samedi 14 août 2010

Le gangster du coin

Le Rouquin n'est pas le bienvenu chez nous, car c'est un gangster qui veut se battre avec tout le monde. Ou plutôt, il veut écraser tout le monde sous sa domination.

Le jour il se tient relativement à l'écart, il se méfie de moi, mais une nuit il est entré par une fenêtre laissée ouverte (car j'aime bien garder des fenêtres ouvertes la nuit), réveillant tout le monde.

Moumoune sifflait entre les dents, Nefertiti grognait au plus fort (on aurait dit un lion), DD aussi et moi, je l'ai fait sortir illico presto après l'avoir cherché partout et j'ai fermé toutes les fenêtres derrière lui.

Maintenant je suis presque condamnée à dormir la fenêtre fermée, et tout cela à cause d'un gangster de chat.

12 commentaires:

Amalia a dit…

No ompas teillä hirmu siellä, kun terrorisoi kaikkia :) Ei muuta kun suihkupullo käyttöön ja kytikselle.

Françoise a dit…

Matou, matou va voir ailleurs!

claude a dit…

IL fait très matou vu sur cette photo.
T'es marrante, toi ! Il veut peut être faire comme Fout-le-Camp, piquer un roupillon sur le lit de la chambre d'amis !
Ta maison est un vrai repère à chats.

SusuPetal a dit…

Kujakatin katse!

isopeikko a dit…

Etkä varmaankaan halua lakaista sitä kissaa luudalla pois tiehensä?

Trotter a dit…

Fenêtres fermées, ce n'est pas bon...

Liisa a dit…

Näyttäisi kuljeskelevalta kissalta, käyttää kaikki tilaisuudet hyväkseen.

Marguerite a dit…

Sûr que les chats roux c'est pas des mauviettes. Mais c'est ceux là qu'on aime !

"Il s'est levé à mon approche
Debout, il était bien plus petit
Je me suis dit c'est dans la poche
Ce mignon-là, c'est pour mon lit
Il m'arrivait jusqu'à l'épaule
Mais il était râblé comme tout
Il m'a suivie jusqu'à ma piaule
Et j'ai crié vas-y mon loup

Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Envole-moi au ciel... zoum!
Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Moi j'aime l'amour qui fait boum!

Il n'avait plus que ses chaussettes
Des belle jaunes avec des raies bleues
Il m'a regardé d'un oeil bête
Il comprenait rien, le malheureux
Et il m'a dit l'air désolé
Je ne ferais pas de mal à une mouche
Il m'énervait! Je l'ai giflé
Et j'ai grincé d'un air farouche

Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Je ne suis pas une mouche... zoum!
Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Moi j'aime l'amour qui fait boum!

Voyant qu'il ne s'excitait guère
Je l'ai insulté sauvagement
J'y ai donné tous les noms de la terre
Et encore d'autres bien moins courants
Ça l'a réveillé aussi sec
Et il m'a dit arrête ton charre
Tu me prends vraiment pour un pauvre mec
Je vais t'en refiler, de la série noire

Tu me fais mal, Johnny, Johnny, Johnny
Pas avec des pieds... zing!
Tu me fais mal, Johnny, Johnny, Johnny
J'aime pas l'amour qui fait bing!

Il a remis sa petite chemise
Son petit complet, ses petits souliers
Il est descendu l'escalier
En me laissant une épaule démise
Pour des voyous de cette espèce
C'est bien la peine de faire des frais
Maintenant, j'ai des bleus plein les fesses
Et plus jamais je ne dirai

Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Envole-moi au ciel... zoum!
Fais-moi mal, Johnny, Johnny, Johnny
Moi j'aime l'amour qui fait boum!"


(Boris Vian)

Mick a dit…

My oh my! Just look at him staring you down ... indeed, he has quite an attitude!

Sirokko a dit…

Il y en a qui squatte des maison des autres..

Miss_Yves a dit…

Il a pourtant une bonne tête....
Fin d'une vie de chat pour mon Cachou, aujourd'hui, sur la route où il se baladait si souvent...

Deslilas a dit…

Avec un peu d'amour il aurait fait sûrement un chat très fréquentable et ronronnant.
Deslilas