lundi 21 février 2011

Derrière et devant

Derrière la peinture qui s'écaille, un portail.
Derrière le portail, un champ de maïs, prêt à être labouré.
Derrière le champ, quelques moutons en train de paître.
Derrière les moutons, une partie du château de Bellefosse.
Derrière les fenêtres, le vide apparent.
Devant le château, une chaise en plastique.
Et nulle part, de chemin.


22 commentaires:

ALAIN a dit…

Très surréaliste, cette grille qui s'ouvre sur un champ labouré. Une photo qui pourrait inspirer un conte de fées.

Marguerite-marie a dit…

c'est là que repose la princesse au bois dormant; le prince a déjà débroussaillé il va revenir à cheval et franchire le portail, le champ boueux et après une petite halte sur la chaise entrera dans ce chateau. retourne prendre la sortie de la princesse.
PS Alain a raison!

claude a dit…

Y a quelqu'un la dedans !!!
C'est moins chic qu'au Bois-Himont.
Besoin de rénovation, de jardinier. On dirait que c'est un peu à l'abandon. Dommage !

ELFI a dit…

mon opinion est contraire à claude..
j'adore ce semblant d'abandon.. et surtout l'absence de chemin pour accéder avec une voiture!
la chaise en plastique gâche tout!

Cergie a dit…

Ca vaut "avant comme après c'est toujours pendant".
Ta photo ressemble à un tableau. Je me demande s'il en reste d'ailleurs dedans si le dehors en est un...

Ina a dit…

Rappeutuva autiotalo odottamassa uutta elämää. Puhutteleva kuva!

Miss_Yves a dit…

En plus des photos, j'aime bien le texte introductif, fait à la manière d'une chanson ancienne ou d'une "histoire en randonnée"

Sirokko a dit…

Un portail ouvert invite à visiter..
Mais pas tout à fait abandonné ce château, le lierre est quand même bien taillé..

Daniel a dit…

Ou sous toutes les coutures!!!
Sans doute un château magique dans une autre dimension seul les princes peuvent e trouver le chemin...
Bonne journée A +

Mick a dit…

Very poetic! I love these views and that old, rusting gate is chilling in it's way.

namaki a dit…

Il est habité ? Tu parles d'un truc à chauffer !!

Bergson a dit…

c'est un chemin à mouton

Roger Gauthier a dit…

wow j'aime beaucoup. C'est ça (entre autres) qui nous manque ici : l'atmosphère qui vient avec des siècles d'histoire. Bien réussi et intéressant.

Sciarada a dit…

Ciao Hélène, che sia un castello fatato attraverso cui, senza sentieri tracciati e con l'immaginazione si può percorrere la strada del nostro destino?!!!
Allegra settimana!

SusuPetal a dit…

Oh, the open gate looks so sad and alone!

isopeikko a dit…

Jotkut asiat vaan ovat käsittämättömiä :)

JPS a dit…

à croire que cela n'intéresse plus grand monde ces demeures anciennes..quoique une peu grande...

Anonyme a dit…

C'est mon rêve, d'habiter dans une grande maison comme ça avec beaucoup d'enfants autour de moi.
L'anonyme

Solange a dit…

Quelle belle maison dommage qu'elle semble abandonnée.

beatrice De a dit…

Portail ouvert aux intrigues policières, aux romans d'amour, aux nouvelles d'ici et d'ailleurs.

Le siège solitaire en plastique, à défaut de brocard, pour le gardien qui s'imagine châtelain.

Julie a dit…

La chaise raconte la vie délaissée ou peut-être pas.
Ne vois-tu pas une ombre, à la fenêtre?

HPY, je suis toujours émue devant le regard que tu portes sur les lieux que tu croises. Tu éveilles des émotions vives et mon cœur se serre toujours lorsque je voyage chez toi.

Merci.

hpy a dit…

Julie, des commentaires comme le tien me donne la force de continuer même quand je suis fatiguée, si fatiguée.