lundi 13 septembre 2010

Les démons de Phalacrocorax

Quatre paires d'yeux brillaient dans l'obscurité. Les démons de Phalacrocorax s'étaient échappés, et ronronnaient de plaisir.

Leurs grandes oreilles dressées vers le ciel afin de mieux capter l'orage qui s'approchait, ils battaient férocement la queue pour faire monter les vents en puissance.

Bientôt l'orage éclaterait au dessus de leur tête, zébrant le ciel de ses éclairs au chocolat (ou au café, selon le goût de tout un chacun).

Les vents se déchaîneraient, laissant leurs chaînes aux fantômes pour qu'ils puissent faire peur aux enfants.

Des seaux d'eau tomberaient dans la plaine et s'y videraient. (Ceci explique pourquoi on peut de temps à autre trouver des seaux vides là où on ne s'y attend pas.)

Mais on n'en était pas encore là, et le temps restait désespérément sec.

Phalacrocorax décida d'aller prendre un bain des pieds dans ce qui restait de la mer, pendant que ses démons amélioraient la chorégraphie de la danse de la pluie.

***

L'Histoire du Cormoran, 66° épisode

17 commentaires:

Famu falsetissa a dit…

Ne katsovat kaikki tiukasti samaan suuntaan.

Françoise a dit…

Très belle prise .
Bonne journée.

alice a dit…

Rhaaa, j'ai presque eu peur! Chez nous, ce sont des monstres aux yeux rouges...
Tout va bien maintenant?

Sirokko a dit…

Ils arrivent! Hui, pelottavan näköistä..

Ina a dit…

Mulkosilmät jonossa, valmiina tehtävään. Mainio kuva!

Olivier a dit…

"Phalacrocorax décida d'aller prendre un bain des pieds " je savais pas que les bains de pieds etaient conseilles pendant les orages et les tempetes ;o)) je prends notes

meretnature a dit…

Belle histoire , mais surtout très belle photo
bonne journée
bises

Peter a dit…

Ca me rappelle une traversée récente de l’Espagne. Toutes les collines sont couvertes de ces turbines à vent, remplaçant les moulins de Don Quijote.

Daniel a dit…

Phalacrocorax a beaucoup de chance d'avoir des ventilos à sa disposition!
Sur un cheval il y avait un sot, qui portait un seau dans lequel il y avais le sceau de la ville, quand soudain le cheval fait un saut et tous les (Phonétiquement « So ») tombent à terre, comment écrire se « So » la ?
A + :))

Thérèse a dit…

Daniel est super remonté ce matin!
Quand aux yeux de démons je n'aimerais pas les avoir dans le dos...
J'espère que tu te sens mieux...
Bon vent!

☼ France ☼ a dit…

Je viens juste te dire bonjour
Vite je suis déjà en retard

Mick a dit…

While I was out walking, I saw an old, empty bucket in a field. I read this and the hair on the back of my neck stood up! :O

Marguerite-marie a dit…

espérons que Phapha n'ira pas brasser de l'air trop près de ces grandes demaoiselles que je trouve assez poétiques surtout quand il y a un peu de brume

isopeikko a dit…

Aika pelottavan näköistä :)

Miss_Yves a dit…

De vrais dragons!
C'est très réussi;

Simpukka a dit…

Pelottavia olioita kiiluvine silmineen, hain evät korvina ja pyrstönä. Niiden outoa kehräämistä kuulin joskus vuorilla ja niitä näyttää nousevan maasta aina lisää :).

Jim a dit…

H G Wells