mercredi 16 janvier 2013

Quai de la Vicomté

Pourquoi un Quai de la Vicomté à Fécamp?  Qu'est-ce que la Vicomté a à voir avec le port?

Avant la construction de ce quai, le Petit Quai, comme on le nomma à l'époque,  n'était qu'une inclinaison vers la mer, un talus normand sur l'eau. C'est François de Rousseville, conseiller du roi et lieutenant général au siège de l'Amirauté qui décida le 1 janvier 1764, que cet endroit serait celui où s'installeraient les charpentiers et les calfateurs. Les travaux du quai débutèrent en juillet 1838 pour se terminer six à sept ans plus tard.

Voilà pour le quai. Et le nom alors? Pourquoi ne pas lui laisser l'ancien nom?

Il faut sans doute chercher l'explication aussi loin que chez Richard I et Richard II d'abord, Guillaume le Bâtard ensuite, qui donnèrent à l'Abbaye de la Sainte Trinité de Fécamp, la pleine-propriété sur tous les ports  de mer sur une soixantaine de kilomètres de cote, et sur lesquels le souverain lui-même reconnut n'avoir aucun droit.  Ainsi fut né la Vicomté de la Mer de l'Abbaye de la Sainte Trinité de Fécamp.

L'économe ou le trésorier de l'Abbaye fut nommé vicomte, et l'abbé lui donna tout pouvoir de recette et de juridiction.

La Vicomté de la Mer eut donc la compétence et la juridiction sur toutes les activités du port, que ce soit les ventes clandestines de hareng, des questions de coups et blessures, de cordages rompus, la vente directe de poisson directement des bateaux en rade etc.

Il s'agissait aussi d'une circonscription territoriale chargée de recueillir l'impôt sur la pêche et les salines (gabelle). (Nicolas Selle était bien placé pour le savoir.)

La Vicomté était donc étroitement liée aux activités portuaires, ce qui fut une excellente raison pour qu'un petit quai prenne son nom. Il faut sans doute aussi ajouter que la Tour de la Vicomté, élevée en 1426 pour protéger l'entrée du port, se trouvait tout près de là, à quelques toises seulement, dit-on. Cette tour, ou ce qu'il en restait, car transformée en maison d'habitation, fut détruite dans un incendie le 14 mars 1857.

Je pense ne pas être complètement à coté de la plaque (du nom du quai) avec mon explication.

4 commentaires:

claude a dit…

Une explication en vaut une autre et celle ci est forte intéressante.

ALAIN a dit…

Quand un vicomte
Rencontre un autre vicomte
Qu'est-ce qu'ils s'racontent ?
Des histoires de vicomtes

Miss_Yves a dit…

Intéressant.
Il devait y avoir du travail avec " juridiction sur toutes les activités du port, que ce soit les ventes clandestines de hareng, des questions de coups et blessures, de cordages rompus, la vente directe de poisson directement des bateaux en rade etc."!
toujours une très belle vue by night

Thérèse a dit…

Excellente explication fort plausible!
Et puis ce vicomte a probablement avec ses premiers deniers gagnés fait construire ce quai pour gonfler ses revenus.
Ta photo est très belle... tu ne sors que le matin et le soir... tu vas bientôt manquer de vitamine D.