mercredi 11 février 2009

Les roseaux

Qui n'a pas rêvé un jour - par goût ou par excès de romantisme - de s'installer dans une petite chaumière avec l'homme ou la femme de sa vie, peut-être trainant une ribambelle de gosses dans le sillage?

Les chaumières d'antan étaient pourtant des demeures sombres, sans confort, avec le sol en terre battu. Mais à l'approche de la Saint Valentin, cela ne doit pas compter, n'est-ce pas?

Aujourd'hui les vieilles chaumières sont retapées et modernisées, mais la forme souvent étroite et longiligne persiste, car la pente du toit doit être raide, afin d'en garantir l'étanchéité en cas de forte pluie.

Pour couvrir les chaumières on utilise surtout des roseaux, comme ceux qu'on récolte près du Pont de Normandie, dans l'estuaire de la Seine. La durée de vie d'un toit est, parait-il, d'une trentaine d'années.

Une route touristique, appelée la Route des Chaumières, long de plus de 50 km, serpente dans le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande. Avis aux amateurs.

26 commentaires:

KooTee a dit…

Syksyisiä kuvia keskellä talvea.

claude a dit…

C'est chouette une chaumière.
Pour un week-end en amoureux why not. Tu rigoles, mais lorsque nous sommes arrivés ici (l'usine où papa travaillait à Villejuif l'avait décentralisé en Sarthe) en attendant que notre logement,HLM alors que nous venions de quitter un pavillon, soit prêt, nous avons logé dans une maison ou le sol de la cuisine était de la terre-battue. Ce après avoir vécu qq semaines dans un hotel, ma mère n'en pouvait plus.
Je disais donc la chaumière, oui, un peu, par trop beaucoup, sans les piots.
Les toits sont effectivement bien pentus et sont faits avec des roseaux penchants.
J'ai fort apprécié vos coms de réconfort. Merci !

Lucie a dit…

Ces maisons sont aussi appelées "longères".
Si elles sont basses c'est pour échapper aux vents violents (notamment en Vendée).
Notre maison avec l'étage et donc les chambres sous le toit à 45° est du type longère, toute simple, ce qui nous a séduits en elle.

Olivier a dit…

"Qui n'a pas rêvé un jour - par goût ou par excès de romantisme - de s'installer dans une petite chaumière avec l'homme ou la femme de sa vie, peut-être trainant une ribambelle de gosses dans le sillage?" pas moi, je suis un homme de la ville, et en vieillissant (et cela va vite) j'aime mon confort ;o)). Même quand j'étais dans le Lot, je rêvais du petit château, pas de la petite chaumière, maintenant je vis dans un Studio, raté ;o))

delphinium dans son bocal a dit…

"Qui n'a pas rêvé un jour - par goût ou par excès de romantisme - de s'installer dans une petite chaumière avec l'homme ou la femme de sa vie, peut-être trainant une ribambelle de gosses dans le sillage?"

Moi pas! je suis un homme de la ville. Ah pardon, je suis en train de copier ce que disait Olivier. Alors je voulais dire que moi pas. Parce que je suis une femme de la montagne et donc je préfère les petits chalets en bois avec un bon feu de cheminée dans l'âtre. Et la ribambelle de gosses dans le sillage non plus, parce que les gosses c'est bruyant et je n'aime pas avoir quelqu'un dans mon sillage. ça m'énerve.

Je suis une sauvage.

Mesdames et Messieurs, c'était encore un épisode dans la vie trépidante de Delphinium. Nous vous remercions de votre attention et nous rendons l'antenne.

hpy a dit…

KooTee, talvea tama on. Meikalaisten talvea.

Claude, tu vas mieux: C'est bien.

Lucie, toutes les longères n'ont pourtant pas un toit en chaume.

Olivier et Delphinium, j'avoue que moi non plus. Je pensais plutôt à Peter et son lama en écrivant ceci. Non, sincèrement, je connais des gens dont c'est le rêve - réalisé! Avec le confort, heureusement.

alice a dit…

30 ans, c'est aussi la durée de vie d'un toit en ardoises, non?

hpy a dit…

Alice, tout à fait. Il n'y a pas de différence.

Liisa a dit…

Ensiksi, kuva on hyvä. Toiseksi, meidän rivitalossamme on jo kolmas peltikatto, vaikka talo on rakennettu 70-luvun lopussa. Olisivatpa kattaneet alunperin kaislalla(?)? Onko se kaislaa?

hpy a dit…

Liisa, kaislaa se on. Yritan loytaa jostain sopivan kaislakattoisen talon kuvattavaksi. Oikeastaan minun pitaisikin kuvata takalaisia tyypillisyyksia enemman.

ALAIN a dit…

Les chaumières, c'est vrai que c'est joli; en Brière, il y a des iris plantés sur le faîte, pour pomper l'humidité.

hpy a dit…

Alain, ici aussi! Que deviens-tu?

Miss_Yves a dit…

Comme Olivier, je n'ai jamais fait non plus ce genre de rêves pseudo romantiques, mais j'aime bien admirer les chaumières sur les toits desquels poussent des iris ...
D'anciens métiers redeviennent en usage avec cette mode- c'est une bonne chose-
La composition de la photo est intéressante technique et mystère étant associés .

hpy a dit…

Miss Yves, êtes-vous toutes et tous des adeptes du minimalisme? Pas de place pour un brin de romantisme dans votre vie? Pas une pensée nostalgique? Soit c'est bien ainsi, soit vous êtes tous des menteurs...

Mick a dit…

This is another stunning photograph, Hélène.

lyliane a dit…

Oui, peut être avec l'homme du moment de ma vie, mais comme Delphinium, sans les gosses!!
Mais à nos âges on préfère le confort.
J'aime beaucoup les toits de Chaume, hélas ça se fait de moins en moins, mêmes les restaurants avec leur toit de chaume, n'ont plus de toit de chaume pour la sécurité!!
Je viendrai bien volontiers avec toi faire la route des boucles de la Seine quand tu auras un moment.

hpy a dit…

Lyliane, ce que je reproche aux chaumières en général, même les modernes, voire récentes, c'est leur manque de lumière. Les fenêtres sont souvent petites, et le toit de chaume qui dépasse fait de l'ombre supplémentaire.

Marie-Noyale a dit…

Et bien moi,je trouve cette photo pleine de douceurs et un petit weekend pro...lon..gé sous un toit de chaume ça me plairait bien..
J'ai appris aujourd'hui d'ou venait la paille de ces toits!

hpy a dit…

Marie-Noyale, alors je sers encore à quelque chose!

Bergson a dit…

Il me semble qu'un toit de chaume qui dépasse 20 ans à un aspect un peu rapiécé

Isopeikko a dit…

Onkos siellä nyt tuon näköistä?

hpy a dit…

Bergson, c'est qu'il ne faut pas les karcheriser!

Isopeikko, tammikuinen kuva. (Nyt ne on varmaan jo kaikki leikattu pois!)

Peter a dit…

Chaumière ou chalet ce n'est pas important! La bonne compagnie, oui!! (... et mon lama s'adapte à tout!)

Thérèse a dit…

Le commentaire laissé hier se trimbale quelque part d'autre...
il faut que je fasse attention à n'ouvrir qu'une fenêre à la fois et surtout à ne faire qu'une chose à la fois.
Romantique oui à mes heures mais une chaumière ou un château: non.
Comme Peter: une bonne compagnie et un bon feu sans oublier quelque chose à se mettre sous la dent.

La photo est très douce. Je ne me risquerai pas à faire de commentaire sur la position du monsieur...

Maxime a dit…

et où'sk'elle est, la fille du coupeur de jonc ?

hpy a dit…

Alice, la durée de vie d'un toit en ardoises est de 100 ans selon un ancien couvreur à qui j'ai posé la question.