jeudi 10 avril 2008

Le manoir du Catel



Il m'était déjà arrivé de passer par Ecretteville-les-Baons, à une trentaine de kilomètres de Fécamp, mais jamais encore je n'avais vu ce vieux manoir situé non loin du centre du bourg. DD ne le connaissait pas non plus et pourtant, lui est natif du Pays de Caux.

L'apercevant au loin l'autre jour, je me suis dit qu'un petit détour s'imposait.

Le Manoir du Catel - j'ai fouillé un peu - est un monument médiéval, édifié à partir du 13° siècle sur ordre du X° abbé de Fécamp, Richard de Treigots, sur des terres données à l'abbaye en 1026 par Richard II.

La restauration du monument a commencé en l'an 2000 par la destruction de bâtiments parasites. Ceci explique peut-être pourquoi nous n'avions pas vu le manoir plus tôt- il était caché par une activité agricole.

J'aimerais bien y retourner cet été pour une vraie visite.

***

Ajouté le 5.9.2008 (Je viens de recevoir un communiqué de presse, que voici)





Journées Européennes du Patrimoine
Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2008
Guy de Maupassant : invité d’honneur du Manoir du Catel


En point d’orgue de son exposition estivale « Maupassant & ses Contemporains », le Manoir du Catel (Ecretteville-les-Baons, Seine-Maritime) propose à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, deux conférences exceptionnelles :

Le samedi 20 septembre à 16h00, « Maupassant et les impressionnistes »
Conférence de Marie-Hélène Desjardins-Ménégalli, Conservateur des Musées de Fécamp.

Le dimanche 21 septembre à 15h30, « Maupassant et le Pays de Caux »
Conférence de Louis Forestier, Professeur émérite à La Sorbonne et éditeur de Guy de Maupassant
dans La Bibliothèque de La Pléïade.

A la rencontre de Maupassant et de ses contemporains…
Conçue sous l’autorité de Louis Forestier, l’exposition temporaire « Maupassant & ses Contemporains », illustrée par des photographies de Nadar, témoigne du regard que Maupassant portait sur certaines personnalités qu’il côtoyait : écrivains, poètes, femmes de lettres, éditeurs, peintres et scientifiques. Au-delà des Journées Européennes du Patrimoine, l’exposition reste accessible (jusqu’au 15 mars 2009) uniquement pour les scolaires et les groupes (sur réservation).

A la découverte du plus ancien manoir seigneurial de Haute-Normandie…
Situé non loin de Fécamp et d’Etretat, le Manoir du Catel est le plus ancien manoir seigneurial de Haute-Normandie. Il a été édifié sous Saint Louis par Richard de Treigots, Xème abbé de Fécamp, sur des terres données vers l’An Mil par Richard II, duc de Normandie, à la puissante abbaye. Construit entre 1267 et 1270 pour y rendre la haute justice, le Manoir du Catel est un monument symbolique de l'autorité spirituelle et temporelle des abbés de Fécamp. Le Manoir du Catel se dresse au cœur d’un vallon de 20 hectares délimité par une hêtraie plantée sur talus formant un clos-masure, caractéristique du Pays de Caux. Son actuel propriétaire, amoureux du patrimoine et du paysage conduit, depuis plus de huit ans, un important programme de restauration réalisé avec l’aide de la DRAC de Haute-Normandie et du Conseil général de Seine-Maritime. Une exposition intitulée « L’histoire enchantée du manoir en chantier », abondamment illustrée, relate le sauvetage et la restauration du Manoir du Catel.

Expositions, visites libres et guidées, conférences : 3 euros – Gratuit pour les moins de 18 ans.
Samedi 20 septembre, de 10h00 à 13h00 / 14h30 à 18h00
Dimanche 21 septembre, de 14h30 à 18h00

Manoir du Catel - Hameau du Champ d’Oisel - 76 190 Ecretteville-Les-Baons
Renseignements : 06 10 21 33 14 - www.manoirducatel.com
Ouvert toute l’année, pour les groupes, sur rendez-vous.

31 commentaires:

ALAIN a dit…

C'est drôlement austère ton manoir !
Les châtelains ne devaient pas rigoler tous les jours.
J'aime bien la branche d'arbre qui se détache sur le ciel.

delphinium a dit…

Très belle bâtisse mais comme le dit Alain, c'est un peu austère quand même! Mais j'aime bien ces bâtiments imposants du début du Moyen-Age. J'imagine plein d'histoires avec des rois, des chevaliers et des belles princesses. Et je suis contente d'avoir des nouvelles de ce cher Richard de Treigots. Il avait disparu de ma liste de contact après un bug sur mon disque dur. J'avais fait plein de recherches mais impossible de le retrouver et voilà, jeudi 10 avril, il réapparaît sur votre blog et en plus de cela, le bougre a donné l'ordre de construire une villa dans votre coin. Trop fort l'abbé.
Je connais aussi plein d'autres abbés: l'abbé Gnoire, l'abbé Quille, l'abbé Cédaire. Etc. Eux ils sont toujours dans ma liste de contacts.

Je vous embrasse dame du Nord. On pourrait faire l'élevage de lama dans les jardins du manoir? non? :-)))
(je suis en forme aujourd'hui, ça va délirer sur les blogs)

hpy a dit…

Très chère Delphinium. Les bâtiments parasites devront être reconstruits pour l'élevage des lamas! Faisons une pétition pour qu'il en soit ainsi, car lama tondu aurait trop froid dehors. Il gèle ce matin.

lyliane a dit…

Je viens avec toi visiter cette future lamasserie, car il faudra mettre au chaud la belle femelle que je vais ramener!
J'aime ces constructions avec des tours, pour moi ce sont ça les châteaux.

alice a dit…

Bon ça va, il n'y a pas trop de carreaux à faire!

nazzareno a dit…

Le charme de constructions comme celle-ci reste vraiment dans leur austérité, dans leur manque de n'importe quel chose frivole ou qu'il ne servît pas au but pour lequel il avait été construit.Aussi le milieu autour, qu'il ne semble pas avoir subi beaucoup de changements, il augmente son charme...

Peter a dit…

Je pensai qu'on allait ouvrir la ferme des lamas en Suisse? Mais si Delphinium est d'accord pour la Normandie, je suis partant. (Mon lama s'en fout ou; ce qu'il veut c'est de retrouver rapidement une femelle. Il devient pénible - par moments!)

claude a dit…

C'est génial de découvrir des vieux manoirs tout neufs comme ça. C'est bien de l'avoir dégagé de bâtiments parasite comme tu dis. Il est très imposant. J'attends les prochaines photos.

Peter a dit…

L'abbé de Fécamp, c'était bien l'abbé Nédictine?

hpy a dit…

Bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre! Personne n'a proposé d'ouvrir la lamasserie au Tibet! (Ou en Chine?)

delphinium a dit…

samedi soir, mes copines veulent aller manger une fondue chinoise, j'ai proposé plutôt une fondue tibétaine, mais on ne trouve pas vraiment de restos qui font ça.

Vous avez lu, le lama de Peter devient pénible... on se demande ce que ça veut dire, est-ce qu'il fait pipi partout ou alors il se frotte à peter...

ouarffffff

Alex a dit…

Très belle bâtisse...

Vous voulez élever des moines tibétains ?? J'y comprends plus rien...

hpy a dit…

Ce serait logique d'élever des moines, étant donné que le manoir se trouve sur des terres ayant appartenu à une abbaye.
Qui sait comment on s'y prend? Nous avons besoin d'experts en rasage de têtes.
(Je me demande si la laine est aussi bonne que sur le lama de Peter?)

la coiffeuse a dit…

On ne rase que les têtes??

hpy a dit…

Si on rase aussi les murs du manoir on va avoir les fonctionnaires des monuments historiques sur le dos! (Et si ceux-là sont dans le style de Monsieur X, je ne sais pas si c'est intéressant.)
Pardon Messieurs et Mesdames les fonctionnaires! Vous ne pouvez pas comprendre si vous n'avez pas suivi l'histoire de l'abbé Tise.

Miss_Yves a dit…

Beau bâtiment!
Le "petit" Cachou va bien , merci , il est devenu grand, et je le soupçonne d'être lui aussi tombé amoureux...comme les canards.
Miss Yves

Nessa a dit…

I want to live there.

delphinium a dit…

>hpy: vous parlez de Napoléon sur le blog de peter, c'est une bonne aparté. :-)))))))))))))

Mick a dit…

A delightful story of discovery here, Hélène.

Alex a dit…

Delphinium,
Tu élèves le jeu de mot au rang de 10ème Art

delphinium a dit…

>alex: merci, merci...

Marie-Noyale a dit…

Tout le monde est en pleine forme ici aujourd'hui!!
je me propose d'aller chercher des lamas au 4 coins du monde pour votre elevage,je prefere voir du pays car dans ce manoir il n'y a pas assez d'ouvertures vers l'exterieur pour moi...

hpy a dit…

Merci Marie-Noyale, je sais maintenant que notre élevage sera un succès. Non seulement ferons nous de la laine de lama, mais aussi du camembert moulé à la louche avec leur lait. Nous en garderons juste un peu pour le chocolat au lait, car Délirium en mange déjà trop. Elle ne rentre plus dans le moule.

Mathilde a dit…

Bonjour,

Morte de rire, je ne peux plus rien écrire, déjà, j'ai envoyé à Alice des trucs destinés à Marie-Noyale ou l'inverse, Peter désire boire une bénédictine et tondre les nonnes ou les moines enfermés dans les caves du manoir. HPY veut traire les lamas pour faire du chocolat à Délirium qui n'en mange pas..

Au secours l'abbé canne, je saute sur mon vélo et je me sauve.

Bonne soirée à tous

lyliane a dit…

Dans ce beau manoir en plus d'élever les lamas on pourrait aussi y mettre les nonnes de Peter pour fabriquer des fromages au lait de lamas, comme dans les abbayes, Chocolat, fromages, viandes et lait de lamas qu'elle rentabilité!!!

Isopeikko a dit…

Pöö

Peter a dit…

Il me semble que le "pöö" de isopeikko resume bien toutes les délires de la journée! (Ca veut dire quoi "pöö"?)

Bergson a dit…

en tout cas unetrès belle restauration
Je vois pas le pourquoi des lignes de ciment

hpy a dit…

Bergson, je ne pense pas qu'il s'agisse de lignes de ciment, mais plutôt de pierres de taille pour faire le décor. Je regarderai de plus près cet été (si j'y vais).

Therese a dit…

Ce manoir respire la force. Visiter, parler aux propriétaires : très sympa. Mais côté entretien toitures, chauffage et réparations Hum ! C’est une autre paire de manches.

Pas à pas se fait notre chemin a dit…

moi jadooooooooooore
magnifiiiiiiiiiiiiiiiiiiique
a bientot
patrick