lundi 15 octobre 2007

Les fous du volant




Tous les 15 du mois, à 12h pile, quelques blogueurs*) publient un texte sur le même thème, cette fois-ci, "Les fous du volant".

Le 15 octobre tous les ans, des blogueurs du monde entier se réunissent autour d'une cause unique. C'est le Blog Action Day, le Jour d'Action des Blogs. Cette année il s'agit de l'environnement.

Comme je radote parfois , et sur la circulation, et sur l'environnement, il me semble opportun d'économiser ma salive - pour une fois - et de faire d'une pierre deux coups.

***

Depuis quelques temps nous voyons de plus en plus de voitures sur les routes, et par conséquent il y a de plus en plus de ces fameux fous du volant qui ne respectent rien. Il va de soi que ce sont toujours les autres qui (se) conduisent mal!

Nous pouvons prendre le volant à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit, et être certains de tomber sur d'autres automobilistes qui eux roulent trop vite, grillent les stop et les feux rouges. Sans parler de tous ces camions qui trainent sur les routes. On se demande pourquoi, d'ailleurs! Sans doute pour s'amuser.

Des pics de pollutions sont enregistrés et depuis peu officiellement admis lors des grands départs en vacances - et pourtant ces jours-là les camions n'ont pas le droit de rouler. Les automobilistes font la queue leu-leu les vitres ouvertes et respirent les gaz d'échappement de toutes les voitures en quasi-arrêt, tout en se plaignant des camions qui font que cela bouchonne.

Tous les jours d'ailleurs, il y a des bouchons partout, à toute heure ou presque. Même dans ma petite ville d'à peine 20 000 habitants ça bouchonne bien aux heures de pointe. Celles-ci sont devenues extensibles et durent une bonne partie de la journée, y compris le dimanche.

Mais pourquoi donc prenons-nous tous la voiture pour nous déplacer? Pour aller travailler, pour faire nos courses, pour tout?

Depuis longtemps déjà on chasse les petits commerces du centre ville pour inaugurer des centres commerciaux avec des parkings gigantesques en périphérie. On fait la queue en voiture pour y aller et pour en revenir. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils se font souvent livrer la nuit. Autrement les camions auraient encore plus de mal à y accéder, et nous, nous n'aurions plus rien à y acheter.

Les emprunts à taux très bas ont permis à nombreux d'entre nous de construire notre petit pavillon au calme, à la campagne, là où il n'y a rien, ni école, ni bistrot, ni boulangerie. Rien à part le coq qui fait de la pollution sonore tôt le matin...

Alors chacun se déplace en voiture. La maman conduit son petit gars au judo, sa petite fille à la danse et tout le monde est content. Tous les matins le papa s'en va travailler dans la ville la plus proche mais pourtant assez éloignée, et il rentre épuisé le soir, non par son travail mais par la circulation, et râle après les voitures et les camions qu'il a croisés sur sa route.

Sommes-nous tous des fous du volant? Ou les vrais fous sont-ils tous ceux qui depuis des années mènent une politique qui nous conduit vers toujours d'avantages de voitures, car nous, les habitants des petites villes et de la campagne ne pouvons pas faire autrement pour une bonne partie de nos déplacements?

***

Laurent, Olivier, Bergere, Bertrand, JvH, Jean-Marc, Lady Iphigénia, Julien, Isabelle, Christophe, Hibiscus, Alcib, Fred, Anne, Joël, Chantal, Loïc & Hyun-Jung, Marie, Looange, V à l'ouest, Froggie,

19 commentaires:

hpy a dit…

Autoilijoiden hulluudesta - teksti tulee puolen paivan aikoihin.

About crazy drivers - but not before noon.

KooTee a dit…

Oli hulluus mitä tahansa niin tämä on HIENO kuva!

SusuPetal a dit…

Kuva riittää:))

Delphinium a dit…

Nous vivons effectivement dans un lot incessant de contradictions. Chaque fois que je vais en France, je suis assez sidérée de ces zones commerciales dans lesquelles les familles s'entassent le samedi venu. Mais chez nous, cela devient pareil, on construit de grands centres en dehors des villes, juste atteignables pour les gens qui ont des voitures. Heureusement que notre politique des transports est un peu plus intelligente, on fait tout pour que les poids lourds soient mis sur le train pour traverser les Alpes. C'est déjà pas mal, ce n'est pas assez...

Mick a dit…

The idea of suburban sprawl itself has reached pollution proportions in a visual way, more so when it comes to accessibility. With too much disregard for good planning - as well as the delivery of basic resources and the infrastructure that goes before it - we are indeed faced with man made problems that all of us are beginning to recognize and address. That aside, terrific photograph, hpy! :)

Marie a dit…

j'ai toujours essayé d'habiter en ville pour justement ne pas avoir de voiture, faire mes courses chez les commerçants de proximité, etc....
Quand on vit seule c'est faisable... quand la famille s'agrandit, c'est un peu plus difficile...!

chantal a dit…

Ici en suède, beaucoup de gens se déplacent en vélo pour aller travailler, du moins tant qu'il n'y a pas de neige, mais le week-end, les voitures sont de sortie et beaucoup de suédois ont de vieilles voitures qu'ils sortent quand il fait beau et remisent durant l'hiver. Bref, ils ont beau avoir des vélos, ils ont souvent quand même deux ou trois voitures...

Liisa a dit…

Upea kuva ja teksti!

Elegia a dit…

Auringonlaskuun ajaja.

christophespb a dit…

Bonjour,

Moi j aime la voiture ! (d autant plus que je n en ai pas et qu en conduire une parfois est un vrai plaisir).

Celle ci bien sur est indispensable a nombre de personnes.

Tant qu elle ne devient pas un instrument guerrier ou un boudoir pour se maquiller...Mais reste juste un outil pour se deplacer d un endroit a un autre.

Bonne journee, Christophe

Joël a dit…

Vous avez raison mais la voiture peut aussi être un sacré objet de liberté. J'ai quelques souvenirs de Mexique et de Canada... C'est un peu comme tous les outils... Question de dosage.

Bonne continuation.

Bluelulie a dit…

Malheureusement, je crois que cela depend des alternatives proposees dans chaque pays et les USA seront bien les derniers dans ce domaine. Meme si je veux privilegier le velo ou les transports en commun, mes options sont limitees et la voiture reprend son droit.

hibiscus a dit…

Bonne idée de combiner les deux sujets ! Je me pose les mêmes questions que toi. On use et abuse de des déplacements en voiture, sous prétexte de confort individuel, mais quand on sera tous malades du manque d'oxygène, où sera le confort ?

Lady Iphigenia a dit…

Je n'ai jamais comprit ces gens qui vivent "au vert" mais qui au fond en profitent si peu! Quelle contradiction!

hpy a dit…

Je devrais peut-être dire aussi que j'aime conduire, que je trouve que la voiture nous permet d'aller voir des choses ailleurs, et que c'est bien agréable. Mais en même temps nous sommes souvent trop tributaires de la voiture. Il y a une différence entre faire 100 km pour aller bosser tous les jours, et 100 km pour rentrer tous les soirs, et de faire 200 km pendant le weekend pour aller voir des amis, ou pour aller visiter une région qu'on ne connait pas.

Anne a dit…

Difficile de changer les habitudes de consommation des usagers, on va vers la facilité...

Cuckoo a dit…

This one is so nice !!!

I always like sunrise/sunset pictures. They make me speechless.

Lasse a dit…

Tämä kuva on todella hieno!

danyboy a dit…

hello! en passant "chez tietie007", j'ai vu ton adresse, alors comme j'ai un peu de temps cet après midi, je flâne sur le net... bonne journée @+ sans doute