mardi 26 février 2013

Bec de Mortagne

En Normandie on trouve plusieurs communes avec les trois lettres bec (ou les quatre lettres becq) dans leur nom. 

Le bec se trouve souvent à la fin, comme dans Bolbec, Briquebec, Caudebec, Foulbec, Houlbec, Mobecq ou le Québec.

On le trouve plus rarement au début, mais il y a au moins le Bec-Hellouin, Le Becq, Le Becquet, Becquigny et Bec-de-Mortagne.

Toutes ces communes (ou lieux-dits) ont en commun de se trouver près d'un cours d'eau.

La partie bec(q) vient en effet du vieux norrois pour cours d'eau. Un ruisseau se dit aujourd'hui bäck (prononcer bec) en suédois.

Le cours d'eau de Bec-de-Mortagne s'appelle la Ganzeville et vient se jeter dans la Valmont. Ensemble ils forment ce qu'on appelait autrefois la Fécamp.

La partie de Mortagne viendrait du nom d'une famille seigneuriale, et plus précisément de Rotbertus de Moritania filius Willelmi de Becco.

Bec-de-Mortagne abritait autrefois une léproserie, car il en fallait beaucoup pour tous ceux qui revenaient des croisades, porteurs de cette vilaine maladie.

Aujourd'hui on y trouve entre autres une église, une cressonnière, quelques maisons anciennes, d'autres plus récentes, et même quelque chose de très rare dans nos petites communes, à savoir une épicerie!



20 commentaires:

ELFI a dit…

je t'envoie un bec...

Daniel a dit…

Donc aujourd'hui, nous avons droit a une prise de bec...lol
En Vendée aussi nous avons un Bec (le port du bec plus exactement)par-contre j'ignore l'origine du nom ici ?
http://www.passagedugois.com/crbst_8.html

Bonne journée A + :))

hpy a dit…

Daniel, peut-être les vikings ont-ils laissé un souvenir lors de leurs passage par là? Port de Bec ne se trouve-t-il pas à coté d'un cours d'eau.

Elfi, bec bec!

claude a dit…

Et de quatre aussi ici, Hélène.
Tes jonquilles sont bien belles. Les miennes ne vont pas tarder à fleurir.
Gràce à notre balade à Rouen, je savais ce qu'était qu'un bec.
Je t'en fais deux ce matin.
Ici c'est le Loir qui est dans beaucoup de noms de villes et villages. La Bruère sur le Loir à côté d'ici, La Chartre sur le Loir,
Ruillé sur Loir,etc...

hpy a dit…

Les nom sur "cours d'eau" sont fréquents partout. X sur le Loir, sur l'Epte, sur Risle, sur l'Aa, sur trucmuche. Le Loir s'appelait Ledo (flux et reflux) en 616; Ledum en 800 et prit le nom de Loir en 1283. Parait-il. C'est aussi un animal dont on dit qu'il dort beaucoup, un lerus ou un glis glis.

Daniel a dit…

Le Bec vendéen est effectivement sur un cour d'eau !
Gloire à "ODIN".
A + :))

Miss_Yves a dit…

Amitiés de Bricquebec,
http://www.mairie-bricquebec.fr/
avec un souvenir aurevillien.

A Cherbourg coule un ruisseau, le Trottebec, qui avait la fâcheuse habitude , en hiver, de déborder et d'inonder les quartiers qui se trouvent de l'autre côté , non pas de l'eau, mais du pont tournant.

Miss_Yves a dit…

En voilà des photos:

http://normandy50.over-blog.com/article-3242167.html

Miss_Yves a dit…

http://www.wikimanche.fr/Trottebec

Un temps bien gris sur ces photos!
Temps pluvieux dans la Manche

hpy a dit…

Missive, j'au vu le nom de G Harcourt (voir histoire sur ton premier lien) en fouillant dans l'histoire des ducs de Normandie. C'est amusant de voir comment ce nom haut-normand revient dans l'histoire hasse-normande, l'intervention des Anglais etc, et d'en déduire la rivalité qui peut encore (?) exister entre basse et haute... sur ce je vais voir tes autres liens. (PS. Perso, je ne ressent aucune rivalité, tu as pu voir que je cite aussi des nom de la BAsse, comme Briquebec, Foulbec etc)

claude a dit…

Merci Hélène !
J'ai oublié de te dire qu'il y a un bec entre nous et la maudite peupleraie du voisin. J'ai su son nom mais je ne m'en rappelle plus, tu ne pourrais pas me le trouver des fois !!!

hpy a dit…

Missive, à Tourlaville il y a aussi le Haut Becquet. (Référence professionnelle pour mé.) Je viens de voir sur la carte qu'au Becquet (de Tourlaville) il y a une rue qui s'appelle impasse du tue vaques.

Thérèse a dit…

Bien intéressants tous ces détails. Tu deviens une experte. Et tu fais bien de signaler cette épicerie à Bec de Mortagne. Je suis certaine que les gens seraient contents d'en retrouver une dans leur village... ici dans mon petit coin il y en a une qui vient d’apparaître. En fait le monsieur, qui venait courageusement chaque jour avec sa camionnette présenter ses produits, a dû comprendre qu'il devrait avoir ses chances de louer un local à deux pas...

Thérèse a dit…

Ta photo ne présente pas beaucoup de sécurité pour les automobilistes...

hpy a dit…

Claude, ça ne doit pas être la Péraudière mais un plus petit encore...

Thérèse, on voit quelques épiceries dans les petits bourgs, mais c'est encore beaucoup trop rare.

hpy a dit…

Claude, pardon, la Pérauderie.

beatrice De a dit…

Peut-être une prise de bec mémorable ou un bec de lièvre d'une princesse wiking.

orvokki a dit…

Ylempi kuva vois olla Suomessa missä vaan, mutta alempi siellä jossain "ulkomailla".
Jotenkin en miellä lunta sinne noin paljon, mutta uskottavahan se on.
Kauniita kuvia.

Marguerite-marie a dit…

un village bien français sous la neige, en Bretagne pas de "bec" mais surtout des "Plou" des "Plo" : ce préfixe voulant dire village Plougastel, plouharnel, plogoff....d'où le nom de plouc donné au départ par les parisiens aux Bretons débarquant dans la capitale... les ploucs (de leurs villages).

Suzanne Bouchard a dit…

un village qui ressemble beaucoup à nos anciens villages Québécois et même des plus récents, mais les routes sont tellement agrandis maintenant qu'il faut chercher ce genre de route étroite !