais faire comme Nefertiti, prendre une pause et boire un petit capuccino avec les collegues (enfin mon collegue, euh enfin mon frere quoi)

nazzareno a dit…

de ces parties, aujourd'hui, Nefertiti est l'être vivant plus satisfait que sa condition.
Ciao.

Delphinium a dit…

tondre un bouleau, c'est du boulot. Le désordre savant... ah cela me rappelle quelque chose. Il y a x années en arrière, je faisais une recherche sur la question de l'autorité dans la famille et dans l'école et je m'entretenais avec des parents pour savoir comment ils concevaient l'éducation de leurs enfants. J'avais débarqué un après-midi de juin dans une belle maison à l'extérieure d'une petite ville. J'étais arrivée à pied et j'étais fatiguée. L'accueil du père avait été chaleureux. Un verre de thé froid et il m'avait invitée à visiter son jardin... Là aussi régnait "un savant désordre". Des plantes qui n'en faisaient qu'à leur tête, des herbes folles et au milieu une petite mare. Le père m'a expliqué que l'éducation pour lui, c'était comme l'entretien de son jardin. Il fallait que ses enfants puissent grandir comme ils le voulaient, avec un cadre large mais qu'ils puissent évoluer à leur guise dans ce cadre. Comme les plantes du jardin, délimitées dans leur pousse par les limites du jardin mais poussant à leur guise à l'intérieur du périmètre. C'est beau ce que je raconte n'est-ce pas? et pourtant je n'ai pas la gniak...

Hogrelius a dit…

Hej du! Javisst drar det iväg och snart är det jul.Längtar du inte efter en Finsk vit jul någongång? Ha de bra!

Marguerite a dit…

Quelle lumière magnifique ! Et les nuages ne sont gris que quand ils sont épais, on voit un coin de bleu : le vent cela sert pas seulement à décorner les boeufs mais aussi à chasser les nuages
(Il n'a pas neigé dans les terres au delà du Vexin français.)
Le singe a fait un sacré bouleau, il y en a pour des années avant qu'il ne regrimpe, il devra faire faire le travail par un autre sans doute.
Par contre il peut enlever l'échelle : il n'y aura pas de cerises en saison
Nefertiti quoique la plus jeune est la plus blanchie sous le harnais, elle semble aller bien, je suis contente d'avoir de ses nouvelles...

Y a-t-y des maisons de cet acabit à acheter dans ton coin ?

delphinium a dit…

pis je voulais encore dire que la photo est très belle, et que j'aime encore plus l'atmosphère qui s'en dégage que sur l'autre photo du mois de novembre. Je ne suis décidément pas comme claude qui trouve cela bien triste. Moi je trouve que ça a beaucoup de charme.
Est-ce que la maison est à vendre? :-)

Miss_Yves a dit…

Si le but du jeu est de trouver Nerfertiti, comme dans les images d'Epinal, je croisque j'ai gagné!

Liisa a dit…

Tikapuut vielä puuta vasten. Leikataanko lisää?

hpy a dit…

Claude, Nefertiti n'aime pas trop le capuccino, mais elle ne dis pas non à un peu de chantilly.

Alice, verrons-nous une photo des singes?

Olivier, les singes ne font pas qu'élaguer les bouleaux!

Nazzareno, en tout cas, c'est l'être le plus gâté qui existe.

Delphinium, c'est une belle image.

Bosse, nej då.

Marguerite, oui, il y a une maison, ou plutôt un corps de ferme avec maison et deux bâtiments, pas trop loin. Un ami m'a appelé il y a quelques jours pour me le signaler. Et c'est bien dans le style cauchois. Je suis passée devant, mais je n'ai pas visité.

Delphinium, tout dépend du prix qu'on me propose ;-D.
Enfin, je ne sais pas, quand nous avons visité la maison il y a vingt ans, nous en sommes tombés amoureux. C'était le coup de foudre pour tous les deux, alors, ce n'est peut-être pas une question d'argent, pas encore en tout cas.

Miss Yves, un but? Pourquoi pas? Et oui, en peut bien bien trouver Nefertiti à condition de savoir qu'il faut la chercher.

Liisa, saa nahda! Ehka, ehkei. On siina pari oksaa joita pitaisi viela lyhentaa, ja vuoden kuluttua ehka koko puu poistuu paikalta.

Marguerite-Marie a dit…

le singe a précédé Nefertiti dans la retraite au coin du feu?
je touve cette ensemble fort sympathique et pense comme Delphine que ce tableau a beaucoup de charme.

Kari a dit…

Otsikko tarkoittanee joulukuuta? Vähän rehevämpää siellä kuin meilläpäin :)

Nathalie a dit…

J'ai adoré les photos de l'élagueur acrobate. Ici il a fait place au travail au sol, ramasser les branches, couper, tirer, entasser, brûler plus tard.... tout ce travail du jardin qui réchauffe bien par temps d'hiver et qui prépare la saison suivante ou tout reverdira. En attendant chez nous aussi c'est du gris et je retourne me faire un thé. Je veux du chaud ! Je veux du soleil !

Mick a dit…

I've been waiting to get a view of your house from here and it's surely beautiful. I love the fact that Nefertiti was supervising the job! :D

claude a dit…

Je comprends pourquoi Delphiverium n'a pas la gniak. On est en hiver quand même, et moi, comme Nathalie, je veux du chaud, des couleurs et du soleil, Na !
Le charme en hiver ce serait ta maison et ton jardin sous la neige. Il y ferait froid mais ce serait tellement beau.
Bon je ferme mon ordi, j'ai du boulot à abattre et je vais me faire un ti cappuccino. Carresse à Nefertiti.

Isopeikko a dit…

Joskus on aika muuttaa etelään. Luulee peikko.

david santos a dit…

Great!
Brilliante posting! Congrats!

Bergson a dit…

J'ai l'impression que c'est dégagé depuis ta dernière prise .
C'est le vent, l'automne ou DD qui a frappé