mercredi 29 septembre 2010

On démolit

Hier, en début d'après-midi, j'ai fait mon tour plus ou moins habituel en ville, sous un crachin que certains appelleraient typiquement normand.

J'en ai profité pour jeter un œil sur les gros titres des journaux locaux. On y annonçait la liquidation de la Criée, dont on entendait parler des problèmes de trésorerie depuis longtemps déjà.

En passant devant les anciens locaux des Salins du Midi, fermés au moment de la crise financière, j'ai vu que la démolition était en bonne voie. Bientôt il ne restera plus rien de ces locaux que j'ai connus pour m'y être rendue plusieurs fois.

Il parait qu'on y installera le Pôle Emploi (regroupement de l'ANPE et des ASSEDIC), et il est vrai que, puisque les fermetures ne sont pas finies à Fécamp, il vaut mieux prévoir de la place pour pouvoir accueillir tous les chômeurs et sans emploi actuels et futurs.

A qui le tour? J'ai mon idée, mais je ne dirai rien pour ne pas leur porter la poisse.

Pendant ce temps on crée un port à sec pour les plaisanciers. Je ne sais plus combien de places supplémentaires. Alors, puisque tout ce monde a les moyens de s'acheter un petit ou un gros bateau, c'est que cela ne va pas si mal que cela! Non?

13 commentaires:

Olivier a dit…

c'est du grignotage (méthode douce pour détruire) et c'est pas bon pour le régime (j'en sais quelque chose ) ;o))

claude a dit…

Dans ce pays, tout est fait maintenant pour les gens s'ont du fric ou qui ne bossent pas. Comment veux tu que ça marche !!!
Ici il est poussé un lieu administratif, où il n'y a que des trucs, en dehors de la garderie des tous petits, pour ceux qui ont perdu leur travail ou qui en cherchent, des centres sociaux de ci, des de ça, et surtout la peception qui piquent surtout le pognon à ceux qui n'en n'ont pas beaucoup.
Edfier un pôle emploi à la place des Salin du Midi de Fécamp, y a de quoi se foutre à l'eau !

Marguerite-marie a dit…

mais si le port prend de l'ampleur certains pourraient peut-être y trouver de l'emploi: à port Crouesty beaucoup de gens y travaillent, électronique, entretien des bateaux, mise à l'eau, remise à sec....restauration des plaisanciers .

Roger Gauthier a dit…

Quand je vois les grues s'installer près de chez moi, je suis toujours inquiet, me demandant chaque fois à quel point ils vont dégrader le tissu urbain. Je suis vieux jeu, je suppose.

J'aime cette photo qui met bien en relief ce problème, il me semble.

Roger

☼ France ☼ a dit…

Ecoute j'ai un marteau je peux venir j'ai envie de venir chez toi.
J'adore démolir moi aussi.
Il va y avoir l'ANPE LOL enfin si il le faut tu le verras bien.

Sirokko a dit…

Le monde est fait pour les riches... tai ehkä sinne odotetaan turistiruuhkaa...

Simo a dit…

c'est la loi du marcher et le fantôme du capitalisme.bonne journée

Mick a dit…

As I sat staring at this in awe and recalling childhood days, a scene from an old Television Show called Leave It To Beaver (about the trials and tribulations of one Theodore "Beaver" Cleaver) came to mind:

June: Wally, have you seen Beaver?
Wally: Yeah, Mom, he's over on Grant Avenue.
June: What's he doing over there?
Wally: Watching some men dig a hole.

claude a dit…

Pour rebondir sur le com de MM, elle n'a pas tout a fait tort. le pognon des uns font le bonheur des autres.

isopeikko a dit…

Kaivinkone ei ole kovin hellä purkuväline :)

Sciarada a dit…

Ciao HPY, everything is done to allow the unemployed to find work is done well, so they can enjoy a decent life like any human being deserves!

Liisa a dit…

Maanantaina kuvasin samanlaista työtä keskustassa.

jean-marc a dit…

Après la sucrerie il y a quelques années, les salins! Ils veulent vraiment nous mettre au régime!