mardi 24 avril 2007

Vive l'éléctronique



Dimanche nous nous invitons chez Peter de chez PHO. Ca fait longtemps que nous n'avons pas mis les pieds à la capitale.

Nous nous mettons sur notre trente-et-un. Même la voiture est propre.

Au bout d'une quarantaine de kilomètres c'est la panne éléctronique.

Rien ne va plus. Rien, à part l'essuie-vitre et les phares que nous ne pouvons plus arrêter. Pourtant il fait très beau. Pas un nuage en vue.

Demi-tour, destination la case départ, où il faut débrancher la batterie pour pouvoir tout arrêter.

Aujourd'hui l'éléctronique est au garage.

***

Heureusement j'ai eu le temps de faire ma photo habituelle. Sinon - pas de souvenir de notre escapade à Paris.

18 commentaires:

hpy a dit…

Pa vag till Paris rakar vi ut for motsatsen till motorstopp. Ett elektroniskt problem gor att vi inte kan stanna motorn. Vindrutetorkarna putsar bort det inbillade regnet, och lyktorna stralar mot en skinande sol. Vi vander om, hem igen. Lyckligtvis hann jag ta mitt vanliga foto for att fa ett minne av var dag i huvudstaden.

Matkalla paakaupunkiin automme ei suostu enaa pysahtymaan. Vaikka yritamme sammuttaa moottorin, se surisee yha mukavasti. Palasimme takasin kotiin ja irrotimme akun jotta kaikki pysahtyisi. Valot, tuulilasin pyyhkimet... Onneksi sain napattya tavanomaisen valokuvani. Nain minulla on muisto Pariisin paivastamme.

hpy a dit…

Question à Peter. Est-ce que cette photo n'et pas representative de ma phrase "Rien de nouveau sous le soleil"?

Cergie a dit…

TU ME FAIS trop MARRER !
Des histoires de bagnoles on en a tous à raconter comme ça
On dirait qu'elles ont une vraie vie et que parfois elle sse rebellent, elles en ont ras le toit de nous servir fidèlement alors elles se vengent. Nous avions une cox et elle nous a emmenés partout jusqu'au Maroc, à Lilles. Mais le jour où les essuie glaces sont tombés en panne (c'est le contraire de vous) alors qu'on était sous une pluie battante et qu'on allait passer la frontière belge !!!! On a bricolé un système avec une ficelle que j'actionnais de l'intérieur. Heureusement la pluie s'est arrêtée quand on a passé la frontière. Au moins ton aventure t'as donné une excuse pour prendre une photo de ton coin fétiche. Lui au moins ne te trahira jamais. Il fonctionne à l'énergie solaire...

Cergie a dit…

Les arbres sont pas en avance chez toi mais les genêts sont en fleurs...

JULIE K a dit…

Å det var ju litt tråkigt at ni måtte vænda. En ganska spesielt problem ja, med en motor som inte stannar.

Peter a dit…

Tu as fait des liens à "voiture" et "habituelle", mains non à "trente-et-un". Dommage.

Le plus triste pour moi était que vous ne soyez pas venus. Ca fait des années qu'on ne s'est pas vus. Le temps était magnifique, j'avais réservé une table sur une terrasse à coté de chez moi, le champagne était au frigo...

Un nouvel essai le week-end prochain?

Peter a dit…

Pardon. Il y avait aussi une question pour moi concernant notre discussion d'hier au sujet de "Nil novi sub sole" (sur mon blog). Ma réponse est encore neutre (on n'est pas suédois pour rien). Même si une panne de voiture n'est pas un événement et que la photo ressemble à quelques photos précédentes, il y avait pourtant quelque chose de nouveau: Vous étaient en route pour moi et pour Paris...

hpy a dit…

Nous reprendrons la route de Paris bientôt. Ce n'était qu'un bug dans l'éléctronique, du peut-être que la clé est "tombée" défectueuse en cours de route. La voiture ne la reconnaissait plus, et a agi comme si elle avait été volée, sauf qu'elle a fait le contraire de ce qui aurait du arriver. Car logiquement elle aurait du s'arrêter. Mais je sais d'expérience que ce n'est pas agréable lorsqu'une voiture s'arrête en plein milieu d'autoroute. (Si tu te rappelles ma Mini...)

eva a dit…

Vilken läcker bild ! Rörelse helt klart !

Kram Eva

Peter a dit…

Moi aussi, j'avais une "mini", mais avant de m'installer en France. Elle était géniale, sauf pour l'électronique... On ne savait jamais ce qui pourrait arriver quand on appuyait sur un bouton. Aujourd'hui je suis - pour le moment - content de ne plus avoir une voiture (depuis trois semaines).

Mais, il y a une différence entre habiter Fécamp et Paris.

Liisa a dit…

Päinvastainen ongelma oli aikoinaan meidän autossamme. Kun sen parkkeerasi jonnekin, sen saattoi löytää kymmenen metriä kauempaa, mikäli vaihde oli jäänyt päälle. Se auto oli ranskalainen Simca 1100. :)

Isopeikko a dit…

Autoja ei voi käsittääkään ollenkaan.

Delphinium a dit…

Je me rappelle d'un petit épisode de mon enfance. Nous étions partis avec mes parents en France pour la sortie de la fanfare. Mon père roulait à l'époque en Audi 80. La malheureuse était déjà bien vieille et n'a pas vraiment supporté le voyager aller. Impossible de la faire redémarrer avec la clé de contact. Alors mon père qui est un génie, a réussi par un tour de force extraordinaire à la faire démarrer avec un tournevis, planté dans le trou dévolu normalement à la clé de contact. Et nous sommes rentrés chez nous de cette façon, le tournevis à portée de main. Je ne me rappelle plus comment cette pauvre Audi a fini... Paix à son âme.

hpy a dit…

Merci de tous vos commentaire - tack for alla kommentarer - kiitos kaikista kommenteista - thanks for all your comments - dank u - tak -vielen Dank - spaziba - gracias - grazie tante - mange takk - pateiciba - padeka - agradecimiento - tanu - podzieka - podakovanie - tesekkur ederim - koszonet - ...

david santos a dit…

O dia 25 de Abril de 1974 foi o dia do derrube da ditadura fascista em Portugal, a chamada REVOLUÇÃO DOS CRAVOS, e a queda do (poder) dos inimigos do povo. 25 de Abril, sempre.

Day 25 of April of 1974 was the day of it knocks down of the dictatorship fascist in Portugal, the call REVOLUTION OF the flowers, and the fall of the power of the enemies of the people. 25 of April, forever!
يوم 25 نيسان 1974 كان يوم تقرع عليها من الديكتاتوريه الفاشيه في البرتغال والدعوة للثورة الزهور ، وسقوط سلطة أعداء الشعب. 25 نيسان ، الى الابد!


День 25 апреля 1974 года, в день он постучит в воздухе фашистской диктатуры в Португалии слово О РЕВОЛЮЦИИ цветы, и падение власти враги народа. 25 апреля, навсегда!
Le jour 25 d'avril de 1974 était le jour de lui frappe vers le bas du fasciste de dictature au Portugal, de la RÉVOLUTION d'appel des fleurs, et de la chute de la puissance des ennemis du peuple. 25 d'avril, pour toujours !
Tag 25 von April von 1974 war der Tag von ihm klopft unten vom Diktaturfaschisten in Portugal, von der Anruf REVOLUTION der Blumen und vom Fall der Energie der Feinde von den Leuten. 25 von April, für immer
25天41974年的一天,它拍下來的法西斯獨裁政權,葡萄牙 號召革命的鮮花,秋天的權力得到人民的敵人. 25日,永不停息

Pia, uppe i det blå a dit…

Helt klart rörelse. :-)
/P

Maxime a dit…

Ca c'est bien le progrès ! on invente des trucs qui vont embêter tout le monde, sauf, évidemment les voleurs de voiture, qui eux, sauront évidemment comment les contourner.
Du reste, est-ce que ça se vole encore, les voitures ? En ce moment, on parle plutôt de celles qui brulent, et là le truc de la panne électronique c'est pas super-efficace - ça inciterait plutôt le légitime propriétaire à y mettre lui-même le feu et à prendre le train !

lyliane a dit…

Tu vois à quoi est payé Michel!!! A essayer des voitures dans des pays magnifiques et elles ne roulent pas mieux pour autant!!!