mercredi 20 février 2013

30% de plus

Il parait que les tarifs de l'électricité vont augmenter d'un tiers d'ici 2016 ou 2017.

C'est vrai que l'électricité ne coûte pas aujourd'hui très cher en France comparé à certains autres pays européens (mais pas tous), grâce aux centrales nucléaires, mais la fin de cette époque est imminente.

Le chauffage au bois est donc revenu à la mode. Partout à la campagne on voit des coupes de bois pour fournir tout le monde en bois à brûler.

(Je me demande souvent pourquoi les gens coupent le bois surtout au moment où la sève monte. Il mettra plus longtemps à sécher.)

Il y a une chose qui me choque dans ces coupes. On fait tomber l'arbre, on  débite le tronc et on fend les tronçons. Rien de plus normal quand on veut faire du bois à brûler.

Mais pourquoi les gens brûlent-ils les branches sur place?

Je serais ravie de récupérer ces branches d'un diamètre de 5 cm, plus ou moins. Elles brûleraient bien dans mon poêle à bois, et en tout cas, elles ne dégageraient dans ce cas pas de CO² inutilement.

Une autre solution est de les laisser sur place afin de régénérer le sol forestier!

20 commentaires:

Audrey a dit…

Le probleme est aussi que tout ce bois coupe ne devient plus un refuge pour les animaux de la foret....

avec cette augmentation,les gens vont p etre faire attention a leur comsommation d electricite en tout cas je l espere...et qu on commence a ferme les neons d enseignes,les bureaux vides ect.. la nuit...

Bonne journee HPY ;o)

hpy a dit…

Audrey, ne t'inquiète pas trop. La superficie des forêts françaises augmente, et on n'y coupe que les arbres sains arrivés à maturité, on laisse en général les arbres morts tranquilles. (Au moins par ici, et pour faire du bois à brûler.)

claude a dit…

Moi les branches m'intéressent pour faire des fagots pour allumer ma cheminée. Le problème est que comme mon Chéri fabrique moins de meubles et de cuisines because qu'il les relooke, on a moins de bois à brûler dans la cheminée. En ce moment on brûles du peuplier suite à "l'élagation" de ceux de belle maman.
Y en a bien un qui va nous pondre le courant ou le gaz low cost. C'est la grande mode en ce moment.
L'autre hic est que nous nous chauffons toute la maison à l'électricité. Quand on ne pourra plus se chauffer on ira vivre sous les cocotiers.

hpy a dit…

Claude, je connais des jeunes qui eux aussi chauffent à l'électricité. Ca leur coûte déjà cher, et j'espère qu'il pourront payer quand ce sera encore plus cher. Le problème c'est aussi qu'il y a quelques années encore on faisait tout pour que tout le monde se mette à l'électricité. "Propre et pas cher!"

Daniel a dit…

Ou va le monde il me semble que ressassement j'ai ouï-dire qu'ils aller interdire les feux de bois en région parisienne !!!
Oui bon !!!
Bonne journée. A + :))

hpy a dit…

Daniel, en tout cas on n'a plus le droit de construire des maisons avec âtre. A Paris et ailleurs.

claude a dit…

Tu as raison. Mon Chéri a construit comme ça car il pouvait avoir un label d'isolation qui je suis sûre maintenant est obsolète.
C'est sûr que pour les jeunes ça va être dur.
Investir dans de nouveaux radiateurs est dur aussi. Nous on a pu le faire pièce par pièce et on fait des économies de consommation. Se chauffer au gaz est cher aussi. Beaucoup de personne ont changé le mode de chauffage au fuel à cause du pris pour le gaz et ils se sont fait couillonner tout pareil.

hpy a dit…

Claude, tout comme ceux qui ont fait installer des panneaux solaires! Quand on pense à l'ensoleillement qu'on a par chez nous! (Un brouillard à couper au couteau ce matin; il commence seulement à laisser percer un peu de clarté.)

Moi, j'ai de la chance, quand il y a du soleil je n'ai pas besoin de panneaux pour chauffer la maison qui est plein sud ou presque. Il chauffe à travers les vitres. Et l'été je n'ai pas vraiment besoin de clim, vue que la maison est ancienne et fraîche, sauf peut-être à l'étage.

claude a dit…

J'ai des coups de fil pour poser des panneaux solaire et une éolienne.
Tu parles ! j'ai vu un reportage sur les panneaux solaires, c'est souvent de l’esbroufe ; fabriqués en Chine et mal posés, c'est une catastrophe pour ceux qui tombent dans le panneau.
solaire, bien sûr !
Ici on a un ensoleillement pas mal, le patio au sud et la façade à l'ouest. Pas besoin de clim non plus. Sauf là-haut dans mon QG de blogueuse, j'ai un ventilo, vu qu'il fait chaud là haut et que je suis tjrs en surchauffe.

Réponse sur mon blog.

hpy a dit…

J'aurais bien mis un chauffe-eau solaire quand il a fallu changer, mais faute de trouver quelqu'un de compétent pour me le vendre et l'installer avec ses panneaux, cela ne s'est pas fait.

claude a dit…

Oui, mais il faut qu'il y ait beaucoup de soleil pour chauffer l'eau d'un chauffe eau solaire, non ?

hpy a dit…

Claude, je ne sais pas, mais j'ai connu une dame qui faisait sa propre électricité dans l'archipel finlandais. Je ne sais plus si c'était avec une toute petite éolienne ou avec un panneau solaire ou les deux, mais ça fonctionnait au moins l'été et c'est tout ce qui l'intéressait, vue que c'était une petite maison pour l'été.

Sciarada a dit…

Ciao carissima Hélène, noi italiani siamo i "privilegiati" d'Europa per quanto riguarda le tariffe elettriche, per non parlare delle altre!
Lieta giornata!

hpy a dit…

Sciarada, je croyais que l'électricité était plutôt chère en Italie!

Fifi a dit…

Nous avons un poêle à bois en position centrale au niveau du couloir: un bonheur pour nos saisons froides ici. Mais par ailleurs le chauffage au mazout. La facture est conséquente :-(

claude a dit…

Pour sûr que ça doit marcher en été pour une petite maison d'été même en Finlande mais pour une grande d'hiver, même ici, je ne sais pas si ça marcherait ben.
Demande à Foufou de veiller sur Moumoune et Néfertiti pendant un wouik. Il peut bien faire ça pour ses vieielles copines.

ELFI a dit…

mon voisin chauffe la piscine avec un panneau solaire.. et le surplus pour la douche! ( si la neige fond )
enfant je cherchais avec une hotte des 'branches' dans la forêt ..pour chauffer les mois d'hiver..

Suzanne Bouchard a dit…

Beaucoup de problème sont entraînées avec les coupe de bois, soit l'écologie de différente façon ou la pollution ! Mais il faut se chauffer l'hiver surtout !

Thérèse a dit…

Pas beaucoup d’échappatoire possible...

Roger Gauthier a dit…

À Montréal, où les foyers au bois sont maintenant interdits, le chauffage au bois a été identifié comme la première source de pollution, devant le transport.

Il faut dire en outre qu'avec une agglomération de près de 4 millions de personnes, et les hivers proprement glaciaux que nous avons, c'était également devenu une cause de déforestation importante. Rien n'est parfait, c'est le cas de le dire.