vendredi 3 septembre 2010

Dans la vase

Les bateaux de pêche avaient déserté le chenal d'accès à St Valéry en Caux.

Il avait fait tellement sec tout l'été que toute l'eau s'était retirée.

Quelques mouettes picoraient ce qu'elles pouvaient bien trouver dans la vase en attendant le retour de la pluie.

Le poisson mord mieux quand il pleut, disent certains pêcheurs à la ligne, et tout en espérant ne pas être mordues, les mouettes souhaitaient le retour, et de l'eau, et des bateaux de pêche qui ravitaillaient les étals sur les quais.

Elles avaient envie de se mettre un poisson sous la dent.

Seul le bateau de secours était resté bloqué dans une flaque d'eau. Il n'était d'aucune utilité pour les mouettes.

Ni pour les bateaux en détresse, se dit Phalacrocorax, tout content de savoir pêcher sans bateau.

***

L'Histoire du Cormoran, 64° épisode

5 commentaires:

claude a dit…

Les temps sont durs, même pour les mouettes et Fafa. Et même pour les bateaux, je vois.

isopeikko a dit…

Ihan kuin tuossa joessa kelluisi jäälauttoja :)

Thérèse a dit…

Se faire piéger est parfois pas si difficile.
Heureux Phapha en pays de Caux!

Mick a dit…

This certainly seems backwards! It's the sailor that's supposed to go ashore, not the boat!

Deslilas a dit…

Ne pas rester trop longtemps vaseux ou dans le coaltar.