dimanche 8 mars 2009

Weekend au parking

N'ayant pu charger son fret avant le weekend - ou tout simplement en attente de fret - ce routier espagnol passe son weekend sur un parking pour poids lourds.

Comme beaucoup d'autres routiers qui font de la longue distance, il a sans aucun doute l'habitude de ces parkings isolés où il n'y a rien à proximité. Pas un restaurant où on puisse aller manger, et souvent même pas de sanitaires.

Puisqu'il n'a pas le droit de prendre le volant pour se déplacer, il se débrouille comme il peut. Deux jours sur un parking en ce moment, ce n'est rien. Cet été, s'il fait chaud, ce sera pire.

11 commentaires:

Catherine a dit…

"J'y pense et puis j'oublie".
Mais tu fais bien de nous le rappeler.
Certaines professions devraient nous donner une leçon d'humilité, quand nous nous plaignons des notres sans trop de raisons.
Bonne route et bon dimanche à toi, Hélène.

GMG a dit…

Normalement ils essayent de ne pas être coincés pour le week-end; il semble qu'ils peuvent se deplacer le weekend quand il s'agit de retourner à la maison... mais je n'en sais rien... ;)
Belles couleurs!
Blogtrotter

KooTee a dit…

Noita keittiöluukkuja näkyy täälläkin itäpuolen autoissa.

Niin ja entisaikoihin sakemannien turistibusseissa, niissä oli lisäksi
vielä sellaiset nukkumalokerot matkustajille. Tuli mieleen joku ruumiiden säilytyspaikka ;)

alice a dit…

Oui, je les ai souvent remarqués sur les parkings des stations services quand je traverse la France de part en part, les plaques de leurs camions montrent qu'ils se regroupent par nationalités. Et comme maintenant on embauche de plus en plus de chauffeurs des pays de l'est, ils se trouvent bien loin de chez eux...Ceci dit, je dois reconnaître que j'aime bien rouler le dimanche quand ils sont à l'arrêt...

Mick a dit…

At first glance, I thought this might be a truck sales lot. This one is sparkling clean and looks brand new!

ALAIN a dit…

C'est vrai que l'on en voit beaucoup sur les aires d'autoroutes le week end. Il y aurait surement quelque chose à faire pour améliorer leurs conditions de travail. Les conducteurs de trains, eux aussi, ont souvent des "pauses" bien loin de chez eux.

Marie-Noyale a dit…

Bien que comme toi(vous) j'aime beaucoup conduire,j'ai toujours pense et dit que le metier de chauffeur de poids lourds est un des plus durs, tu le montres bien sur ce post.

Cergie a dit…

Il a le droit de rouler le WE je présume, puisque c'est un routier étranger. Seulement il n'a pas pu charger son fret... Ceux qui connaissent se mettent dans des coins très sympas, j'en connais sur la RN4 où les serveuses sont accortes, un peu comme les "mères" des compagnons du tour de France et où il y a des douches etc...
(Ceci dit, c'est vrai que les routiers traditionnels sont fermés le dimanche)

Bergson a dit…

Il faudrait les inviter à la maison car 2 jours sur un parking (les boules!)

hpy a dit…

GMG, en effet, les étrangers en international ont le droit de rentrer chez eux, mais à quoi cela servirait-il si le camion est vide?

Marie-Noyale, on peut dire tu, et je préfère, car il n'y a que Delphinium qui a le droit de me vouvoyer et de me dire "majesté"!

Bergson, comme tu dis!

M'man a dit…

Pas facile du tout le métier du routier...