mardi 12 mai 2009

L'escargot de Bourgogne

Quand DD et moi sommes arrivés à Fécamp à la fin des années 80, il y avait des escargots partout. On soulevait une pierre, on poussait quelques feuilles, et un tas de petits-gris se montrait aussitôt.

Nous avons même appris à distinguer ceux qu'on pouvait cueillir de ceux qui étaient encore trop jeunes.

Puis vint la sécheresse, et adieu les escargots!

Depuis quelques années nous en voyons de nouveau - c'est vrai, il fait un peu plus humide - mais ce ne sont point des petits-gris mais des escargots beaucoup plus grands, ceux qu'on appelle les escargots de Bourgogne.

Je me demande donc ce qu'on verra après une prochaine période de sécheresse qui ferait disparaître les escargots de Bourgogne. Des escargots géants, peut-être.

19 commentaires:

Nazzareno a dit…

mais tu les manges ?

claude a dit…

Comme chez toi ils se reproduisent, pas de problèmes pour en avoir toujours.
Je trouve, tout comme toi, qu'il y en a plus qu'avant. Je ne sais pas si la terre se réchauffe, mais elle s'humidifie peut-être.
Nous avons un petit élevage d'escargots dans le local technique du bassin.
@Nazarreno
Nous, chez nous on les mange, Mon Chéri en est un grand amateur.

Bien le baptême !

Olivier a dit…

dans mon imaginaire, les escargots me font toujours penser au film "L'Extravagant Docteur Dolittle" (la vrai version avec Rex HARRISON) ou un immense escargot sert de moyen de transport sur l'eau..Enfant j'avais adore

"A l'enterrement d'une feuille morte
Deux escargots s'en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s'en vont dans le soir
Un très beau soir d'automne
Hélas quand ils arrivent
C'est déjà le printemps
Les feuilles qui étaient mortes
Sont toutes ressuscitées
Et les deux escargots
Sont très désappointés
Mais voilà le soleil
Le soleil qui leur dit
Prenez prenez la peine
La peine de vous asseoir
Prenez un verre de bière
Si le cœur vous en dit
Prenez si ça vous plaît
L'autocar pour Paris
Il partira ce soir
Vous verrez du pays
Mais ne prenez pas le deuil
C'est moi qui vous le dis
ça noircit le blanc de l'œil
Et puis ça enlaidit
Les histoires de cercueils
C'est triste et pas joli
Reprenez vos couleurs
Les couleurs de la vie
Alors toutes les bêtes
Les arbres et les plantes
Se mettent à chanter
A chanter à tue-tête
La vraie chanson vivante
La chanson de l'été
Et tout le monde de boire
Tout le monde de trinquer
C'est un très joli soir
Un joli soir d'été
Et les deux escargots
S'en retournent chez eux
Ils s'en vont très émus
Ils s'en vont très heureux
Comme ils ont beaucoup bu
Ils titubent un p'tit peu
Mais là-haut dans le ciel
La lune veille sur eux."
Yves Montand

Miss_Yves a dit…

Décidément, aujourd'hui, les escargots sont de sortie !
Celui-ci ne tient qu'à un fil , (de bave)
semble-t-il ...

alice a dit…

C'est un cousin de celui de Bergson peut-être? Si les escargots de Bourgogne émigrent en Normandie, que nous réserve l'avenir???

Delphinium a dit…

les escargots qui vont suivre auront des dents...

Marguerite a dit…

Les escargots ont une rape très efficaces qui est la radula. DEs escargots géants il y en a en Côte d'Ivoire ! Il parait qu'on les coupe en petit pour les mettre en boîte et les vendre en Occident, est ce vrai ? Why not ? En tout cas les géants je les ai vus de mes yeux vus, ainsi que des vers de terre d'un mètre de long...
Ceci dit je ne crois guère à la génération spontannée. Ces escargots de Bourgogne ont dû s'échapper d'élevages ou être relachés comme ton Jackot.
A moins qu'ils aient migré à pied, comme les loups ?

namaki a dit…

ah les escargots ! Lorsque j'ai quitté la Guadeloupe il y a 13 ans, il y avait une invasion d'énormes escargots qui mangeaient tout ... ils ont dû apprendre à les manger... mais ils sont coriaces... c'est donc tout un art pour les préparer !

hpy a dit…

Nazzareno, oui, mais pas les miens. Seulement au restaurant ou chez les amis.

Claude, les oiseaux les mangent aussi!

Olivier, et quelle joie de toujours avoir une maison à soi. Idée à développer pour les SDF.

Missive, il tient par transparence, on dirait.

Alice, un petit gris et une belle blonde, ou une petite grise et un beau blond, ça pourrait faire un Barrack Escargot.

Delphibium, des escargots qui mordent ceux qui les mangent?

Marguerite, échappés d'un élevage, ou libérés par des commandos anti-élevage!

Namaki, dans la ville de Borgå (en Finlande) il n'y avait pas d'escargots quand j'étais petite, et un jour il y au eu invasion. AUjourd'hui encore - je suppose - il y en a partout. Queulqu'un a du en rapporter d'un voyage.

Catherine a dit…

Des mutants ? Qui dévorent pas mal de trucs sur leur passage.
Vais-je t'étonner en te disant que j'en ai récupéré sur mon balcon, tombés de je ne sais-où. Peut-être étaient-ils présents sous forme d'oeufs dans le terreau du commerce ?
C'est la passion des petits en fants. C'est pour cela que je les laisse évoluer.

l'escargot a dit…

je sors de chez le dentiste. Purée de patate, ça fait mal.

Liisa a dit…

Syötävää?

Blogissani on sinulle palkinto! Ole hyvä!

Mick a dit…

It looks like the giant snail is already here! :O

Thérèse a dit…

As-tu trouvé son escarguette?

@ Olivier: Jacques Prévert chanté par Yves Montand...

Bergson a dit…

Avec cette pluie je pensais que c'était la fête à la grenouille mais non c'est à l'escargot.
J'en vois partout

Marie-Noyale a dit…

Que de bons souvenirs d'enfance avec les escargots..
Les courses,les jours de pluie,en faisant gigoter une feuille de salade devant leur nez pour les faire avancer...
et le seul plat que je commandais quand nous allions au restaurant...

Les temps ont bien changé!!!
Je n'en ai jamais vu dans les jardins ici... peut etre sont ils en chemin vers la Normandie!!

lyliane a dit…

Hé oui tout "fout le camp",j'en ramassais des paniers entiers, des petits gris, c'était un repas de fête que ma maman nous préparait...Quel boulot, mais quel régal.

Fifi a dit…

Encore une bien belle image !
Suspendu il est, dans le vide, sans aucune angoisse...enfin je pense.
:-)

Tarolino a dit…

Du salta... ser ut som om denna snigel höll sig fast med bara sitt släm. Otroligt detaljerat uppsnappat.