mercredi 21 novembre 2012

L'bout menteux

Voilà, je commence à être à court de photos. Il ne me reste que celle-ci, prise le 1° novembre, alors que le ciel était sombre  et la mer de cette couleur un peu laiteuse qui est propre à la Côte d'Albâtre. Voyons ce que je peux en tirer:

L'Bout menteux, dont on voit un p'tit bout à gauche de la photo, est un bateau de pêque qui porte le même nom qu'un quartier de la ville, celui où les vieux pêqueux se rencontraient autrefois pour vanter la taille des pessons qu'ils avaient attrapés.

Ce quartier, et sa  Place Nicolas Selle, est d'ailleurs toujours un coin animé, en soirée plus même que le centre ville, moribond, où la seule animation est une patrouille de poliche qui fait la cache aux conducteurs qui ont trop bessonné (et sans doute aussi fumé du cannabis). Ne m'a-t-elle pas arrêtée tard un soir, moi aussi, quand j'errais dans la ville à la recherche de la pharmacie de garde. Deux fois même m'ont ils arrêtée, ce soir là, dans ma vèture. Pourtant aucun de nous, ni la police, ni moi, ne voyait double. Et on marchait drè. Enfin, moi, je roulais, car je n'étais point sâas.

Samedi et dimanche prochain on fêtera le hareng dans le quartier du Bout menteux, et sans doute un peu partout dans la ville, surtout à côté du port. 

Je ne suis pas fan du hareng grillé. Mariné, ça va, mais à petites doses. Sucré-salé, à la nordique, j'en raffole. Ch'est rien ben. Mais l'Bout menteux ne pèque pas du hareng  sucré-salé, est-il seulement un harengueux, je ne le sais pas.

11 commentaires:

Liisa a dit…

Kauniit ja vahvat värit kuvassasi. Siellä ei veneitä viedä rannoilta talviteloille kuten täällä.

ALAIN a dit…

C'est au bout menteux, dit-on qu'Henri de Monfreid aurait découvert sa vocation de navigateur.
Un lien qui t'intéressera peut-être : http://www.3moulins.net/hdmfecamp.htm

hpy a dit…

Merci Alain, c'était intéressant.

Thérèse a dit…

"Bout menteux" j'aime ce nom. Alain ne fait que renforcer le sentiment. Bon je pense aussi à "nez qui bouge"
Le vert de la mer et le gris du ciel se marrient bien, êtes-vous rentrés avant la saucée.

claude a dit…

J'aime bien cette photo Hélène, j'en aime bien ses couleurs.
Tu me diras ce que c'est que le hareng nordique sucré salé, ça m'intéresse.
J'aime bien aussi le côté patois de ton texte.
J'irai voir le lien d' ALAIN, ce tantôt, car ce matin ça se bouscule un peu.

Miss_Yves a dit…

Je me suis régalée à lire ce texte- sans menterie!

hpy a dit…

Claude, s tu as un Ikea avec rayon alimentaire dans le coin, tu en trouveras au rayon frais. Des petits pots en verre avec du hareng à différentes sauces. A l'aneth, à l'oignon, à l'ail, à la moutarde...
A la base, le hareng est salé en ajoutant du sucre à la mixture (je ne saurai le faire moi-même), ensuite il est préparé de différentes façons. C'est du miam miam (pour ceux qui aiment).

hpy a dit…

Claude encore, le meilleur hareng, c'est celui péché au large de l'Islande, il est bcp plus gros que le hareng français. Il est aussi meilleur quand tu peux l'acheter entier - ou en filets - (sucré-salé), sans tête, et faire la sauce toi-même!

claude a dit…

Merci Hélène, mais je ne vais pas aller courir dans l'immense magasin jaune et bleu de Tours.Je vais me contenter des filets fumés que je mets dans de l'huile avec des oignons, etc, etc...

Suzanne Bouchard a dit…

Tout drôle de lire avec cet accent bien coloré , mais c,est une toute belle image et un plaisir de lire ce texte !

Solange a dit…

Jolie photo et joli nom, j'aimerais bien savoir d'ou il vient ce nom?