mardi 5 août 2008

Sur la jetée




Je dois avoir un léger strabisme, car en passant près du port après une tournée (professionnelle, cela va sans dire) en ville (donc, pas des bars), je jette un oeil (d'où le strabisme) vers la mer turquoise, et qu'est-ce que je vois au loin, si ce n'est un navire en attente pour entrer au port.

Je prends la jetée nord en vitesse (en seconde, ou en troisième, ou peut-être les deux, mais pas en même temps), je me gare (oui, comme d'habitude je me fiche de la pollution, et je me promène en bagnole), et je scrute la mer avec l'oeil qui me reste après avoir jeté l'autre (voir plus haut).

Le bateau pilote Rollon venait de larguer le pilote (dont je n'ai pas le nom) à bord du Syros (cela se prononce comme la maladie qu'on attrape quand on fait la tournée des bars), et avait fait demi-tour pour rentrer au bercail.

J'avais une minute à perdre, je suis donc restée à peu près une demi heure sur la jetée avec les pêcheurs du dimanche (on était pourtant un jour ouvrable) qui se fichaient pas mal du trafic maritime, me laissant l'exclusivité d'observer ce mode de transport.

Le pilote a fait tourner en rond le commandant du Syros afin de mettre le navire dans l'axe pour entrer entre les deux phares tribord (droite) et bâbord (gauche) sans heurter les estacades un peu plus loin. C'est déjà arrivé à d'autres, sans que la cirrhose y soit pour quelque chose, d'ailleurs.

Une fois le navire entré dans l'avant-port (qui se trouve pourtant après l'entrée), où il a évité (non, il n'a pas touché les estacades, ni les quais) pour se mettre flanc à flanc avec un autre navire, j'ai ramassé l'oeil qui se rinçait dans une flaque d'eau sur la jetée, et je suis rentrée continuer mon travail.

Un cormoran qui passait par là peut témoigner de la véracité de mon histoire.

***

Prologue à l'Histoire du Cormoran

25 commentaires:

Olivier a dit…

on attend quand même le témoignage du Cormoran, qui est peut être un de tes complices de bars.
Le commandant, il est comme moi, il s'est peut être pas faire les créneaux.

Bergson a dit…

Une belle photo malgré ton strabisme (léger)

Cergie a dit…

Pardonne moi, Hpy, j'ai du faire l'AR Fécamp-Evry, me voilà de nouveau

Cergie a dit…

Et ben, si c'est pas de la manipulation du lecteur ça !
Babord et tribord / quand on rentre ou quand on sort du port ?
Idem pour l'avant-port :
Qu'est avant le port quand on entre, après quand on sort.
Tu sais bien que le plus important et le plus dur est d'entrer pas de sortir

T'es une comique toi !

Cergie a dit…

Quand la mer monte
J'ai honte ! J'ai honte
Quand elle descend
Je l'attends !

(Ca c'est uns chanson pour piliers de bar)

claude a dit…

C'est quand même plus intéressant de regarder manoeuvrer un cargot que de regarder passer les trains ou les voitures. J'aime bien ton texte, je trouve que tu est très inspirée en ce moment !
Ben oui ! j'arrive à avoir 10 commentaires sans poster. C'est d'ailleurs très sympa de commenter quand il n'y a pas de post.

delirium de la motte a dit…

j'ai une question existentielle (j'ai toujours des questions existentielles...) :-)) est-ce que le cormoran en question a fait la tournée des bars?? :-))

Marguerite-Marie a dit…

on y croit sans mal à cette histoire disons le passionnante!D'accord avec Bergson malgré le strabisme la photo est belle tu as mis ton viseur entre les 2 images que tu voyais?

le cormoran a dit…

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA BOIREEEEEEEEEEEEEEE, fait soif!!!

hpy a dit…

Olivier, j'attends le cormoran moi aussi, je ne sais pas où il est, mais en tout cas, ce n'est pas dans les bars, car j'en ai fait la tournée pour le trouver.

Bergson, je porte des lunettes pour corriger mon strabisme (légères, les lunettes).

Cergie, pour le tribord/bâbord il vaut mieux savoir avant de sortir du port. Tu es donc collée.

Claude, je me lâââche!

Delirium de la motte, voir plus haut! (Mon comm à Olivier)

Marguerite-Marie, si on y croit à cette histoire, c'est parce qu'elle est vraie. Je ne suis pas capable d'inventer un truc pareil! La réalité est souvent plus incroyable que la fiction.

Cormoran, ah, c'est là que tu traînes. Je t'ai cherché partout. Tu dois avoir une grande banane de m'avoir Bernée ainsi.

le cormoran a dit…

je ne mange pas de banane, ce n'est pas un fruit qui convient à mon régime alcool et sucre. hiiippppsss

Abraham Lincoln a dit…

I have seen places like this in Florida where our son lives. He takes us to one place where people are fishing.

Did the man catch many fish?

hpy a dit…

Abraham, I have no idea, I was following the cargo, but I still know that the cormorant did. It dived, and up it came with a big white fish in the mouth.

Mick a dit…

It's trouble for an old sailor like me to view such images. The sea is always calling me forth and yet, I've spent more than enough time on it in my youth.

Isopeikko a dit…

Missä meri rauhaton tahatonna huokaa... Tuo pallon reuna ei näytä pallon reunalta vaikka se onkin.

Selma a dit…

Missäpäin nämä maisemat lienevätkään, mutta meren väri on todella makean turkoosi. Mikä liennee tämä rakennelma, aallonmurtajako..hmm..

Therese a dit…

Ce récit strabique m'a bien amusé... sans compter la photo qui ne l'est pas quoique... ma vue est meilleure sans lunettes qu'avec dernierement. Tu as un remede a part la tournee des bars?

Pena a dit…

Pitkästä aikaa kommentoin,vaikka päivittäin täällä olen käynytkin.

Pitkällä aikavälillä blogillasi käyneenä olen ilokseni huomannut,miten kuvasi ovat parantuneet,siis kuvaustaitosi.Vaikka kamera olisi viimeisintä huutoa oleva Hassellblad,niin ihmistäkin vielä tarvitaan kuvan tekemiseen.Kiitos!

melanie a dit…

Une histoire pleine de fantaisie et de jeux de mots ! Continue, ça m'intéresse bigrement !

hpy a dit…

Mick, I'll show you a vessel one of these days.

Isopeikko, pallottelepa sanojasi.

Selma, kaupungin nimi on Fecamp ja se sijaitsee Ranskan Normandiassa, Englannin kanaalin rannikolla.

Therese, il faut demander au cormoran, C'est lui, l'expert.

Pena, tackar och bockar. Ei se kuitenkaan Hasselblad ole, enka ole edes viela siirtynyt jarjestelmakameraan! Pitaisikohan harkita sita taas?

Melanie, je ne dis pas "à suivre" car on ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain. Mais tant que je peux, je m'amuse.

Pena a dit…

Tämä unohtui.

Vaihdoin käyttöjärjestelmää,ensin Linux Ubuntu,sitten Suse Linux ja Windows Vista.Mikään näistä ei päihittänyt Windows XP:tä,joten asensin sen uudestaan.Töppäsin sikäli,että kaikki sähköpostiosoitteeni hävisivät bittiavaruuteen.

Olisitko ystävällinen ja lähettäisit osoitteesi minulle,olisi vähän töitäkin tiedossa sinulle!

ps. Se viimeinen käännöksesi Around The Vorld sivustolle oli perfect.

ALAIN a dit…

Pilote, c'est un métier qui doit exister depuis que la mer existe, et qui n'a pas beaucoup changé depuis Ulysse. Une grosse responsabilité et un métier pas très valorisé. Un service public, en somme.
Toujours des pêcheurs sur la jetée.

lyliane a dit…

ça change avec ta photo d'hier, on ne dirait plus la même mer, mais les gens portent encore un pull, pourtant il faisait 29° hier ici!

Liisa a dit…

Nyt sää näyttää jo kirkkaammalta. Tänne on sadetta luvassa viikonlopuksi.

Maxime a dit…

Ton histoire de strabisme doit être contagieuse, car, après l'avoir lue, j'ai la nette impression que le phare de la photo me regarde, en louchant.
(LSD : Léger Strabisme Divergeant)