mardi 30 octobre 2012

Claude et la vieille s'empiffrent





Mèmène est toujours en vadrouille.
Avant l’arrivée de l’hiver,
Elle a voulu retourner pour une fois dernière
Chez la Sarthoise d’adoption,
Prendre le goûter de l’amitié,
Faute de pouvoir faire tambouille,
Son hôte étant pas en ce moment quelque peu fatiguée
Et pas dans son assiette.

Mèmène découvre un breuvage exotique,
Rhumé à souhait,
Accompagné de petits gâteaux
Fort sympathiques
Que la Sarthoise d’adoption
A acheté au supermarché,
Avec des piles pour son appareil photos
Et quelques paires de noires chaussettes.

Une heure après, des petits gâteaux
Choco à la noix de coco,
Il n’en restait plus une miette.
Mèmène et la Sarthoise d’adoption
S’étant enfilé tous les verres de planteur,
La Vieille Philo repartit en zigzaguant sur son vélo,
Loin d’avoir l’allure d’un coureur.
Bien que le rhum lui servait de dope.

Elle en oublia de dire à son hôte
Qu’elle serait son autre destination.
Irai-t-elle à nouveau dans le Cotentin ?
En Bretagne ou aux Buttes-Chaumont ?
Qu’importe son chemin,
Il est à peut près sûr
Qu’on la retrouvera par vaux et par monts.


***

hpy l'a déjà dit, la vieille et elle ne sont pas une seule et même personne. claude vient de le confirmer, car hpy  assimilerait le fait de vider une boîte de gâteaux à la noix de coco à de la torture. elle ne le ferait même pas après avoir vidé une bouteille entière de rhum - ce qu'elle ne ferait pas non plus, car elle préfère d'autres boissons, dont surtout pas le whisky, qu'elle refuse de boire à n'importe quelle occasion, et en n'importe quelle quantité, fut-elle minimale.

9 commentaires:

Olivier a dit…

la vieille pourra ecrire ces memoires, tellement sa vie est palpitante. bien vu le poeme de claude

Sacha a dit…

J'ai adoré , quelle vie trépidante !:)
Bises
Sacha

ALAIN a dit…

Avec le punch, je préfère les boudins antillais.

Bergson a dit…

lors de son passage la vieille m'avait bien parlé d'aller goûter au rhum sarthois

claude a dit…

En Martinique, le matin, il boive la "décollante". Un verre de rhum pur pour affronter les affres de la journée. comme ça t'aimes pas la noix de coco ni le whisky. Et les boudins antillais, tu aimes , C'est pour savoir, au cas où un jour vous vous décideriez à venir en Sarthe.
Il y a des bulles blanches et roses qui vous attendent.

claude a dit…

J'ai oublié de dire, les magasins jaunes et bleus ressemblent à des usines extérieurement, nettement mois beaux que celui couleur taupe chocolat gris de la capitale de la rillette.
Au fait, t'as mangé quoi à la Table Gourmande ?

Miss_Yves a dit…

Hum... il faut oser parler de dope et de coco,envers et contre tout, même en vers !
Le plateau c-dessous est alléchant!

Suzanne Bouchard a dit…

Toujours et encore de belles histoires !

Solange a dit…

Je suis les péripéties de ces aventures avec grand intérêt.