vendredi 16 novembre 2007

Travelling


Some time ago the mast of the Marité travelled from the harbour where it had been kept for several years to a private workshop where it will wait until it's needed. If and when it is...
Some twenty men were requested to push and draw the cart through the streets. Luckily enough it was just a short way.
Taking the corners must not have been easy. The mast is as long as the streets are narrow.

13 commentaires:

hpy a dit…

Le mât du Marité est parti du port pour un atelier en ville où il sera à l'abri des intemperies. Daniel était aux commandes du chariot élévateur.

lyliane a dit…

A première vue j'ai cru à un déchargement de bobines de papier!!toujours la déformation professionnelle, mais elles n'étaient pas aussi longues.
Bonjour à Daniel que je ne connais pas et bon week end à vous deux.

Peter a dit…

Daniel doit être un bon cariste!
Donc, le mât va dormir là pour toujours? Déjà 15 mois qu'il est à Fécamp?

delphinium a dit…

Je ne savais pas que les mâts hibernaient et pourtant je regarde souvent Thalassa... mais j'ai jamais vu cela. Mât foi, j'ai encore plein de choses à apprendre. Mât connaissance de la mer est encore minime. Bonne journée dame du nord et bises glacées

Cergie a dit…

Tout celà me fait penser qu'on va devoir rentrer le pied du grand parasol.
Mais non, je suis bête, on l'a pas sorti de l'été ! Je me demande bien pourquoi on a sorti le barbecue et la table de jardin qu'il va falloir rentrer d'ailleurs !
Cette histoire de mât me fait penser aux itinéraires planifiés soigneusement pour les pièces de l'air bus construites à différents endroits ...

Deepak Gopi a dit…

Really nice and interesting.
thank you

Olivier a dit…

ayant l'âme guerrière ce matin, je voyais là une immense mitraillette....bon ben voila, des fois on a des idées bizarres dans la tête !!
Pour arrêter de dire des bêtises, je stoppe les machines et te souhaite un bon et long et sympathique et chaud weekend

Reflex a dit…

Une tâche difficile, apparament, mais ils assurent les conducteurs, j'imagine :)

Maxime a dit…

Je me demandais bien ce que devenaient les mâts de cocagne, une fois la fête finie...

Isopeikko a dit…

Tuo kulkisi kyllä kätevimmin pystyssä :)

Mick a dit…

I often sit long before your work, contemplating their beauty and their personal meaning for me. Even though I'm still working that part out, you are among my favorite photographers when it comes to capturing and documenting the essence of everyday people, things and scenes. I have no doubt that your work will be treasured and studied for a long, long time to come.

claude a dit…

Quelle manutention délicate ! C'est un mât qui a bien de la chance de coucher au chaud et à l'abri du vent.

Tietie007 a dit…

Ca doit cailler, en ce moment, par chez toi !