lundi 19 octobre 2009

Transports

Certaines îles de l'archipel ne sont desservies ni par pont, ni par bac public. Pour se rendre sur ces îles on peut avoir recours à un bac privé - lorsqu'il en existe - ou à un autre moyen de transport.

De toute façon, s'il faut y aller, il faut y aller. Un petit remorqueur peut alors être d'une grande utilité si on a quelque chose de lourd ou volumineux à déplacer.


24 commentaires:

hpy a dit…

A busy week is starting and I'm already late! Wish I were back in the archipelago for a longer holiday. I'll try to visit all of you, but can't promise anything.

alice a dit…

C'est compliqué quand même, la vie dans les îles... Bon courage pour affronter cette semaine chargée.

Olivier a dit…

ils ont pas prévus de faire un métro souterrain ?

☼ FRANCE ☼ a dit…

Et oui on ne peut tj faire ce que l'on désire et ce bac c'est une idée comme une autre. Ce qui me fait penser en bretagne je devais prendre aussi le bac pour me rendre à la piscine

Sandra a dit…

Bonjour ce blog est extra ces photos le rêve

GMG a dit…

Bonjour Hélène! Me voici après une absence, plus longue que je ne le désirais…
Quelque fois la vie n'est pas facile...

Blogtrotter est aux bains en Turquie. Amuse-toi et aie une magnifique semaine!

Deslilas a dit…

Idéal pour une retraite d'ermite.

Daniel a dit…

C'est un peu une histoire à toto...
Dis papa c'est loin l'ile ?
Tais toi mage...
Bonne journée A +

Peter a dit…

Voudrais mieux ne pas oublier le sucre quand on fait ses courses !

delphinium a dit…

voilà ce qu'il me faut, un remorquer pour remorquer mes soucis. :-)
et puis aussi un peu de ciel bleu, un peu de chaleur et un peu de tout. N'est-ce pas une bonne idée de demander tout cela, ce n'est pas trop quand même?
:-)
Bises et bonne journée

Cergie a dit…

Tu dois le savoir toi si les bateaux ont des jambes ; des jambes, des roues, des hélices pour se déplacer. L'avantage du transport sur eau est que la voie a plus de largeur mais il faut conaître les fonds car il faut aussi de la hauteur et ce n'est pas parcequ'il y a moins de monde à circuler qu'il n'y a pas de règles à respecter.
J'aime bien la forêt qui se mire dans la mare, la mer, la lagune, le fleuve, le pound quoi. Cela change des cocottiers

Pernelle a dit…

Un tracteur sur l'eau, pas banal ...

Famu falsetissa a dit…

Kaikenlaisia hämmästyttäviä hinauksia minäkin täällä ikkunastani ihmettelen.
Kollaasi on raikkaan merellinen.

Marguerite-marie a dit…

c'est toute une organisation!

SusuPetal a dit…

Meri, kesä -palataan sinne takaisin!

Miss_Yves a dit…

Plus près de chez nous, la visite des îles bretonnes fait percevoir au touriste la difficulté de la vie quotidienne des insulaires (cas extrêmes: hospitalisations d'urgence, accouchements...)

Mick a dit…

I really like the collage of photographs. It would make an excellent post card.

alice a dit…

Je reviens faire un tour pour te dire qu'à mon avis -qui ne vaut pas forcément grand-chose- les boîtes de conserve sur les poteaux sont peut-être là pour les protéger de la pluie, qu'en penses-tu?
J'en profite pour rassurer Miss Yves: les insulaires (bretons mais pas que) ne prennent pas le bateau dans les cas d'urgence, on envoie alors un hélicoptère. Et il vaut sans doûte mieux attendre un enfant sur Belle-Ile et accoucher à Vannes qu'être malade dans l'intérieur de la Bretagne par les temps qui courent...

isopeikko a dit…

"On lautalla pienoinen kahvila..." eikun traktori :)

fifi a dit…

Tout un art de vivre !!! Et ce retour au pays bien riche en retrouvailles !

Thérèse a dit…

Le bateau est donc un objet essentiel... Celui du milieu a choisi la plongée pour échapper à la photo de famille.

hpy a dit…

L ajournée d'hier était chargée; je n'ai même pas eu le temps de répondre à vos commentaires, mais je les ai lus, et cela m'a fait plaisir de pouvoir le faire entre deux coups de téléphone.

Catherine a dit…

Ou alors on attend la glace.....Oui ? C'est possible ?

hpy a dit…

Catherine, c'est possible, à condition qu'il fasse froid assez, et avec le rechauffement climatique, ce n'est plus assuré!