jeudi 26 décembre 2013

Pourquoi s'enguirlander?

J'ai lu quelque part sur le net, sans toutefois lire tout l'article et surtout pas la conclusion, que des musulmans se demanderaient s'ils ont le droit de souhaiter un joyeux Noël aux chrétiens, sans que ceux-ci s'en vexent.

Pourquoi se poser tellement de questions? 

N'importe qui peut me souhaiter un bon Noël. Pourquoi irais-je demander de quelle religion est le souhait qu'on m'exprime. Pourquoi irais-je chercher des mauvaises intention derrière ces mêmes souhaits?

De même, si un juif me souhaiterait un bon sabbat, je n'en serais pas offusquée. Sans y réfléchir, je traduirais sabbat par fin de semaine, et je serais ravie que quelque'un me la souhaite bonne. Ce serait une gentillesse.

A moi, on peut me souhaiter plein de bonnes choses, même une bonne fête nationale d'un pays qui ne serait pas le mien, mais il est aussi évident que je ne serais pas contente si quelqu'un, au prétexte qu'il pratique une religion qui n'est pas la mienne, me souhaite de passer un mauvais Noël!

J'espère pouvoir continuer à souhaiter à ceux que je connais et qui sont de confession autre que la mienne, de passer une bonne fête du nom que je me rappellerai quand on en parlera, mais qui n'est pas dans ma culture, sans que qui que ce soit le prenne pour une offense de ma part, car cela n'en serait pas le but.

Il faut que nous arrêtions de nous compliquer la vie au prétexte que nous sommes différents - alors que nous sommes sensés être tous égaux.

Je souhaite donc à tous ceux qui fêtent Noël encore aujourd'hui (et ils sont nombreux) de bien en profiter, bien que moi-même, je sois déjà au travail, et je leur envoie ces quelques guirlandes naturelles que la pluie a posées contre ma fenêtre.

Même ceux pour qui Noël est fini peuvent les regarder...

12 commentaires:

claude a dit…

Moi, je me pose la question inverse : peut-on souhaiter un Joyeux Noël à un Musulman sans que cela l'offense ?
Noël est une fête chrétienne alors que le petit Jésus était Juif.
Je me demande aussi, si, quand je bossais, je souhaitais Joyeux Noël à mon client Abdel, je ne m'en rappelle plus, mais Abdel aurait pu me souhaiter Joyeux Noël sans que je trouve à redire.

Miss_Yves a dit…

Dans un de tes derniers billets, il était question du verbe "enguirlander" à propos de Moumoune(Sous ta plume ou celle d'un commentateur)
Aussi je croyais que tu allais proposer une explication à ta manière du glissement de sens de ce verbe:

1 Orner un lieu de guirlandes : Enguirlander une fenêtre de gui et de houx.
2 Familier. Réprimander vertement quelqu'un, engueuler ; attraper.

Miss_Yves a dit…

http://vickilanemysteries.blogspot.fr/2013/12/perfectly-politically-correct-i-hope.html


Ceci n'est pas sans rapport avec ta question du jour

Ina a dit…

Hyvän toivottaminen hyvässä tarkoituksessa ei koskaan voi olla haitaksi. Uskon asioissa kukaan ei omista totuutta, eikä näin ollen pidä pahastua vaikka joku toisuskoinen toivottaisi jumalan siunausta. Muunlainen suhtautuminen osoittaa ahdasmielisyyttä. Suomessa kiistellään siitä, saako koulun kevätjuhlassa enää laulaa suvivirttä koska se mukamas loukkaa muslimeja ja muita toisuskoisia. Aivan älytöntä! Kyllä kai kaikki voivat iloita siitä, että Jo joutui armas aika ja suvi suloinen ...

ELFI a dit…

je prends tes perles de pluie et je t'offre des boules de neige! biz

Peter Olson a dit…

Le Coran fait des nombreuses références à Jésus (Îsâ) comme prophète, annonciateur de Mahomet…

La date de naissance de Jésus a été inventée assez tardivement, pour coïncider avec des anciennes fêtes païennes… (Il était peut-être né en août ?)

La grande partie des traditions autour de Noël n’ont pas grande chose à faire avec les religions…

« Noël » comme mot à une signification liée à la naissance (d’une nouvelle année et la lumière qui revient… ?), pas nécessairement à Jésus Christ comme dans l’anglais « Christmas ».

On pourrait peut-être essayer de faire admettre que aujourd’hui il s’agit surtout d’une fête familiale (… et commerciale) ? Changer de nom ? Comme ça, nous pouvons tous faire la fête, sans trop de remords et problèmes de cohabitation ? (Les chrétiens croyants peuvent aller à la messe…)

Bonnes fêtes !!! :-)

Miss_Yves a dit…

Changer de nom serait une manière de céder au "politiquement correct"
On pourrait aussi changer les paroles de la Marseillaise pour faire plaisir à ceux qui ignorent que cet hymne républicain est une défense contre le retour de la Monarchie

Thérèse a dit…

On se pose beaucoup trop de questions. Les traditions ont, je parle personellement, du bon et, devenus grands, chacun d'entre nous sait assez/tres bien faire la part des choses. N'empeche que chacun d'entre nous est aujourd'hui qui il/elle est grace a ce qu'il ou elle a vecu hier.
Respect, partage et communication font le reste.
Je te souhaite si tu dois travailler de bonnes pauses enluminees comme celle que tu as prise pour ce billet.
J'ai voulu aller me/nous presenter aux voisins, ils n'ont pas eu l'air de trop apprecier... dommage.

claude a dit…

@ Thérèse
C'est un truc qui ne se fait pas en France et comme tu le dis c'est dommage. Leur avais tu apporté un gâteau ?

hpy a dit…

Réponse dans mon post du 26/12.

hpy a dit…

Non, du 27/12.

Thérèse a dit…

Bon j'y vais.
Et Claude: oui mais vu l'accueil du pas de sa porte, notre voisine n'a pas vu ce que j'avais dans les mains...