lundi 30 avril 2012

Quel foutoir!

La campagne présidentielle avance, et plus ça avance, plus j'ai l'impression que ce n'est qu'une mauvaise bouffonnerie.

Des vieille histoires - inventées ou non, on ne sait pas, d'ailleurs on s'en fout - font surface, les uns et les autres sont traînés dans la boue, et personne ou presque ne s'occupe des programmes des candidats.

Je ne pense jamais avoir vu une campagne d'un aussi bas niveau, nulle  part, même dans des démocraties naissantes, et pourtant l'Europe - dont la France fait partie - a souffert, souffre et souffrira encore d'une situation économique qu'on ne pourra appeler bonne, même en y mettant beaucoup de bonne volonté.

Je ne prétends pas que les candidats eux-mêmes soient à l'origine de tout ce qui se trame. Derrière des ragots de toute sorte se trouvent sans doute des gens "bien intentionnés"  mais s'il vous plaît, montez un peu le niveau de la campagne au lieu de nous prendre tous pour des demeurés!

Le pire, c'est que le futur président de la république risque d'être élu sur des bases complètement erronées.

On se croirait à la maternelle.

Pardon les enfants, même vous, vous êtes plus sérieux.

13 commentaires:

isopeikko a dit…

Hienossa asennossa on jotkut linnut noista :)

orvokki a dit…

Heititkö lokeille pulla tms., jotta sait ne noin loistavaan kasaan.. :)

(Lokkejahan nuo ovat, jotain lajia, mutta ei kalalokkeja)

ALAIN a dit…

Quelque soit le niveau de la campagne, c'est quand même un choix de société et je pense que, malgré les "affaires" qui sortent au bon moment, la plupart des électeurs votent selon leurs convictions.

claude a dit…

Il est mignon ton ti lutin. Son frère aussi d'ailleurs.
Comme tu a raison, Hélène ! Cette campagne présidentielle est tout et n'importe quoi, sauf ce qu'elle devrait être. Le petit N veut à tout prix garder sa place et le père F veut surtout la lui piquer.
Et tout ce vilain petit onde se tire dans les pattes, se volent dans les plumes et en plus, il y a de la vengeance dans l'air. C'est pitoyable ! Tout cela ne donne vraiment pas envie d'aller voter. C'est ke cirque et on se demande s'ils ne sont pas tous des clowns.
Surtout un, avec toutes les casseroles qu'il se traîne au derrière, il ferait mieux de la fermer. In finit par ne plus en avoir de convictions.

Suzanne Bouchard a dit…

Je ne crois pas que la France soit la seule dans cette débilité d'élection, mais on vote maintenant pour le moins mauvais et non pour le meilleur :)

Mick a dit…

In a short while, we will have this same sort of election shenanigans happening in America. Perhaps I should let the cat vote this time ... but, I don't have a cat anymore.

Solange a dit…

C'est un problème répandu, les bons chefs d'état sont difficile à trouver.

sirokko a dit…

Oiva kuva aiheeseen, pressanvaalithan onkin oikein nokkimiskisa, tukijoukot mukana taistelussa. Tuommoista loan heittoa se on ollut USA:ssakin, eikä Suomikaan paljon jälkeen jäänyt.
Meillä on ihan kohta parlamenttivaalit eikä ketään vois vähempää kiinnostaa, varmaan joutuvat taas 'kaunistelemaan' osallistumismääriä..

ELFI a dit…

la politique n'est pas limpide comme l'eau de la mer...mais les oiseaux sont splendides!!! :)))

Cergie a dit…

Du moins ne leur a-t-on pas rogné les ailes à ces oiseaux marins, ils peuvent voler ne serait-ce que dans les plumes. Ce n'est jamais tant le foutoir dans les nuées, comme dans les hordes de loups. Il y a toujours des hiérarchies fondées sur la force et des qui mangent avant les autres et peuvent se reproduire. A moins de s'exiler, comme Phallacocorax ?...

Jeanine Sadoine a dit…

tu as raison Hélène, quelle campagne décevante faite de petites phrases assassines, tous ces gens lavent leur linge sale au détriment d'une construction efficace pour nous sortir de l'impasse.

Fifi a dit…

La photo du "foutoir" est splendide !

Joan Durand a dit…

Magnifique photo!