mardi 30 juin 2009

Le corbeau

La fête était finie, et tout c'était bien passé, à l'exception des hirondelles qui avaient mal travaillé lors de la distribution des cartons d'invitation.

Ainsi le lièvre avait-il reçu l'invitation du Lapin Agile, et le corbeau n'en avait pas eu du tout, ce qui était pire encore.

Le corbeau était d'une humeur massacrante. Noire. Il ne comprenait pas pourquoi on fêtait Phalacrocorax alors que lui-même aussi était noir, et plus connu encore que ce satané cormoran. Jean de la Fontaine n'avait-il pas écrit une fable le mettant en scène? Et cet auteur était bien plus connu que la Geai-linotte qui n'avait pas toute sa tête et qui méritait d'être décapité.

Le corbeau rumina des pensées de vengeance. Il réfléchit à une lettre anonyme dénonçant Phalacrocorax et la Geai-linotte pour organisation de rave-party, mais c'était sans doute trop tard, vue que la fête était finie, et que les services de nettoiement en avaient éliminé toute trace.

Sa vengeance, il l'aurait de toute façon, tôt ou tard, car il allait consacrer toute son énergie pour retrouver sa notoriété, et en même temps, pour faire pâlir celle du cormoran.

Le corbeau, hélas, n'avait pas encore appris que de l'oubli d'une hirondelle, il ne fallait pas faire tout un fromage.

***

L'Histoire du Cormoran, 48° épisode

20 commentaires:

claude a dit…

ça y est ! Je suis à la maison, un peu dans le potage à cause du déclage horaire et par manque de sommeil. Je suis allée au lit très tôt hier soir, aussi ma nuit était finie à 4h30.
J'adore tes faisandeaux. Hier en jardinant (bonjour le dos) j'ai entendu des ti cuicuis dans une des maisonnettes que j'avais suspendue à un de nos bouleaux.
A+ !

claude a dit…

N'ayant pas suisi tous les épisodes, je suis un peu paumée. C'est ce que je me disais en lisant ton poste et en fait, I tell to myself que peut-être pas.Je trouve que tu as le chic d'embrouiller les choses, aussi on interprête comme on veut. je ne sais pas si je me fais bien comprendre, mais depuis mon retour je suis dans le fog.

Thérèse a dit…

Alors il te faut vite publier les fables de Phalacrocorax avant que Monsieur le corbeau ne joue un de ses tours...

Bergson a dit…

bien fait pour lui il n'avait pas qu'à se goinfrer de mes cerises

Olivier a dit…

"corbeau" "lafontaine" "fromage", c'etait une dissertation libre sur la fable de la fontaine. Attention les corbeaux sont traites et depuis lafontaine ils ont appris a se souvenir et a se venger

Cergie a dit…

Il est vrai qu'il a l'air d'avoir l'air sournois et frustré ce corbeau sur sa branche métallique inclinée à 45° ; il est moins confort que notre glorieux merle siffleur noir au bec et cercle autour des zyeux jaunes perché sur son arc à la plus haute cime de notre bouleau

Marguerite-Marie a dit…

le corbeau honteux et confus jura mais un peu tard qu'on ne l'y prendrait plus...alors il ferait mieux de réfléchir avant de penser à jouer un tour de corbeau à ceux qui l'ont un peu délaissé...il a vraiment l'air pas content sur sa barre de métal.

april a dit…

Strange the way it sits there.

Miss_Yves a dit…

Quel pastis !

Miss_Yves a dit…

Le corbeau n'a plus qu'à se mettre au VERT !

Daniel a dit…

Ne dit on pas:
"Corneille" assis sur La "Racine" de "La Bruyère" "Boileau" de "La Fontaine" "Molière"...
Bonne journée... Ah Ah + + +

namaki a dit…

j'adore la moralité de ce chapitre !!! :-))) d'humeur noire ce corbeau !

delphinium a dit…

de mon arbre perchée, j'observe votre blog avec amusement. Quelle classe. Faut écrire un bouquin.

le renard a dit…

j'aimerais bien être dans l'histoire.

hpy a dit…

Claude, si tu as loupé des épisodes, et si tu veux tout lire, tu n'as qu'à frapper la tête de Phalacrocorax pour voir apparaître toute l'histoire. Si tu préfères ne pas la lire, tu ne frappes pas Phalacrocorax! Simple! Non?

Thérèse, j'enverrai la Geai-linotte, car c'est elle le biographe de Phalacrocorax, chez un éditeur.

Bergson, as-tu encore des cerises?

Olivier, tu as raison de défendre le corbeau, car même les pires voyous ont droit à un avocat.

Cergie, 45°. As-tu mesuré?

Marguerite-Marie, as-tu déjà vu un corbeau sourire?

April, maybe it didn't find another tree.

Missive, l'heure de l'apéro? Avec du vert ce serait un perroquet.

Daniel, ah ah ha ha!!

Namaki, tant mieux si plait à quelqu'un!

Delphinium, le blog suffit. Un bouquin, ce serait trop prenant.

Le renard, il suffit de demander, et puis de se montrer pour la photo!

Mick a dit…

Everyone wants their 15-minute of fame.

Catherine a dit…

Amertume quand tu nous tiens !
Tu nous pourris encore plus la vie.

Deslilas a dit…

Ce corbeau semble accroc à la hi-tec mais ne serait il pas plutôt une corneille celle qui porte de vieilles culottes ( en souvenir d'un conte qu'utilisait Anna Kokko-Zalcman dans ses cours de finnois 1ère année à Langues O) avant son livre "On tie".

hpy a dit…

Mick, of course. We're all like the black bird.

Catherine, c'est tellement humain.

Deslilas, c'est un corbeau freux. Il se distingue de la corneille principalement par son bec qui n'est pas noir comme celui de la corneille. Mias je ne connais pas Anna Kokko-machin, ni son livre. Est-il rigolo?

isopeikko a dit…

Peikko tunnustaa ettei se pysty ihan täysin seuraamaan tuota tarinaa puutteellisen kielitaitonsa takia. Nyt se ymmärtää vain korpin (kaarneen) harmituksen kun se oli jätetty huomiotta ja kutsutta.