lundi 9 mars 2009

Poissonnières

Au Havre, comme dans d'autre villes côtières, les pêcheurs peuvent vendre leur pêche directement aux consommateurs.

Dimanche soir, il restait encore du chien, de la morue (ou plutôt du cabillaud), quelques poissons plats et des étrilles.

Dans la semaine les étals risquent de rester vides, car la météo annonce du mauvais temps, et dans ce cas les petits bateaux de pêche ne sortiront pas. C'est en tout cas ce que dit la vendeuse en rose.

22 commentaires:

Cergie a dit…

J'aime bien la lumière qui rase le plafond, on se croirait dasn une chapelle. D'ailleurs on ne voit rien de l'offre. Ce sont peut-être des autels pour un rituel individuel ?

lyliane a dit…

A Ostende en Belgique et à Dunkerque, j'allais aussi chercher mon poisson aux bateaux, les crevettes étaient toutes chaudes étant cuites dans une grande marmite d'eau de mer à même le bateau ainsi que les "slacres" (bulots) et la "dauguette" (cabillaud) était bien fraîche, pas besoin de contrôles vétérinaires et d'étals frigorifiés, nous n'avons jamais été malades!!!!

Olivier a dit…

"quoi il est pas bon mon poisson, qui qu'en veut, qui qu'en veut..."
Moi de toute façon, j'aime pas le poisson cergie est tres mystique aujourd'hui, mais elle a raison, belle lumiere sur la deuxieme.

alice a dit…

L'endroit me semble sinistre...Encore un boulot difficile que celui de pêcheur.
Bon courage, Hpy, j'ai cru comprendre que ta journée était chargée.

Peter a dit…

Même s’il a l’air un peu froid et vide, ce marché me rappelle des bons souvenirs ! Tu as trouvé ton bonheur ?

KooTee a dit…

Ei ole ruuhkaa kalatiskillä, mutta jos ei ole myytävää niin ei ole asiakkaitakaan.

Catherine a dit…

Oh ! Comme j'aimerais bénéficier de cette faîcheur !
Moi, c'est le glacial Mr Picard qui me vend du poisson, raide comme la mort. Je sais c'est lamentable, mais dans mon quartier, il semblerait que le poisson arrive sur les étales avec un fumet qui ne lui fait pas bonne publicité.

Remarque, la vendeuse transie par le froid est à peu près dans le même état que les employés de chez P.

Miss_Yves a dit…

Un gros problème que celui des quotas ,des cours du prix du poisson, des crustacés .
Habitant non loin de Port-en-Bessin, nous en avons souvent des échos.

hpy a dit…

Cergie, c'était en fin de journée, il ne restait plus beaucoup à vendre. Quelques clients quand même.

Lyliane, nous sommes devenus fragiles!

Olivier, c'est à cause des arêtes que tu n'aimes pas le poisson? Mange de l'aile de raie!

Alice, merci, le plus gros est fait, et maintenant j'attends les retombés, en espérant qu'il y en ait. Dur boulot que celui de petit pêcheur, en effet.

Peter, pas cette fois-ci, mais nous y retournerons.

KooTee, hetkea aikaisemmin siella oli asiakkaita vaikka kuinka paljon, eli ainakin sen verran ettemme viitsineet jonottaa. No, itse asiassa emme tarvinneet mitaan kalaa, kun jaakappi oli kerrankin taynna.

Catherine, c'est vrai, nous avons de la chance, et pourtant, dans certains supermagasins du coin, j'évite le rayon poissonnerie comme la peste.

Miss Yves, pour ne pas parler de la raréfaction du poisson à l'état sauvage, de la sur-pêche, des poissons qu'on jette car invendus, etc. Mais cela est une autre histoire.

Mick a dit…

If they have nothing to sell, why are they there?

Bergson a dit…

Des personnages frigorifiés c'est la proximité des galçons pour le poisson ?

Thérèse a dit…

Brr! On sent les courants d'air...
13, 14... il y a de la concurrence.

hpy a dit…

Mick, there's still SOME fish left.

Bergson, on devrait donner des caleçons longs aux poissons.

Thérèse, les autres étaient fermés.

Lara a dit…

brrrrr... looks so cold!!

namaki a dit…

il a l'air de faire bien froid ... heureusement que leurs étals semblent bien vides; ont-ils tout vendu ?

april a dit…

Oh-oh- standing there in the cold is not the nicest thing.

Isopeikko a dit…

Ihmiset syö kaloja ja kalat ihmisiä. Se on aitoa vuorovaikutusta.

Marie-Noyale a dit…

Hummmm...des petites etrilles et du pain frais avec un peu de beurre salé...je reve!!! On oublie le cholesterol pour un soir!!

Kutuharju a dit…

If there were NO fish at akk, wouldn't they be there? Are you sure? Where would they be then? I mean, if they are so used to appear at work every day ;)

hpy a dit…

Kutis, there was still SOME fish on Sunday evening. Not much, but some.

Deslilas a dit…

je ne sais pas pourquoi les poissonnières ont mauvaise réputation notamment pour leur voix.

M'man a dit…

Hyvia nama sinun 'métier' kuvasi.