mardi 11 novembre 2008

Mademoiselle pue

J'avais déjà écrit le premier chapitre de mes mémoires, mais en finnois, avant de laisser tomber la suite.


Ce chapitre traitait de ma naissance, car il faut commencer par le début quand on parle de soi.

J'avais aussi parlé de mon nom, notamment de son abréviation, qui a donné nom à ce blog. Mais je l'avais fait en anglais, car certaines choses ne sont pas traductibles.

Ensuite j'aurais sans doute du parler de mon enfance pour suivre un ordre chronologique, mais pourquoi faire dans l'ordre ce qu'on peut faire dans le désordre?

Alors, aujourd'hui je vais parler de Mademoiselle Pue, une immigrée.

Quand je suis venue en France en 1977, c'était pour travailler avec Peter et Lyliane, deux autres immigrés, le premier venant de Suède et la seconde du département du Nord, nos autres collègues étant principalement des Français des quatre coins du monde.

L'accueil était chaleureux, mais il faut quand même noter que certains, et je dirais surtout ceux dont on aurait pu attendre de la courtoisie par leur fonction, prenaient un malin plaisir à m'appeler Mademoiselle Pue tout en arborant un sourire angélique.

Mon nom de famille (Pyy) se prononce ainsi en finnois, mais tout le monde - sauf les plus courtois qui tenaient à le prononcer correctement en finnois - disait pi, trois quatorze-cent-seize, en adoptant la prononciation française.

Mais quand on a eu un grand oncle des plus sarcastiques dans la famille, même si on ne l'a jamais connu, on n'en souffre pas. On apprend à en sourire, tout comme la Lily de Pierre Perret.

Plus dans le désordre dans un prochain chapitre! Un autre jour! Quand j'aurais de nouveau envie de me déshabiller! (Quoique, je le fais sans doute un peu tous les jours. Un blog personnel est une psychothérapie moins onéreuse que d'aller chez un réducteur de têtes. J'ai toujours voulu me comprendre, apprendre à me connaître, savoir comment et pourquoi je fonctionne, car le jour où je le ferai, je comprendrai aussi un peu les autres.)

28 commentaires:

nazzareno a dit…

l'histoire de la vie est trop important pour être décrite en deux mots, je m'attends un HPY quater que tu parles seulement de ton enfance, mais plus dans le détail.

KooTee a dit…

Minä olenkin ihmetellyt mistä tuo HPY tulee, sehän on melkein sama kuin KooTee ;9

Komea lehmän PEEE;)

lyliane a dit…

Tu as pris un peu de poids depuis 1977, mais pas à ce point!!!tu exagères.Je ne savais pas que ton nom se prononçait pu, aussi à l'époque j'ai dû opter pour la version 3,14116...A c'était le bon temps!!! bisous à vous 2.

vapulis a dit…

Katsoin kaksi kertaa, onpa sydämellinen lehmä!

Miss_Yves a dit…

En illustration-choc , c'est une de tes toiles ?
miss Yves

Webradio a dit…

Que de souvenirs refoulés, apparemment...

Passe une bonne journée !

SusuPetal a dit…

Voiko niitä muistelmien alkuja lukea jostain?

alice a dit…

Je n'aurais jamais cru qu'un patronyme finnois pût être aussi court.

tr3nta a dit…

:-)

delphinium a dit…

ma petite dame, vous dites que vous vous déshabillez un peu tous les jours. Faites attention avec le temps qu'il fait, vous risquez d'attraper froid.
Dans notre cadre de travail, nous avons une gentille dame un peu loufoque qui est censée s'occuper d'organiser des réunions intelligentes pour le personnel dont je fais partie. Elle ne va pas très bien dans sa vie, elle a l'air de porter les malheurs de toute la terre sur les épaules et il ne m'étonnerait pas qu'elle prenne tous les matins des petites pilules jaunes. C'est son problème, pas le mien. Mais seulement voilà, cette petite dame ne se rappelle jamais de nos prénoms et invente donc des prénoms nouveaux pour toutes les personnes. Mais en gardant toujours la première lettre du prénom original. Eric devient donc Etienne, Céline devient Claire. Nous avons donc décidé entre nous, de nous inventer des prénoms. Ce qui cause un léger trouble lors de certaines séances. Heureusement nous on rigole bien. Il le faut dans ces temps si tourmentés. N'est-ce pas?

Mick a dit…

Now I know how it is that you write in Finnish so well. :)

Liisa a dit…

:) Nauruterapiaakin. Kiitos kuvasta!

Marie-Noyale a dit…

Je n'arrive pas a savoir si c'est une photo traffiquée!! ou une peinture!!
Completement d'accord sur les bienfaits therapeutiques d'un blog...

Quand mon fils ainé est rentré a l'ecole Americaine en 4eme,son surnom etait celui du Putois Français de Tex Avery... Pépé the Pew.
Jusqu'au jour ou il est arrivé en classe avec sur sa cravate Le fameux putois en gros plan... C'etait devenu beaucoup moins drole!! et son surnom s'est transformé "comme par magie" en FRENCHIE

claude a dit…

Sûr qu'on est pas toujours gâté par son nom mais qu'importe. Mon ancien patron disait toujours " vos sarcasmes glissent sur les rails huilées de mon indiférence".
C'est quand on en enfant que cela blesse le plus. Tiens! je te dirais bien un truc : qui Pue plus Pue le moins. Y a pas idée non plus d'avoir un nom en double YY à la fin qui se dit ue. Et le Y tout seul se dit comment ? Parce que moi mon nom de jeune fille qui est très loin maintenant est Fleury. Alors ça se dit comment en finnois à la fin ? Allez ! Ce temps là est fini Hélène. Je me demande si c'est pour cela que à HPY il y a seulement un Y... Bisous !

KooTee a dit…

Käyppä blogillani antamassa äänesi KooTeen kesäkuvalle;)

Marguerite-Marie a dit…

c'est sûr qu'il y a des mufles partout mais sans doute y avait-il des amis aussi puisque tu en as gardé.

Bergson a dit…

La connerie sur les noms ne nécessite pas un fort Q.I.
J'en sais quelque chose


J'ai l'impression que la photo est pixélisée car je n'arrive pas à te reconnaitre.

Isopeikko a dit…

Ompas lehmä, ainakin ihan lehmän näkönen :)

hpy a dit…

Nazzareno, ça viendra si je reste en vie.

Kootee, eiko olekin hiano lehma!

Lyliane, nous avons toujours utilisé nos prénoms, mais c'est vrai, tu es arrivée plus tard que moi.

Vapulis, sydan ei aina ole siina missa luulemme.

Missive, juste une photo travaillée, pour illustrer mon Q.

Webradio, refoulés? Non, absolument pas, j'ai même tenu à garder mon nom quand je me suis mariée. J'en suis fière! En France on s'appelle peut-être Py, mais j'ai un y de plus...

SusuPetal, klikkaa ensimmainen linkki ja siita loytyy muistelmien ensimmainen osa. Suomeksi!

Alice, il est vrai que les finlandais s'appellent souvent .
...nen, mais pas tous.

Tre3nta, ;-D

Delphinium, j'ai la chance de ne pas être trop frileuse ;-)

Mick, and I write in Finnish so as not to forget.

Liisa, naurua parempaa ei ole, etenkin kun pystyy nauramaan itselleen. Se onkin joskus aika vaativaa.

Marie-Noyale, il est beaucoup plus difficile de se moquer de quelqu'un qui se moque de soi-même. La photo est juste un peu travaillée. Cela aussi m'amuse.

Claude, j'avais déjà l'habitude, mais il est aussi vrai, que cela ne m'a jamais trop dérangé. Un grand oncle satirique dans la famille fait beaucoup de bien. (y en a qui prétendent que c'est héréditaire...)

Kootee, huomenna (tanaan olin "lomalla") tulen mikali olen viela elossa.

Marguerite-Marie, ah oui! Absolument. La majorité.

Bergson, comment t'appelles-tu?

Isopeikko, lehma tuo? Omakuva!

Peter a dit…

J'ai cliqué sur "travailler" pour le sport et pour ne oublier la signification!

Je préfère la prononciation "Happy" de HPY!

Le post est bien dans ton style typique que nous aimons tous! Bravo, chère collègue!

hpy a dit…

Peter, pour la forme je confirme que tu faisais partie de ceux qui m'appelaient par mon prénom! Qu'il n'y ait pas de doute ;-D

Deslilas a dit…

Il y a pire pour les Finnois en France notamment pour un ambassadeur qui s'appelait "forêt sombre" !
Ma femme a du modifier l'orthographe de son prénom en Kaya.

hpy a dit…

Deslilas, Je n'ai pas connu cet ambassadeur.
Est-ce que j'ai connu Kaija?

Maxime a dit…

J'ignorais que le finnnois était une langue qui pouvait se prononcer ;-)

hpy a dit…

Maxime, oui, c'est dommage que les français ne soient pas plus doués pour les langues que toi. :-DDD

Lasse a dit…

Linjat kohdallaan, säännöllinen anatomia. :)

Therese a dit…

En tout cas il y a de la texture dans l'image et dans le texte.
Heureusement il n'y a que l'heure d'affichee au bas de chaque commentaire. Personne ne devinera le jour ou je suis passee... sauf HPY. Mais ainsi j'ai pu lire tous les commentaires sans pour autant en tirer de conclusion.
Les noms de famille se suivent et se ressemblent non?
Le mien il me servait à savoir en un clin d'oeil si j'etais recue a un examen ou non.
Dommage qu'il n'y ait pas de bande sonore dans ton post d'aujourd'hui on aurait pu le repeter sans que tu entendes...

Marguerite a dit…

Il y a un bloggueur qui a adopté un pseudo qui se prononce comme le mot vietnamien "trou du c**"

(Celui là ne vient ni chez moi ni chez toi)