dimanche 20 mars 2011

Voter


J'avoue ne pas comprendre. Cela m'arrive d'ailleurs souvent.

On*) applaudit la voie vers la démocratisation de certains pays, comme le montrent les réactions que j'ai pu voir et entendre sur les évènements en Tunisie, en Egypte, voir en Lybie ou ailleurs.

Et en même temps on ne trouve aucun intérêt à aller voter dans son propre pays!

Aujourd'hui aura lieu le premier tour des élections cantonales chez nous, et il parait que les observateurs s'attendent à une abstention en masse, plus importante encore que les dernières fois.

Chez nous, on ne s'intéresse plus à la vie démocratique, sauf pour trouver quelque chose à dire sur la classe politique. Et là, on préfère la critiquer que de dire ce qu'elle a fait de bien.

Aujourd'hui on veut que d'autres votent, dans d'autres pays, que d'autres aient les même droits que ceux pour lesquels nos ancêtres se sont battus il n'y a pas si longtemps, mais on ne prend pas la peine d'aller déposer un bulletin dans l'urne, et on incite d'autres à faire de même.

Si on ne vote pas dans son propre pays, on n'a rien à dire sur ce qui s'y passe, on n'a pas le droit de râler, et on a encore moins le droit d'applaudir ou critiquer ce qui se passe chez les autres.

Voter n'est pas seulement un droit, c'est aussi un devoir, pas seulement pour aujourd'hui, mais aussi vis a vis des générations futures.

***

*) On = ceux que j'entends parler le plus fort.

18 commentaires:

Famu falsetissa a dit…

Odotan mielenkiinnolla lähestyviä eduskuntavaaleja. Paljon on ollut nukkuvia äänestäjiä täälläkin viime vaaleissa.

delphinium a dit…

J'avoue ne pas comprendre non plus. La Suisse est le pays de la démocratie directe. On vote sur plein de choses. Mais les gens, même que le vote par correspondance est possible depuis quelques années, votent de moins en moins. Par contre, ils ont toujours la gueule ouverte.
Il est vrai que l'on nous demande de voter parfois sur des trucs très compliqués que le citoyen lambda ne comprend pas. Néanmoins quand il s'agit d'élire des gens qui vont nous représenter dans les conseils communaux, ou alors au conseil national, au conseil aux états ou conseil des états, on devrait voter. Et bien non, on gueule dans son coin. On gueule sur l'inflation, sur la mauvaise gestion de la crise, sur la pollution, sur les taxes, sur les hausses d'impôts, sur tout.

C'est à se poser des questions. Et moi non plus, je ne comprends pas.
Et pourtant, tous les politologues le disent, les avancées dans notre société doivent venir de la société civile. Alors quand est-ce qu'on va gueuler à bon escient?

Miss_Yves a dit…

Un droit chèrement acquis, un devoir à accomplir (quel que soit son choix), pour éviter que ce droit disparaisse!

Suzanne & Roger a dit…

Je suis entièrement d'accord , c'est un droit et aussi un devoir et par respect pour ceux qui ont réussi à l'acquérir , il faut aller voter !

Olivier a dit…

en effet abstention record en Essonne, a la meme heure les dernieres fois il y avait plus de 30% de votant, pour l'instant c'est a un peu plus de 10%.
Maintenant, les hommes politiques français sont assez ridicules et ne donnent pas envie d'aller voter.

Marguerite-marie a dit…

entièrement d'accord!!!bravo hélènje un coup de gueule qui t'honore: ne doivent protester que ceux qui ont voté (même blanc)

JPS a dit…

sympa la démocratie suisse : - bin non, on veut pas de minarets dans notre pays neutre, sur/armé ..
Et j'avoue que je ne vote plus depuis que c'est une grosse machine avec des boutons numérotés et une photo au-dessus de chaque numéro..des glands représentés par des gens non transparents, je m'applaudis..pour l'instant..

Peter a dit…

Ca ne t'empeche pas de râler! Tu as raison!

Thérèse a dit…

Ca se révèle vrai d'après les résultats!

claude a dit…

Vaste sujet. Ici, ce week-end pas d'élection, alors je n'ai pas eu à me poser la question de savoir si j'allais y aller ou pas, ou si je devais y aller ou pas.
Chacun a une optique différente sur le fait de voter ou pas.
Si nos hommes politiques veulent que tout citoyen fasse son devoir, il faut mettre le vote obligatoire, mais là, est-ce encore la démocratie.

Cergie a dit…

Comme Claude je n'ai pas voté hier car pas d'élection ; je vote pour que tu publies d'accord un jour sur deux comme moi mais le même jour.

Deslilas a dit…

Qu'est devenue l'instruction civique ?

Sciarada a dit…

Buongiorno Hélène, tu hai ragione, il voto è un diritto e un dovere, ma riferendomi esclusivamente alla situziane italiana ti dico che molti sono sperduti perchè non esiste una classe politica degna di questo nome, mancano i veri politici, si dovrebbe mandare tutti a casa, senza distinzione e iniziare tutto ex novo, ma probabilmente il popolo italiano ancora non ha abbastanza fame per fare questo!

Ina a dit…

Totta puhut. Täälläkin on eduskuntavaalit kuukauden päästä, ja suurta muutosta halutaan. Hallitusta haukutaan ja silti - yli 30 % kansasta luulee demareiden istuvan hallituksessa vaikka ne ovat oppositiossa! Vain yksi kolmesta osaa nimetä oikein ne neljä puoluetta, jotka tosiasiassa ovat hallitusvastuussa.

Perussuomalaiset, entinen pieni maahanmuutonvastainen protestipuolue, on noussut gallupien mukaan jo toiseksi suosituimmaksi puolueeksi. Juuri se arvostelee kaikein kärkkäimmin hallitusta ja kuitenkin joka viides sen kannattaja luulee puolueensa olevan hallituksessa!

Suuta on kiva soittaa, vaikka ei pätkääkään oikeasti seuraa asioita!

Mick a dit…

Do not be deceived by an incompetent world-wide media whose agenda supports socialism and communism. There is no democracy in any of the countries you just mentioned - and there will not be - as we stumble and fall under the thumb of the coming one-world government.

isopeikko a dit…

Äänestäminen on varmaan mukavaa :)

delphinium a dit…

J'attendais une remarque sur la démocratie suisse. Elle est arrivée. Aussi sympa la démocratie en Suisse qu'en France.

JPS a dit…

Suisse, France..démocraties égales..en fait nous ne sommes que des râleurs..et moi j'ai juste à la fermer puisque je ne vote plus..
Pas blessée??