vendredi 30 mars 2012

Des petits malheurs

Il n'y a pas longtemps, j'ai joué au jeu "lister dix choses qui te rendent heureux(se)".

Et si on faisait le contraire?

Personne ne m'a soufflé ce jeu; je n'ai donc personne à remercier (ce qu'on doit en règle générale faire quand on s'est vu(e) hériter de la lourde tâche de lister dix bonheurs, sept souvenirs, ou toute autre chose dans le même style).

Je décide donc de lancer le jeu que j'appellerai "lister trois petits malheurs". Je n'en mets pas plus, car il ne faut pas trop penser aux malheurs, mêmes infiniment petits.

Voici ce que je n'aime pas:

1. Les standards automatiques qui te disent, pour obtenir tel et tel service, presser le un, pour tel autre service  le deux etc, et où tu mets un temps fou pour arriver à la personne que tu souhaites avoir (et qui en fin de compte se trouve occupée, ou absente).

2. Quand le tri postal se trompe et que je me trouve avec le courrier de quelqu'un d'autre dans ma boîte à lettres. Ces jours là je comprends pourquoi certains courriers très importants ne me sont jamais parvenus. (Tout le monde ne doit pas remettre le courrier mal acheminé à la poste, mais plutôt à la poubelle.)

3. Quand DD rentre après quelques jours d'absence et qu'il se met aussitôt devant MON ordinateur pour jouer aux mêmes jeux imbéciles avec lesquels je m'amuse de temps en temps.

J'aimerais bien transmettre ce nouveau jeu à Simpukka (qui m'avait fait suivre le jeux des dix bonheurs), ainsi qu'à Cergie (que je n'embête plus avec les défis depuis pas mal de temps) et Claude qui, j'en ai l'impression, est toujours heureuse de jouer. Vous ne me laisserez pas tomber, hein? (Cela me ferait un quatrième petit malheur de plus.)

19 commentaires:

Oma tila ja ajatuksia a dit…

Bonsoir!

Je te donne un jeu de lister dix bonheurs.

O.T.♥

P. S. Quel plaisir de lire en français pendant une longue période

Simpukka a dit…

Haaste vastaan otettu, merci.
Kivan uudenlaisen aiheen keksit kaiken positiivisuuden vastapainoksi. Listasi numero 1, seurustelu automaattien kanssa on todellakin ärsyttävää ja turhauttavaa.

Thérèse a dit…

Bien vu, des p'tits malheurs en commun...
et puis ces taxations quand on appelle... je me demande si ils ne vous font pas attendre rien que pour vous faire payer un peu plus...

ALAIN a dit…

Les choses que tu n'aimes pas, Il n'y en a que trois ? Tu es une sainte !

Daniel a dit…

Ouf! ce ne sont pas des vrai malheurs, ouf!
Des agacement tout au plus bien sur il faudrait pas qu'ils deviennent des malheur conne le p'tit bonheur...
Aller passe un bon weekend A +

(Paroles Félix Leclerc)

Le p'tit bonheur

C'était un petit bonheur
Que j'avais ramassé
Il était tout en pleurs
Sur le bord d'un fossé
Quand il m'a vu passer
Il s'est mis à crier:
"Monsieur, ramassez-moi
Chez vous amenez-moi

Mes frères m'ont oublié, je suis tombé, je suis malade
Si vous n'me cueillez point, je vais mourir, quelle ballade !
Je me ferai petit, tendre et soumis, je vous le jure
Monsieur, je vous en prie, délivrez-moi de ma torture"

J'ai pris le p'tit bonheur
L'ai mis sous mes haillons
J'ai dit: " Faut pas qu'il meure
Viens-t'en dans ma maison "
Alors le p'tit bonheur
A fait sa guérison
Sur le bord de mon cœur
Y avait une chanson

Mes jours, mes nuits, mes peines, mes deuils, mon mal, tout fut oublié
Ma vie de désœuvré, j'avais dégoût d'la r'commencer
Quand il pleuvait dehors ou qu'mes amis m'faisaient des peines
J'prenais mon p'tit bonheur et j'lui disais: "C'est toi ma reine"

Mon bonheur a fleuri
Il a fait des bourgeons
C'était le paradis
Ça s'voyait sur mon front
Or un matin joli
Que j'sifflais ce refrain
Mon bonheur est parti
Sans me donner la main

J'eus beau le supplier, le cajoler, lui faire des scènes
Lui montrer le grand trou qu'il me faisait au fond du cœur
Il s'en allait toujours, la tête haute, sans joie, sans haine
Comme s'il ne pouvait plus voir le soleil dans ma demeure

J'ai bien pensé mourir
De chagrin et d'ennui
J'avais cessé de rire
C'était toujours la nuit
Il me restait l'oubli
Il me restait l'mépris
Enfin que j'me suis dit:
Il me reste la vie

J'ai repris mon bâton, mes deuils, mes peines et mes guenilles
Et je bats la semelle dans des pays de malheureux
Aujourd'hui quand je vois une fontaine ou une fille
Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux
...Je fais un grand détour ou bien je me ferme les yeux...

claude a dit…

Ce sont trois petits malheures que tu n'aimes pas et qui t'énervent surtout. Tu me croîras si tu veux mes tes deux premiers sont également les miens. Pour le troisième Philippe ne touche jamais à MON ordi.
Je m'y colle de suite.
Merci, Hélène !

hpy a dit…

Je pourrais lister un quatrième petit malheur, le fait d'avoir tellement de travail (paperasse) en ce moment que j'ai ouvert mon ordi ce samedi matin pour cause de boulot. Un petit bonheur qui vient le compenser, c'est d'avoir vos petits mots dans mon courriel - je ne m'y attendais pas aussi tôt! Merci à vous tous. Et maintenant, au boulot.

claude a dit…

Heureusement que des petits bonheurs viennent faire la chausse aux petits malheurs.

Delphinium a dit…

Quand je me lève le matin après une soirée pendant laquelle j'ai fait la teuf, j'ai souvent mal au crâne et je ressens toujours cela comme un petit malheur. C'est exactement ce qui m'arrive ce matin. Burp...

Flo de Sendai a dit…

Coucou !
Le numero 3 m'a bien fait rire !;0))

Bisous bisous !

Marguerite-marie a dit…

oui, ce sont des irritations sauf la 3 qui, c'est vrai est un vrai malheur!!!encore que!
moi je n'ai pas cet inconvénient car j'ai un fixe que Mon mari ne DOIT pas toucher, lui a un portable et j'ai été son prof d'informatique j'ai donc un accèsillimité sur son ordi.

isopeikko a dit…

Kissoja. Ne ovatkin mukavia, pehmeitä ja teräviä :)

sirokko a dit…

Idem pour 1 et 2. Mais je n'ose même pas imaginer le troisième..

Oxygène a dit…

Bonjour HPY. Je ne t'étonnerai sans doute pas en te disant qu'un de mes petits malheurs est d'ouvrir le hublot de ma machine à laver et de découvrir en sortant mon linge que je n'ai pas acheté une bonne marque de mouchoirs en papier... ;-)
Petit malheur n° 2 : J'ai beau surveiller; la poussière rentre toujours dans la maison et se dépose partout
Petit malheur n°3 : idem pour les moutons qui se cachent sous le lit (je vais peut-être devoir installer une clôture électrique ;-))
Très bon dimanche à toi

Peter Olson a dit…

Les malheurs de Sophie et de hpy ne sont pas les mêmes. Sophie était peut-être plus à plaindre ? :-)

Cergie a dit…

Tes petits malheurs ne sont rien qu'une léchouille de chattes et de chat ne puissent arranger. Heureusement que tu nous as épargné tes grands malheurs car je me souviens d'un message fameux que j'avais fait à l'époque où Imparfait Présent nous parlait de ses malheurs et que j'avais une visiteuse que je n'ai plus souvent ni toi non plus, quel malheur !!!!

Cergie a dit…

(J'ai bien noté le défi)

Cergie a dit…

Que voilà une bonne chose de faite : écrit, publié et même commenté !
Ce matin j'ai lu dans le Parisien que les français étaient joyeux, joyeux ne voulant pas dire heureux.
Chalut !

Cergie a dit…

Des nouvelles du défi la suite :

Wondassista a répondu

http://wondassista.blogspot.com/2012/04/ce-defi-peut-nous-sembler-facile.html

Alain aussi :

http://alain-34.blogspot.com/2012/04/encombrants.html

Ni l'un ni l'autre n'a nommé de victime expiatoire pour relayer....