mercredi 14 août 2013

La bégonia rouge

Les travaux n'avancent pas vite, mais ils avancent.

J'ai végétalisé la pente à 45° aussi loin qu'elle est prête à l'être, afin que la première pluie n'emporte pas toute la terre.

Ce n'est peut-être pas le moment de diviser n'importe         quelle plante, mais peu importe, je le fais quand-même. 

Une bégonia rouge, une survivante de l'hiver, a trouvé une place tout en haut de la pente afin que j'en profite. Cela m'étonnerait qu'elle survive à un autre hiver aussi froid et neigeux que le précédent, mais pour le moment elle a l'air de s'y  plaire beaucoup plus que là où elle se cachait avant, au pied du rosier à fleurs en forme d'œillets. J'étais toute étonnée de l'y trouver il y a quelques jours.

Maintenant nous pouvons déjà mieux évoluer autour du barbecue maison, le terrain n'étant plus en pente, et même ajouter une table supplémentaire sur le nouveau terrain plat en cas de besoin!





Mon prochain défi sera de déplacer deux pins et un sapin sans qu'ils ne dépérissent. Ils ont quatre à cinq ans et ne sont donc pas très grands, mais ce sont des arbres difficiles, surtout les pins sylvestres, à faire repartir.

Il faudra attendre quelques mois avant de s'y attaquer. En attendant je continuerai d'apporter de la terre là où ne pousse aucun arbre.

17 commentaires:

lyliane a dit…

Que ça va être beau! Vous n'êtes pas partis en vacances?

claude a dit…

Tiens ! Une revenante !
Coucou Lyliane !

Avec le mal qu'on se donne il ne manquerait plus que ce soit moche.
Purée, j'ai désherbé deux malheureux parterres et je me tape un lumbago d'enfer. Suis plus bonne à rien. Je serai bien incapable de remuer de la terre comme tu le fais.
Bravo pour les travaux !

claude a dit…

Je vois que c'est comme à la maison ; DD est aux pincettes du BBQ.

orvokki a dit…

Teidän pihat sielläpäin Eurooppaa on niin ihanan villejä ja monipuolisia. Toivottavasti saat begoniat selviytymään.

hpy a dit…

Lyliane, tu n'as qu'à venir constater pour toi-même qu'il reste encore des tonnes à charrier.

Claude, ça me fait du bien de travailler un peu, ça me refait des muscles.

Orvokki, pihani on kylla ainoa naapuristosta jossa on kukkia - muut ovat paljon siistimmat;-)
Itse asiassa pihani taitaa olla aika lailla villiintynyt - mutta se ei minua pahemmin hairitse.

claude a dit…

Ben moi ça me déglingue ceux du bas du dos.

Audrey a dit…

c est vraiment "geant" comme travaux,courage a vous !

Miss_Yves a dit…

Ce sera vraiment agréable, d'après ce beau début. Quelles sont ces grandes plantes jaunes à gauche, au premier plan, photo 2 ?

hpy a dit…

Missive, je ne me rappelle plus le nom. Une sorte de "soleil" vivace, peut-être. Je n'en ai vues que chez moi et chez ma mère. Les miennes viennent de chez elle, et les siennes venaient en graines du Jardin Botanique d'Helsinki. Si je trouve le nom, je te le dis. (Tu en veux pour ton jardin?)

hpy a dit…

Missive, Inula Helenium peut-être, Grande Aunée.

ELFI a dit…

pour mettre une table supplémentaire..
quand on s'invite..:))))

hpy a dit…

Elfi, reviens!

Liisa a dit…

Isohirvenjuuri kasvaa siis sinunkin pihassasi. Täällä sen kukinta on jo kokonaan ohitse. Johtuu varmaankin kuumasta alkukesästä.

hpy a dit…

Liisa, Itaisesta Uudenmaanlaanista tanne tuotu.

Daniel a dit…

Coucou Hélène.
Ce un travaille de Titan que de manipuler les montagnes.
Quand nous aurons rempli les vallées avec les montagnes, la terre sera une vaste plaine, c'est le rêve des petit paysans du limousin don les champs tous plus pentu les uns que les autres étaient très difficile à cultiver...
C'est la mi_aout la fête des matous...
Bonne journée A + :))

Catherine a dit…

Le rosier a protégé le bégonia corallien,
jusqu'à la Saint Maximilien,
c'est son tour d'assurer pour demain,
du talus le maintien.

Catherine a dit…

N'oublions pas le VRAI dicton qui peut être utile dans ce cas de figure :
A la Sainte Catherine,
Tout arbre prend racine.