mercredi 25 août 2010

Les bénévoles

Pendant son voyage autour du monde, en apnée solitaire, sans escale ou presque, mais surtout sans assistance respiratoire, Phalacrocorax passa par de nombreux endroits et quelques envers dont il n'aurait jamais soupçonné existence s'il était resté dans son port d'attache auquel il se sentait, malgré son désir de liberté, étrangement lié.

Un jour il débarqua sur une petite île inconnue, où des gens bien intentionnés s'occupaient depuis longtemps déjà tellement bien de leurs pauvres, que tous avaient depuis peu un travail, de quoi se loger et nourrir convenablement. Ils pouvaient même s'offrir des loisirs.

Ainsi, nombreux étaient ceux qui s'étaient acheté un APN et un ordinateur de dernier cri pour ensuite ouvrir un blog photo. Il y en avaient quelques mauvais, un grand nombre de bons et quelques uns d'une excellence rare.

Tout allait donc pour le mieux, sauf que les personnes qui avaient tout fait pour éradiquer la pauvreté n'avaient plus rien à faire et se sentaient inutiles.

Phalacrocorax put ainsi constater que, contrairement à ce qu'on dit d'habitude, le bonheur des uns fait le malheur des autres, et il ne s'étonna donc pas lorsque les bénévoles décidèrent de confisquer les APN et les ordinateurs des anciens pauvres, d'interdire toute activité de blog, et de faire licencier tous ceux à qui ils s'étaient acharnés à trouver du travail, afin de pouvoir de nouveau s'occuper de leur bénévolat.

Ainsi suscitèrent-ils de nouveau l'admiration de tous ceux qui voyaient le mal qu'ils se donnaient tous les jours afin d'aider les autres, car finalement, qui se soucie vraiment des canards boiteux?

***

L'Histoire du Cormoran, 59° épisode

13 commentaires:

Olivier a dit…

mais pourquoi si le monde était meilleur nous aurions plus rien a faire, on pourrait profiter de la culture, de la nature et de jairimeature....hein...moi j'ai envie d'un paradis (mais païen)

Daniel a dit…

Phalacrocorax et un philosophe!!!
Bon vent...

Cergie a dit…

"HPY jette un oeil ou deux mais le reprend aussitôt et en fait profiter les autres" est un photo et texte blog de première catégorie (je ne me mouille pas là).
Ceci est une photo de printemps : il y a un couple de col vert et bleu mâles qui suit une femelle et surtout des pâquerettes. Il y en a un qui est mandaté par lui même pour surveiller sa conquête et l'autre itou mandaté pour essayer de la piquer à l'autre. La conquête à conquérir a l'air de rien mais elle est hpy, elle surveille ses deux prétendants avec les yeux qu'elle a derrière les oreilles qu'on ne voit pas et qui sont derrière le bec...

claude a dit…

Moi, si je vois un canard boiteux, je lui pose une attelle.

Cergie a dit…

Non le canard ne boite pas, il se dandine en remuant du croupion, et c'est quoi cette bouteille en verre vert encore muselée ?

claude a dit…

Je ne suis pas cane et pourtant je boitille because une sciatique et ça me fait tortiller du croupion.
Pourtant je m'attelle à marcher droit, mais point n'est facile de le faire sans s'aider d'une canne à crosse en bec de canard.
Je ne nage jamais en apnée because mon asthme. J'aurais trop peur qu'on trouve mon corps mort en nageant ainsi.

Famu falsetissa a dit…

Odotan tapaavani Phalacrocoraxin jonakin päivänä tällä saarella joss asun:)

☼ France ☼ a dit…

Bonjour j'espére que ton dos va mieux il le faut. Se soucier des autres mais tu as vu cela où dans une autre planéte je pense. hélas c'est ainsi. Dire que je ne cesse d'aider les autres les personnes seules .... Et qui va donc s'occuper de moi ensuite!!!!!!!!

Kutuharju a dit…

Niinpä, bloggaajissakin voi toki olla aika joukko rampoja ankkoja (maksukyvyttömiä keinottelijoita), mutta onneksi olen tavannut lähinnä vain sellaisia jotka auttavat toisetkin siivilleen :)

Mick a dit…

Let these volunteer for the dinner table!

Roger Gauthier a dit…

Ouais, un philosophe en effet...

Moi je suis contre le travail, contre le bénévolat, contre l'entraide, contre le tabac, contre les cheminées, contre les religions...

Et je dérape je pense.

Mais c'est le fun de suivre cette série.

Roger

alice a dit…

Ouais, mais tout ça va encore finir en cancans...

Thérèse a dit…

Commentaire d'Alice: :-)

Le Bénévolat est consommateur de temps, d'énergie, et de finances.
Union soc., juill.-août 1971, no 201, p. 137.

Je n'ai pas grand chose à ajouter... ce que j'aime bien dans tes blogs c'est que tu ne poses pas question.