dimanche 4 mars 2007

Tancarville le Bas



Un nouveau lotissement d'une dizaine de pavillons vient de voir le jour pratiquement sous le Pont de Tancarville.

C'est comme je dis depuis quelque temps, on construit vraiment n'importe où, et en dépit du bon sens.



Surtout que, à l'entrée du dit lotissement il y a un grand panneau qui déconseille aux gens de se promener sous la falaise qui risque de s'ébouler.

Je constate donc qu'il est dangereux de s'y promener mais pas d'y habiter!

***

(Un entrepreneur qui je connais a lui été obligé de fermer ses locaux, situés sous la falaise un peu plus loin en amont....)



7 commentaires:

hpy a dit…

Det ar inte farligt att bo i dessa nya hus alldeles intill kalkbergsvaggen. Daremot ar det farligt att promenera dar eftersom landskred kan intraffa!

Vaarallista, alkaa liikkuko kalkkivuoren alla - mutta rakentakaa toki talonne!

Danger! Landslides. Don't walk, but yes, eat, sleep, make love and let your children play outside.

Nathalie a dit…

He ben tu as raison ca fait peur! Quelle royale idiotie !

Hogrelius a dit…

Ligger det här i närheten av själva staden eller????

kootee a dit…

SEhän on lähes sama kuin täällä pohjanmaalla, rakentakaa talonne joen varteen niin pääsette keväällä uimaan suoraan olohuoneestanne =)

Täällä ei edes varoiteta siitä, mutta keski euroopassa ollaankin viisaampia.

Cergie a dit…

C'est dingue !
et les zones inondables ?
Et les jardins en dessous des pylones électriques ?
(On a ça ici, c'est incroyable !)
Et on avit des maisons sur des "fontis" des anceiennes carrières et ces maisons risquent de s'ébouler dedans Ca fait peur...

hpy a dit…

Nathalie et Cergie, je crois que je vais faire une sérié d'idioties. On a bien des maisons construites sur des marnières par ici.

Bosse, staden Tancarville ligger narmare Le Havre.

Kootee, mita jos kilpailisimme siita kuka kuvaa hulluimman rakennuspaikan!

kootee a dit…

Luovutan, eihän täällä anneta rakentaa huonoihin paikkoihin. Nämäkin kertomani paikat ovat varmaan ihan hyviä, joki vaan sattuu tulvimaan.