dimanche 22 avril 2007

Mea culpa


Je voulais être fidèle à ma réputation de grand penseur.
Toute la nuit j'ai réfléchi. Réfléchi et réfléchi.
Qu'est-ce que je vais bien pouvoir mettre sur mon blog demain matin? Quelque chose de grandiose, à la hauteur de mon immense talent.
Pas une idée ne m'est venue. Pas un éclair de lumière.
C'était le noir complet. La pression était trop grande.
Je me demande si c'est parce que j'ai gardé quatre des cinq prix que j'aurais du distribuer! Que j'ai été égoïste! L'imbécile que je suis!
Ma belle certitude d'être grande et célèbre est tombée à l'eau! Je nage dans les tourbillons des profondeurs. Vais-je un jour remonter à la surface de nouveau?
En attendant, vous pouvez écrire le texte pour la photo du jour vous-mêmes, moi j'abandonne le blog pour aujourd'hui!

7 commentaires:

hpy a dit…

Eftersom jag fatt ett sa fint pris som tankebloggare ville jag skriva nagot utmarkt idag. Hela natten har jag legat och funderat. Men inget resultat. Jag undrar just om det ar for att jag beholl fyra av de fem prisen jag skulle dela ut? Jag ar en verklig egoist. Jag var sa saker pa min overlagsenhet och nu har jag fallit ner pa bottnen. Kommer jag att kunna dyka upp igen en dag? Under tiden far ni skriva dagens fototext sjalva, jag ger upp bloggandet for idag!

Saatuani niin hienon ajatuspalkinnon, halusin kirjoittaa jotain erinomaista tanaan. Koko yon olen miettinyt. Halusinhan nayttaa parempuuteni! Mutta ideasta ei nakynyt aavistustakaan. Johtuukohan se siita etten antanut eteenpain kuin yhden viidesta palkinnosta ja pidin nelja itselleni? Itsekas olen. Nyt olen aivan pohjassa enka tieda pystynko nousemaan pinnalle viela jonain paivana. Sita odotellessa saattte kirjoittaa paivan kuvatekstin itse, mina luovun bloggaamisesta talta paivalta.

Peter a dit…

Même sans inspiration (selon toi-même) ta "pensée" du jour est comme d'habitude très intéressante et bein formulée; le calvaire du bloggeur qui s'est donné l'obligation d'avoir au minimum un sujet par jour. En plus, maintenant avec ton prix et un grand nombre de visiteurs tous les jours...tu sais que les attentes sont énormes.

Moi qui débute commence à subir les mêmes souffrances. On a peut-être le droit d'un jour de repos de temps en temps? Les bloggeurs ont des droits de vacances?

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

bonjour, le m'essaye:
"des ecluses à niveau
de l'eau mais, mais pas trop
l'ecluse sert à faire le niveau
vers le bas ou vers le haut"
tu as raison c'est dimanche j'abandonne
patrick

Hogrelius a dit…

Idag är det en dag med ???????????????? både här och där! Sånt inträffar med jämna mellanrum.

Cergie a dit…

Tu connais le principe de Peters ? Et ben voilà t'en es atteinte :

Tout employé tend à s'élever jusqu'à ce qu'il atteigne son seuil d'incompétence et alors il s'arrête
Ce qui fait que c'est la chienlit car la société est faite d'incompétents

Ou quelque chose comme ça.

C'était bien la pêche ?

Demain tu chanteras : Ah ça ira ça ira ça ira !
...
(Du moins j'espère...)

Va...

Pour la légende : la meilleure façon de pêcher est de disposer des nasses et d'ouvrir les vannes
Ca s'appelle la pêche au menu fretin ou la pêche aux voix

kootee a dit…

Patoutunut mieli, HPY. Avaa sulku niin ajatus virtaa taas.

Maxime a dit…

Des portes d'écluse : Elles ne s'ouvrent que lorsque l'eau est étale des deux cotés. Il ne sert à rien de forcer les choses; il faut attendre, c'est tout.

Et le principe de Peters, qui n'a rien à voir avec tout ça, c'est que tout bon employé normalement compétent reçoit des promotions, jusqu'à ce qu'il atteigne son niveau d'incompétence. Mais je te rassure, cela reste une vue de l'esprit, et je connais beaucoup d'exemples ou, au contraire, une promotion vers un travail plus valorisant ou motivant dévoile de nouvelles compétences, insoupçonnées jusqu'alors.
Je pense que Peters, dans son domaine, avait alors atteint son propre seuil d'incompétence lorsqu'il a formulé son principe!