samedi 9 août 2008

On drague


Les neuf jurés, dont un aveugle, avaient disparu, eux aussi. Il ne restait plus que le juge, celui qui était amateur de pipes.

Le juge avait ordonné qu'on drague les bas-fonds, afin de voir si le cormoran ou la grue s'y cachait. Ou pourquoi pas tous les deux?

Hélas, on n'a monté qu'un tas de vieilles histoires à la surface. Elles étaient pour la plupart cousues de fil blanc, et n'ont pas tenu longtemps face aux interrogateurs.

Quand les forces de l'ordre ont voulu faire leur rapport au juge, ils ne l'ont pas trouvé. En effet, le juge se cachait, vue qu'il est interdit de fumer en publique et qu'il ne voulait pas être pris en flagrant délit.

Il aurait pu écoper d'une amende de 68 euros et aussi d'une mauvaise réputation. Il ne pouvait pas le risquer.

***

L'Histoire du Cormoran, 4° épisode

12 commentaires:

Kari a dit…

Varmaan noista ranskankielisistä teksteistä ilmensikin miksi, mutta näytät paljon liikkuvan satamassa :)

Satama on tosiaan kuvauksellinen paikka.

Miss_Yves a dit…

Oh!!!
Je pourrais citer, en écho, quelques vers de chansons de Georges Brassens si je n'avais peur d'être taxée de "mauvais esprit"!
miss Yves

SusuPetal a dit…

Ranska on niin käsittämätöntä, mutta onneksi on kuvat!

hpy a dit…

Kari ja SusuPetal ja muut suomea puhuvat. En voi kaantaa viimeisia teksteja, ne ovat sanoilla leikkimista ja aivan paattomia juttuja. Kuvat vaan kuvaavat juttuja omalla, joskus kolmannella tavallaan.

Miss Yves, les mauvais esprits sont les bien venus.

hpy a dit…

Karille viela, eri tyoni on jo vuosikaupalla saanut minua liikkumaan satamissa, olen myos kaupungin satamayhdistyksen varapuheenjohtaja, mutta sanottakoon samalla etta yhdistys ei ole kokoontunut varmaan kahteen vuoteen, eika tuskin tule enaa kokoontumaan. Satamissa liikkumisesta on kuitenkin muodostunut jonkinlainen pakko tai tapa. Sitapaitsi vesi vetaa puoleensa.

Abraham Lincoln a dit…

This is an interesting picture. I wonder what the green boat does. It looks like it has some kind of crane on deck.

Marguerite a dit…

Ah ! Tu me tues avec tous ces détails, les 9 jurés dont un aveugle ! Tu aurais maybe dû dire : "dont un malvoyant", soyons politiquement correct.
Et ce jury comportait-il des personnes de petites tailles, on ne le dit pas, ou des personnes de couleur ; ou d'autres du sexe opposé celui qu'on n'a pas.
Le fait que le juge se mette en dehors de la légalité et sous le coup de la loi est très bien senti : rien n'est tout blanc ni tout noir (hormis les albatros et les cormorans), il y a aussi des nuances de gris...


;o)

Je remarque que les lecteurs non francophones sont ici en majorité. Je les admire de trouver qchose à dire.
Miss Yves est une bloggueuse anglophone qui commente et lit en français !

ALAIN a dit…

Il fallait draguer les hauts-fonds pour trouver des histoires récentes.
Le cormoran, il doit être enmazouté et la grue démontée.

Marguerite-Marie a dit…

le cormoran était le proxénète de la grue et il y a eu un règlment de compte du milieu marin...on s'achemine vers une extinction de la justice pour cause de disparition des intéressés...belle histoire bien illustrée; feuilleton d'un été pourri.

hpy a dit…

Abraham, the vessel is a dredger.

Marguerite, la justice se doit d'être aveugle, non?

Alain, il faudra que je pense à démonter la grue une autre fois.

Marguerite-Marie, merci pour toutes ces idées à exploiter...

Bergson a dit…

ils en ont enfermés deux en bas sur la photo vu leur tête d'innocents
on court à l'erreur judiciaire

claude a dit…

Même quand Abraham ne comprends pas le texte, il dit tout de même quelque chose. Cjhez moi un jour il a dit : j'ai lu, je n'ai pas compris, pour mois c'est un puzzle, je repars !
Il est 5 heures du mat, je suis en pleine insomnie et les neuronnes pas très en place. La justice fout le camp si tous les jurés ont disparu !