mercredi 22 août 2012

Mélancolie, bourdon ou déprime

Une fois la vieille de retour chez elle, le barrage d'Assouan céda, et le Nil inonda la cuisine.

Il ne lui arrivait pas souvent  de s'apitoyer sur son sort, mais de ne pas avoir vu la dame au rayon sous-vêtements du supermarché était une déception de plus, celle de trop. Elle n'en pouvait plus d'être aussi seule, sans personne avec qui bavarder.  Même tout à l'heure, au supermarché, la caissière lui avait à peine adressé la parole. Juste bonjour, ça fait tant, et au revoir.

Il n'y avait pas que son mari qui en se suicidant pour échapper aux démons du jeu, l'avait laissé tomber.

Sir Peter Ustinov, dont elle garda néanmoins un excellent souvenir, était mort depuis plusieurs années déjà. Elle aurait bien voulu se recueillir sur sa tombe, mais un voyage en train jusque la Suisse était trop long et compliqué pour elle. Si seulement elle avait encore un chauffeur à sa disposition. Et une voiture, bien entendu.

Même son amoureux imaginaire avait fini par disparaître. Elle avait beau l'appeler, il ne venait plus jamais la serrer dans ses bras musclés. Peut-être était-il mort, lui aussi. Elle ne saurait jamais où il était enterré, lui.

Ses pleurs redoublèrent et finirent par déshydrater la vieille, qui soudain eut soif.

Elle jeta ses courses inutiles dans la poubelle et se fit un thé aromatisé à l'huile de bergamote, avant de profiter des larmes versées pour bien nettoyer le sol de la cuisine, car elle avait vu à la télévision, qu'il n'y a pas de petites économies en matière de gestion d'eau.

14 commentaires:

ELFI a dit…

le voyage en suisse n'est ni long ni fatiguant.. qu'on se le dise!

Daniel a dit…

Ah! Une vielle voiture!!! Bien carrossée tout de même.
Pour tout t'avouer j'ai un peu de mal avec cette histoire, je préférais Phalacrocorax, même si la prononciation n'est pas facile.
Je suis tout de même pour admirer les prouesses que tu fais pour mener à bien la saga!
Bonne journée a + :))

Thérèse a dit…

Sans oublier de stocker de la paraffine en cas de brûlure, qu'on se le dise.. glaçons et paraffine cela m'a sauvée hier soir. Il me manquait pourtant le thé que j'aurais apprécier déguster avec Dame Bergamotte!

Thérèse a dit…

Non: de l'eau bouillante des oeufs durs... j'avais mis un couvercle trop grand et en retirant la casserole tout m'a échappé. Plus de peur que de mal et plus de mal que de stigmates... :-)

Nefertiti a dit…

la pauvre ;o$

claude a dit…

N'importe quoi !
Tu as de l'imagination.
Quand on lit le titre, c'est un peu déprimant. Heureusement à la fin je me suis marrée.
Pour les brûlures il parait que le blanc d'oeuf est bien aussi. Je vais aller le dire à Thérèse.

Latil a dit…

La voiture sur la photo, c est une Peugeot 301 C de 1932 - 1934 Mais pas au de là.Je reconnais car j ai un livre sur les vieilles Peugeot, et aussitot j ai reconnu.
Pleurer au point de pouvoir laver le sol de la cuisine, j avais pas encore pensé.
En Suisse avec une voiture comme ça, elle aurait du succés.
Bonne soirée Latil

Olivier a dit…

"avant de profiter des larmes versées pour bien nettoyer le sol de la cuisine" cela pourrait etre dans le programme des ecologistes et meme prevoir une prime. belle idee

Marguerite-marie a dit…

là du coup ses pleurs sont proches des chutes du niagara! je pense qu'elle va surmonter ces déceptions car je sens en elle une ténacité toute honorable....pourquoi aller vers l'est qu'elle vienne se ressourcer en Bretagne et elle trouvera sûrement une oreille attentive même si je ne garantis pas les chaussettes qui ne serrent pa les chevilles.

Suzanne Bouchard a dit…

Alors`là la vieille m'étonne , elle pleure beaucoup trop pour réussir à laver le plancher, il y a d'autre moyens bien écologique et qui ne baisse pas le moral :))) mais bon elle doit retourner à son marché , elle finira bien par y retrouver l'autre vieille !

Solange a dit…

Elle n'aurait pas dû jeter ces courses si demain était un meilleur jour?.

Ina a dit…

Itkeminen on terveellistä: kyynelten mukana elimistöstä poistuu haitallisia aineita. Itkun jälkeen elämä on kevyempää ja vanhuskin varmasti keksii keinon päästä pettymyksensä yli. Luulenpa, että hän menee päivätansseihin (naisten hakuun!) tai sitten karaokeen jossa saa laulaa koko elämäntuskansa ilmoille. Ja sitten hän varmasti löytää juttuseuraa... Ehkä alusvaateosaston nainenkin on karaokessa?

claude a dit…

J'aime bien le com de Suzanne et c'est intéressant ce que dit Ina.

Miss_Yves a dit…

"On n'en fait plus des voitures comme ça" s'exclame Missive qui en a vu toute une collection en Suisse.


http://www.gianadda.ch/