lundi 14 février 2011

Disparition

Mais où est parti la quatrième - ou la deuxième - éolienne?

Vous vous en souvenez? Il y a quelque temps, les pales étaient maintenues par des filins pendant qu' une grosse grue attendait au pied de cette éolienne.

L'autre jour il ne restait plus que quatre éoliennes à l'horizon, et il a bien entendu fallu que j'aille voir ou se trouvait la cinquième...

Une partie de la quatrième - ou de la deuxième - éolienne est toujours la, même des pales sont là, mais celles-ci ne battent pas le vent, comme dans l'histoire de Sancho Pancha et de son maître.

Peut-être est-ce Don Quijote qui a gagné sa bataille contre la quatrième - ou la deuxième, voire la cinquième éolienne - du Cap Fagnet. A moins que ce ne soit la première. En tout cas, ce n'est pas la troisième.

Si c'est le cas, il y a de l'espoir dans l'air pour les rêveurs et les idéalistes.

Personnellement je n'ai rien contre ces moulins à vent d'un âge autre que celui du héros de la Mancha.

16 commentaires:

Olivier a dit…

ils lui ont scies le pied, comme pour la statue de la francilienne, c'est peut être les mêmes voleurs, les fétichistes des pieds scies...mais que fait Colombo

ALAIN a dit…

Ils avaient monté les pales à l'envers.

Nefertiti a dit…

tes photos sont magnifiques avec le soleil...les pales ont p etre un problemes elles reviendront a mon avis ;O)

Marguerite-marie a dit…

bizarre, bizarre...mais bon sang c'est bien sûr c'est un coup des fana des vrais moulins à vent (décorés de surcroit).
en tout cas je sais que tu les tolères mais tu les mets bien en valeur par tes pphotos avec cette lumière magnifique!

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit…

BOF moi je n'aime pas mais enfin pourvu que cela ne dure pas

Daniel a dit…

Tous ses ventilos c'est super l'été pour se rafraichir...
Et puis il y a toujours une bonne raison pour ne pas aimée ceci ou cela...
Bonne journée A +

ELFI a dit…

les enquêtes de Rouletabille..

Miss_Yves a dit…

Magnifiques lumières.

Une enquête du cormoran ?

Liisa a dit…

Don Quijote onnistui nujertamaan yhden tuulimyllyn eilen katsomassani Sibylle Tafelin ohjaamassa elokuvassa "Don Quichote - Gib niemals auf!" Sen täytyy olla tuo.

Françoise a dit…

Kidnappé pour ne plus entendre les pales .

isopeikko a dit…

Sähköä ja energiaa, taitaa olla lapojen lotkutustakin ja wush-wush-ääntä. Nuo ainakin hidastavat vähän tuulia :)

Sciarada a dit…

Buona sera Hélène, sarebbe interessante vincere la propria battaglia contro i mulini a vento, vorrebbe dire che tutto è veramente possibile!
Felice San Valentino a te!

delphinium a dit…

Moi non plus je n'ai rien contre, je leur trouve même un côté poétique. En tous les cas, plus qu'à une vilaine centrale nucléaire. Et pourtant, nous avons encore besoin des centrales nucléaires... mais aussi des éoliennes.
Tenez, ça me rappelle un texte que j'avais écrit... avec une photo d'éolienne. C'était il y a longtemps...

Simo a dit…

Bonne nuit et bon saint Valentin.

hpy a dit…

Sciarada. Capisco! Ho capito! Senza translatore.

beatrice De a dit…

Don Quijote devrait être plus grand, les moulins ayant grandi.
Drôle de disparition !!! faut avoir un camion pour emporter tout ça !.