lundi 27 octobre 2008

Hominus asinum fricat

Je me demande pourquoi l'âne dérive son nom du latin (asinus) dans tellement de langues. Ne dit-on pas aasi en finnois, åsna en suédois, et âne en français pour ne citer que trois langues de différentes origines (finno-ougrienne, germanique et romane, et dont seule cette dernière est dérivée du latin). Le mot français a d'ailleurs pu être écrit asne à une époque révolue, comme le laisse penser l'accent circonflexe.

De même, là où les français parle d'âneries, les finlandais et les suédois disent de leurs semblables que ce sont des ânes (olet aasi, du är en åsna) quand ils ne sont pas du même avis.

Je m'imaginais alors Socrate disant à son élève Platon "Eres asinus", et Platon lui rétorquant, "Ce n'est pas étonnant qui tu ne saches pas parler latin, puisque tu es grec".

Depuis que j'ai abandonné mes études de latin (2 * 45 minutes) pour des activités autrement intéressantes, je me traite d'asinus. Enfin, je ne l'ai pas fait de suite, sinon je n'aurais pas abandonné les cours pour fréquenter d'autres asini.

Le latin est couramment utilisé pour nommer des plantes et des animaux partout dans le monde. Si un français ne connait pas la valkovuokko ou la vitsippa, il saura que l'anemone nemorosa correspond à l'anémone des bois, tout au moins s'il s'intéresse aux plantes.

Mais comme un âne, je m'égare de l'asinus.

Donc, comme un âne j'ai dans ma vie fréquenté d'autres ânes et je leur ai même frotté le dos (asinus asinum fricat), ce que les français ont traduit par qui se ressemble s'assemble.

N'osant vous traiter, vous mes fidèles co-blogueurs et co-blogueuses, d'ânes et d'ânesses, j'ai légèrement modifié la locution latine ci-dessus, afin de poliment vous conseiller de mettre votre portrait sous la rubrique "Semper fidelis" à droite, et vous abonner à mes âneries presque quotidiennes. (Ne me demandez pas comment ça fonctionne, n'oubliez pas que je suis un âne.)

Voilà le pourquoi de la rubrique Hominus asinum fricat (l'homme frotte l'âne). Bien entendu, ceci n'est pas une réponse à ma question initiale, pourquoi le latin asinus est à la base de tellement d'ânes dans ce monde, et par la même occasion, si l'animal asinus est d'accord pour qu'on utilise son nom pour parler de personnes parfois beaucoup moins intélligentes que lui.

Si ceci n'est pas très clair, n'oubliez pas que l'âne n'est pas toujours celui qu'on croit!

***

Miksikohän aasi on saanut nimensä latinasta (asinus) niin monella kielellä. Aasi suomeksi, åsna ruotsiksi, ja âne ranskaksi, mainitakseni vain kolme eri alkuperää olevaa kieltä (suomalais-ugrilainen, germaaninen ja romaaninen, joista vain jälkimmäinen on peräisin latinasta). Ranskankielinen aasi on ehkä kirjoitettu asne joskus kauan sitten.

Samoin kuin suomalaiset ja ruotsalaiset, myös ranskalaiset sanovat ystäviään aaseiksi (du är en åsna, tu n'es qu'un âne) kun nämä eivät ole heidän kanssa yhtä mieltä.

Kuvittelin sitten Sokrates'n sanomassa oppilaalleen Platon "Eres asinus", ja Platon vastaamassa hänelle: "Ei ole yllättävää, ettet osaa puhua latinaa, kreikkalainen kuin olet."

Siitä lähtien kun lopetin latinan opiskeluni (2 * 45 minuuttia) tehdääkseni muuta kiinnostavaa, olen haukkunut itseäni asinukseksi. No, ehkei aivan välittömästi, sillä muuten en olisi jättanyt opintoni kesken, osallistuakseni muiden aasien lailla toisenlaiseen ajanviettoon.

Latinaa käytetään yleisesti ympäri maailmaa kasveja ja eläimiä nimitellessä. Jos ranskalainen ei tiedä mikä on valkovuokko tai vitsippa hän tuntee anemone nemorosan, ja löytää siten anemone des bois'n, ainakin jos hän on kiinnostunut kasveista.

Mutta aasin lailla poikkean asinuksesta.

Siis, elämässäni olen aivan kuin aasi hakeutunut kaltaisteni seuraan, olen jopa hieronut heidän kanssa asiaa (asinus asinum fricat).

Koska olisi epäkohteliasta kutsua teitä, arvoisia ja uskollisia kanssabloggaajia aaseiksi, olen hieman muuttanut edellistä latinan lausetta, neuvoakseni teitä tallentamaaan muotokuvanne kohtaan "Semper fidelis "oikealla, ja tilaamaan minun lähes päivittäisiä aasin tekemyksiä. (Älkää kysykö minulta miten se toimii, muistakaa että olen aasi.)

Siksi otsikoinkin Hominus asinum fricat (ihminen hieroo aasia). Tietenkään tämä ei ole vastaus alkuperäiseen kysymykseeni, miksi latinalainen asinus on perustana niin moneen aasiin tässä maailmassa, ja samalla, mikäli eläin asinus hyväksyy sen että käytämme sen nimeä puhuaksemme sitä paljon vähemmän älykkäistä ihmisistä.

Jos tämä on epäselvää, älkää unohtako että aasi ei aina ole se ketä aasiksi uskomme.

29 commentaires:

KooTee a dit…

Ihan ekaksi, tuo ei ole varmaankaan aasi vaan hevonen. Pitää pyytää asiantuntijan (Neulekirpun lausuntoa)
ja toiseksi aasi on itseppäinen ei tyhmä, siis samanlainen kuin härkä eli härkäpäinen. Samanlainen mitä on allekirjoittanutkin.

KooTee a dit…

Vedetäänpä hiukan takaisin, taitaa olla sittenkin aasi, tuosta turpavärkistä päätellen?
Mitäpä minä suurimman osan elämästäni kaupungissa asustaneena tiedän aasit, muuliaasit ja muut kavioeläimet ovat minulle aika tuntemattomia.

hpy a dit…

Kootee, onko joku vaittanyt etta tuo hevonen on aasi? Hyi, miten ilkeata!

evlahos a dit…

very beautiful animal you have there

Peter a dit…

Tu as fait 2 * 45 minutes de latin et tu maitrises la langue bien mieux que moi (4 ans) ! J’imagine que si les nordiques on utilisé le même mot que les gens du sud de l’Europe, c’est que il n’y avait pas d’ânes chez eux (je parle de l’animal) dans les anciens temps. ?
Il faut bien faire la différence antre anus and asinus (les deux traduits « ass » en anglais).

Je suis déjà ton semper fidelis (et toi ?) !

nazzareno a dit…

moins cher et plus fort que le cheval, on peut boire son lait, on peut manger sa viande, il n'est pas stupide mais tenace, il est aussi beau (le blanc avec les yeux bleus du Sardegna), et il y a encore qui le considère l'image de la sottise...
les habituels préjugés des sot

Olivier a dit…

Je me demande, si today je ne comprends pas mieux la version Finlandaise ;o)).

je t'écrase, j'ai fait un cour de latin (a peine 40 minutes), et on m'a dit que ce n'était pas obligatoire, alors hop direction le café ;o)). J'ai fait aussi un cour de grecque, mais la c'est le prof que l'on a retrouvé au café ;o)). Donc après ton post, te voila avec déjà 7 Semper fidelis, comme quoi les ânes sont très obéissant ;o))

Miss_Yves a dit…

Deux fois 45 minutes...par jour?
Par semaine ?Et pendant combien d'années ?
J'admire cette ligne de tension de l'encolure de l'âne vers la main humaine...
Miss Yves

Delphinium a dit…

Peter parle d'anus. C'est franchement dégoûtant. Je n'ai pas beaucoup de temps aujourd'hui gente dame, je repasserai peut-être ce soir mais rien n'est moins sûr. je me suis donc abonné et je fais donc partie maintenant de la liste sans fin des ânes qui viendront vous voir avec amour. Bises

SusuPetal a dit…

Aasi tai ei, mutta näyttää tykkäävän taputtelusta.

Webradio a dit…

Suis-je un âne si je dis que le CHEVAL sur la photo est très mignon ???

alice a dit…

Je dois être un âne particulièrement rebelle puisque je n'ai même pas attendu que tu nous invites...
Je dois être aussi un âne particulièrement buté puisque j'ai beau faire des efforts, je vois un cheval...

Marie-Noyale a dit…

Ils ont une drole de tronche les anes Normands!!!

Bergson a dit…

Moi qui suis un latiniste convaincu (ou con vaincu) par 4 années, je souffre trop de ne point me poser de question existentielle comme celle évoquée.

Peut être ne suis je qu'un âne?

Pena a dit…

Un beau sourire!

Deslilas a dit…

Il faut continuer la réhabilitation de l'âne !
La Fontaine déjà avait écrit "Le plus âne des trois n'est pas celui qu'on croit" dans sa fable Le Meunier, son Fils et l'Ane.

Mick a dit…

Admittedly, I'm much more interested in that thing through which the rope disappears - there in the trees.

Hyde DP a dit…

marvellous picture - such a lovely texture

Cergie a dit…

Coucou Hpy, on n'est pas des bourrins alors je passe en vitesse en rentrant à Cergy
J'aurais bien aimé avoir travaillé plus sériously et thouroughly le latin qui m'eut été fort utile non seulemnt pour m'entendre avec d'autres foldingues de botanique du monde entier (cela c'est pasd dur, une bonne 'bible" et hop it is in the pocket), mais surtout pour rien qu'en les lisant savoir comment est la plante si elle est tomatosum ou autre et qui la découverte

Cergie a dit…

Heu, on ne dit ni n'écrit "de suite" qui signifie "à la suite" mais "tout de suite" quand on jacte bon français

Cergie a dit…

Ce préambule posé :

Madame Hpy vous êtes priée d'aller cueillir ce qui vous revient sur "Cergipontin"

Personne ne t'a fait le coup avant, I hope so ?

hpy a dit…

Delphinium, ce soir ou un autre soir, tant que vous repassez le tas qui m'attend depuis trop longtemps déjà, c'est bon. (Qu'est-ce que je n'aime pas le repassage!)

Webradio etc, ai-je dit que l'animal de la photo était un âne?

Cergie, je ne vais pas cueillir ta fleur!!! (Merci)

Isopeikko a dit…

Asian vierestä kuten tavallista: Aasia on pala aasia, onkohan siellä monta aasia?

Maxime a dit…

Ils sont vraiment bizarres les ânes, dans ton pays - ou alors c'est moi qui me suis fait avoir la dernière fois que j'ai monté un cheval...

delphes a dit…

je n'aurai pas le temps de passer demain matin mais demain après-midi je pense. A bientôt donc et que les étoiles brillent sur votre oreiller cette nuit. ;-)

Therese a dit…

Attendons le 4 novembre pour savoir combien d'ânes ont voté! Pour la petite histoire l’âne étant le symbole (non officiel) des démocrates à l’encontre des républicains dont le symbole (officiel lui) est l’éléphant.

Bien sur je suis abonnée. Pour m'afficher il faudra attendre, j'ose avouer je ne sais pas faire et même si je savais... hum.

Rolka a dit…

En toute modestie et sans vouloir ne froisser personne, il ne me semble pas que ta photo représente un âne ? Je pense également qu'il y a une petite faute d'orthographe dans la dernière ligne de ton texte en suédois (qui est en fait du finlandais (!) il n'y a sûrement pas 3 trémas sur les 3 a du mot älkää ou alors c'est alors c'est une décoration ? (rires)
La dernière ligne d'écriture est toujours la plus difficile à rédiger dans un texte, on est peu plus fatigué qu'au début. Je découvre ainsi qu'il ne devrait pas avoir d'accent circonflexe sur le i de croit, il n'a pas sa place ici. (explication: quand on est un âne, on ne croît pas, on reste petit !)

hpy a dit…

Rolka, le circonflexe a été retiré! Quand aux trois trémas, je ne vois pas! (Ce n'est ni du suédois, ni du finlandais, mais du finnois.)
Et personne n'a prétendu que l'animal qui se fait fricoter sur la photo est un âne.

âne debout a dit…

N'est pas âne qui veut.